Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 10 mars 2015

Revue de presse du 10 mars 2015

Théâtre  Programmation
La Filature nomade

 

Bouvard et Pecuchet, qui sera proposé cette semaine à Illfurth puis Schlierbach.

C'est à Illfurth, Schlierbach, Dietwiller ou Wittelsheim que l'on pourra ces jours prochains apprécier des spectacles estampillés Filature, la Scène nationale mulhousienne.

Le projet « Filature nomade », mené par Michel-Charles Beitz et Anca Bilbie fédère treize communes et quatre centres sociaux mulhousiens. Les représentants de la Filature sont allés à leur rencontre il y a plusieurs mois déjà, et de nombreux contacts ont été nécessaires afin de finaliser cette mini-tournée de trois spectacles, du nord au sud du département. Objectif de ce tout nouveau dispositif : aller à la rencontre d'u public le plus large possible, et notamment celui qui ne vient jamais à la Filature, soit du fait de l'éloignement géographique soit du fait d'une certaine appréhension. « Si tu ne viens pas à la culture, la culture viendra à toi », semblent ainsi dire de concert Thierry Collet et Vincent Colin, metteurs en scène des spectacles proposés aux communes.

En primeur au Lavoisier-Brustlein

Vrai/Faux (rayez la mention inutile) est une petite forme « magique et théâtrale », qui a été accueillie en primeur au centre social Lavoisier-Brustlein en février. Une quarantaine d'usagers du centre ont pris beaucoup de plaisir à déjouer les tours du comédien Rémy Berthier. Cette semaine, c'est un plus classique Bouvard et Pecuchet d'après Gustave Flaubert, qui sera joué à Illfurth, Schlierbach, Altkirch, Pfastatt, Riedisheim, Wittelsheim et Staffelfelden. Enfin en avril ce sont Wittenheim, Ottmarsheim, Dietwiller et deux centres sociaux mulhousiens, l'Afsco et Wagner, qui diffuseront : J e clique donc je suis.

Un véritable partenariat

Pour Anca Bilbie, il s'agit de nouer un véritable partenariat afin d'amener le public touché à venir à la Filature dans un second temps. La proximité avec les comédiens est aussi importante : à l'issue de chaque rencontre, un verre de l'amitié rassemble public et acteurs. Au centre social Lavoisier-Brustlein en février, les pâtisseries abondaient, apportées par les usagères du centre. Le groupe s'était déjà rendu en décembre à la Filature au spectacle Cirkopolis et sera convié bientôt à une visite guidée de la Scène nationale.

09:39 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, théatre, la filature, mulhouse, haut-rhin | |  Facebook | |