Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 07 septembre 2009

DNA : Chuchotements

JACQUES BIGOT
Pressé et pas pressé

 


Les militants alsaciens du PS éliront leur tête de liste pour les régionales le 8 octobre. Les inscriptions seront closes le 18 septembre. Jacques Bigot, président de l'intergroupe PS-Verts, attendra le dernier moment pour dire si oui ou non il conduira la liste PS, comme en 1998 et 2004. Tous les dirigeants du PS le pressent d'y aller. Ils craignent la foire d'empoigne interne s'il renonce. Mais lui a de bonnes raisons d'hésiter. S'il gagne et devient président de la Région, il devra abandonner la mairie d'Illkirch et la présidence de la CUS. L'autre risque est de faire un score quelconque face à Philippe Richert.

HOMÉ

Dans les
starting-blocks

Estimant qu'il n'y a « pas de temps à perdre », la sénatrice PS du Haut-Rhin Patricia Schillinger a écrit à Martine Aubry pour défendre la candidature d'Antoine Homé à la tête de la liste PS aux régionales de 2010 si Jacques Bigot ne se présente pas. Le maire de Wittenheim soutiendra son collègue d'Illkirch si celui-ci part à la bataille dans le cadre d'un ticket Bigot-Homé. Antoine Homé « exhorte » par ailleurs les Verts et l'ensemble de la gauche à s'unir le plus largement dès le premier tour autour d'un « projet de qualité » sans parler le moins du monde d'une alliance avec le MoDem.

11:56 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : région, alsace, ps, élection | |  Facebook | |

dimanche, 06 septembre 2009

L'Alsace : ça se raconte

HOMÉ SOUTENU PAR SCHILLINGER. - Le maire de Kingersheim, Jo Spiegel, n'ira pas aux régionales. Il préfère, au sein de l'agglo, « rassembler des hommes et des femmes de sensibilités différentes, au-delà des approches partisanes », assure l'élu socialiste, en mettant en avant son « idéal de transformation du monde » qui s'inspire du philosophe personnaliste Emmanuel Mounier. Il n'est pas certain que ce discours convaincra ses camarades de la gauche du PS. Pour sa part, Antoine Homé, maire de Wittenheim, avec le soutien de la fédération, aspire à conduire la liste régionale. La sénatrice Patricia Schillinger, qui l'appuiera si Jacques Bigot « persiste dans son indécision », a suggéré à Martine Aubry de réunir les élus alsaciens « afin d'arrêter une position claire ».

09:17 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : alsace, région, ps | |  Facebook | |

jeudi, 16 juillet 2009

Journal de la Fédération du Parti Socialiste du Haut-Rhin

La dernière version du journal "Voix Socialistes" n°8, journal de la Fédération du Parti Socialiste du Haut-Rhin, est paru en début de mois.

Voix Socialistes 08.pdf

09:51 Publié dans Au PS | Lien permanent | Tags : ps, haut-rhin | |  Facebook | |

lundi, 06 juillet 2009

Communiqué du Parti Socialiste du Haut-Rhin sur le redécoupage électoral

Le projet de redécoupage des circonscriptions législatives a été publié au journal officiel en date du 27 juin 2009.

Le gouvernement UMP utilise donc bien ses ciseaux pour faire perdre un député au Haut Rhin, mais surtout pour effectuer un savant tripatouillage dans les six circonscriptions restantes afin de sanctuariser la majorité de droite.

Au lieu d'agir au travers d'un large débat démocratique et avec une posture républicaine d'égalité de traitement, Nicolas Sarkozy propose une réforme orientée politiquement et favorable à son parti.

Nous regrettons vivement que nos propositions communiquées au Préfet et adressées à Alain Marleix, Secrétaire d'État à l'intérieur et aux collectivités territoriales n'aient pas été entendues. Celles-ci, justes et équilibrées, reposaient sur un trois principes :

- une cohérence géographique accrue

- une cohérence des bassins de vie et d'emploi

- le souci de la plus grande égalité entre les habitants, et donc une composition des circonscriptions ayant un écart moyen le plus faible avec la population moyenne des circonscriptions arrêtées à 125 000 dans une fourchette de plus ou moins 10%

Le redécoupage de la carte électorale est aujourd'hui encore plus partial et antidémocratique que le découpage Pasqua de 1986.

Denis WIESSER - Premier secrétaire de la Fédération du Parti Socialiste du Haut-Rhin, Conseiller Municipal de Soultz

Antoine HOME - Maire de Wittenheim, Conseiller Régional et Président de l'Union des élus socialistes et républicains

Pierre FREYBURGER - Conseiller Général du Haut-Rhin, Conseiller Municipal de Mulhouse et Président du Groupe socialistes, républicains et indépendants au Conseil Général

Franck DUDT - Secrétaire Fédéral aux élections, Conseiller Municipal de Masevaux

Thierry SOTHER - Secrétaire Fédéral aux relations avec les élus, Conseiller Municipal de Mulhouse

13:59 Publié dans Au PS | Lien permanent | Tags : ps, élection, élus | |  Facebook | |