Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 10 février 2011

Commissariat de Wittenheim-Kingersheim : je demande le respect des engagements pris.

 

Un audit est actuellement conduit par la Direction Centrale de la Sécurité Publique au sein du commissariat de Wittenheim-Kingersheim. Cet audit examinerait l’hypothèse d’un éventuel rattachement de la circonscription de police de Wittenheim-Kingersheim à celle de Mulhouse en la transformant en un commissariat dit subdivisionnaire fermé la nuit. Une telle orientation, si elle était envisagée, conduirait inévitablement à une forte baisse de la qualité du service public de sécurité sur le ban des deux communes et pourrait à terme entrainer un risque de fermeture. Je m’oppose très fermement à toute perspective en ce sens qui serait totalement inacceptable.

Au contraire, je souhaite que soit confirmée la pérennisation de notre commissariat avec ses prérogatives actuelles.

Je tiens d’ailleurs à rappeler que Monsieur le Préfet du Haut-Rhin a indiqué très clairement le 9 décembre dernier que le commissariat de Wittenheim-Kingersheim « n’est pas menacé ». Au regard de cette déclaration publique du principal représentant de l’Etat dans le Département, je demande que les engagements pris soient tenus et que de surcroit les effectifs du commissariat soient augmentés.

Une rencontre est d’ores déjà fixée début mars avec le Cabinet du Ministre de l’Intérieur au cours de laquelle le Député Francis Hillmeyer et moi-même réaffirmeront la nécessité absolue de maintenir la présence de la Police Nationale sur le territoire de Wittenheim-Kingersheim et de construire un nouveau commissariat.

21:05 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, police, sécurité | |  Facebook | |

mercredi, 22 juillet 2009

DNA : Opération Tranquillité Vacances

Wittenheim / Policiers et élus en ronde de nuit
Opération tranquillité vacances

 

Lors d'une ronde de nuit, police (dont le lieutenant Stéphine Vecchiato à droite) et élus (dont le maire Antoine Homé et son adjointe à la sécurité Brigitte Lagauw) veillant au bon fonctionnement de l'opération tranquillité vacances. (Photo DNA)
Veiller au calme, à la sécurité des biens et des personnes... L'opération tranquillité vacances (OTV) mobilise la police qui, en collaboration avec les élus, entend que le sommeil des habitants soit respecté.

Le maire Antoine Homé, flanqué de son adjointe à la sécurité Brigitte Lagauw, était sur le terrain pour vivre l'une des rondes de nuit policière. Une patrouille placée sous la responsabilité du lieutenant Stéphanie Vecchiato était ainsi renforcée par les autorités municipales.

«L'insécurité est en baisse générale de -11 %, elle atteint -30 % quant aux vols à la roulotte ou aux cambriolages; un point noir cependant, la hausse des incivilités»

Au préalable, le lieutenant devait dresser un rapide état des lieux de la situation locale, « Nos résultats sont très bons, l'insécurité est en baisse générale de -11 %, elle atteint -30 % quant aux vols à la roulotte ou aux cambriolages; un point noir cependant, la hausse des incivilités, notamment celle des dégradations, qui connaît une incontestable recrudescence... ».
Antoine Homé: « Notre collaboration avec la police est excellente, cette présence sur le terrain est vitale, nous entendons conjuguer médiation et répression, l'OTV est un service important et apprécié de la population... »

Installation dès 2010 de la vidéosurveillance sur plusieurs quartiers de la ville

Le maire poursuit en évoquant l'installation dès 2010 de la vidéosurveillance sur plusieurs quartiers de la ville et en termine par un regret : «Les effectifs de la police (54 fonctionnaires sur la circonscription Wittenheim/Kingersheim) sont notoirement insuffisants, cette baisse des effectifs mobilise toute notre attention; en collaboration avec Kingersheim nous intervenons auprès de l'Etat pour obtenir un renforcement de la présence policière... »
Il était l'heure de s'engouffrer dans les véhicules pour une patrouille nocturne. Différents quartiers de la Ville ont ainsi été sillonnés. Plusieurs arrêts ont permis l'instauration du dialogue, avec des groupes de jeunes notamment... « Bonsoir, je suis le maire, tout baigne ? Pensez à ne pas être trop bruyants... Je vous rappelle aussi nos animations jeunesse... »
Les jeunes: « C'est OK, dommage cependant qu'on ne puisse pas jouer au foot après une certaine heure, sinon pas de soucis... ce serait même trop calme... »

«Les effectifs de la police (54 fonctionnaires sur la circonscription Wittenheim/Kingersheim) sont notoirement insuffisants»

Des échanges informels qui se sont poursuivis tout au long de la nuit; apparemment un dialogue et une présence bien perçus. Autre volet de l'OTV, l'inspection d'habitations dont les occupants sont en vacances.
Stéphanie Vecchiato précise que ces contrôles sont faits à la demande de la population, un service qui peut-être rendu toute l'année et non pas exclusivement en période estivale. Pour ce faire, il suffit aux habitants de se rendre au commissariat pour signaler leur absence temporaire et solliciter le passage de la police...

Des contrôles faits aussi à la demande de la population

Après plus de deux heures de balade nocturne, policiers et élus devaient en convenir, tout est parfaitement paisible, rien ne vaut le dialogue, visiblement le Wittenheimois peut dormir sur ses deux oreilles, tranquille... Quoique, peut-être que le moteur ou le gyrophare des voitures de la police viennent perturber quelques rêves. Alors, l'OTV accompagnée du marchand de sable ?


D.W.

09:47 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, sécurité | |  Facebook | |