Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 29 janvier 2010

DNA : Les voeux du PS et de l'UDESR 68

Parti socialiste / Nouvel An
Des voeux offensifs

 

« Retrouvons le sens collectif et cessons les batailles internes », a lancé Denis Wiesser, le premier secrétaire fédéral du PS 68, aux militants du parti à l'occasion de ses voeux. (Photo DNA-Nicolas Pinot)
Lors de ses voeux de Nouvel An, le PS 68 a poussé les miltants à se mobiliser à sept semaines du premier tour des régionales. Antoine Homé et Jacques Bigot leur ont répété que « l'Alsace peut basculer à gauche ».

« La démocratie est une bonne fille ; mais pour qu'elle soit fidèle, il faut faire l'amour avec elle tous les jours. » C'est avec cette citation d'Édouard Herriot que Julien Ernst, le secrétaire de la section PS de la ville, a accueilli les nombreux militants réunis à Colmar pour les voeux de la fédération. Encourageant ses camarades à s'engager au quotidien, il a annoncé la création d'un local à Colmar pour offrir au PS « une visibilité publique » pour « reconquérir un électorat qui nous a fait défaut ».
Antoine Homé, le président de l'Union départementale des élus socialistes et républicains et tête de la liste socialiste dans le Haut-Rhin pour les régionales, s'est montré tout aussi offensif à la fois pour motiver ses troupes et dénoncer « la droite qui recentralise ». Appelant à être « unitaire pour deux » dès le premier tour, le conseiller régional sortant a estimé que « la droite aux commandes depuis trop longtemps en Alsace n'a pas renouvelé son logiciel ». « L'Alsace n'appartient pas à la droite », a-t-il martelé en assurant que la région « doit passer dans le camp du progrès ».

« Les socialistes ont porté
la décentralisation »

« Retrouvons le sens collectif et cessons les batailles internes », a lancé pour sa part Denis Wiesser, le premier secrétaire fédéral, content de la nouvelle « vitrine » du PS place de la Concorde à Mulhouse. Il s'est également réjouit de la mobilisation de ses troupes face « à la démolition des services publics » et à la « réduction des libertés publiques ».
Jacques Bigot avait fait le déplacement pour parler devant les encartés et élus socialistes mais aussi aux personnalités d'ouverture qui ont accepté de rejoindre sa liste. Se référant volontiers à Jaurès, le président de la CUS a exhorté les militants de faire une campagne régionale. « C'est au niveau régional que l'on pourra expérimenter un projet de nouvelle société », a-t-il précisé en évoquant trois enjeux majeurs à ses yeux de la campagne à venir : l'emploi, l'écologie et le régionalisme.
Défendant la mise en place d'un plan climat régional, Jacques Bigot a répété que « les socialistes ont porté la décentralisation » et que « l'Alsace doit être bien à l'aise avec ses racines ».


F. By

09:28 Publié dans Au PS | Lien permanent | Tags : alsace, ps, régionales, bigot, homé | |  Facebook | |

samedi, 05 décembre 2009

DNA : L'élargissement validé

PS / Vote des militants
L'élargissement validé

 


Les militants socialistes alsaciens ont approuvé à une forte majorité la liste du PS pour les élections régionales, conduite par Jacques Bigot, président de la CUS, et dont le chef de file dans le Haut-Rhin est Antoine Homé, maire de Wittenheim, tous deux conseillers régionaux sortants.
C'était la seule liste en présence, ce qui explique une participation assez moyenne. La liste ne comporte encore que les candidats adhérents du PS, les candidats d'ouverture, contactés par les chefs de file dans chaque département, restent à désigner. « C'est un bon résultat, commente Mathieu Cahn, premier secrétaire fédéral du PS 67, même s'il traduit quelques frustrations de militants qui n'ont pas été retenus sur la liste. Mon objectif était de ne pas connaître les affres de la constitution de la liste de 2004,il a été atteint. Les conditions sont créées pour permettre à la liste de faire une bonne campagne ».
« Il n'y avait pas de vrai enjeu puisqu'aucune liste alternative n'a été déposée, dit Jacques Bigot pour justifier la participation mitigée. L'approbation à 75 % valide l'idée de l'ouverture à des personnalités non adhérentes du PS avec lesquelles je suis en train de négocier ». Dans le Haut-Rhin, Antoine Homé se félicite du score élevé obtenu par la liste (8 points de plus que dans le Bas-Rhin). « Nous avons essayé de construire une liste équilibrée, représentative des territoires. Plusieurs maires sans étiquette nous rejoindront dans le cadre de la stratégie d'élargissement », dit-il.
La liste complète ne sera pas dévoilée avant le mois de janvier.


C.K.

Les résultats : Bas-Rhin.- Votants : 585, participation : 45,67 % ; exprimés : 576 ; oui : 430, 74,65 % ; non : 108, 18,75 %, abstentions : 38,6, 6 %. Haut-Rhin.- Votants : 273, participation : 40 % ; exprimés : 272 ; oui 227, 83,46 % ; non : 32, 11,76 % ; abstentions : 13, 4,78 %.

09:16 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : alsace, régionales, élection, ps | |  Facebook | |

vendredi, 13 novembre 2009

PS68 / Régionales : la liste soumise au vote des adhérents le 3 décembre

Communiqué de presse :


Le Conseil Fédéral du Parti Socialiste dans le Haut-Rhin a validé jeudi 12 novembre à une large majorité les travaux de la commission électorale chargée de préparer la liste pour les élections régionales de mars 2010. Le 3 décembre prochain, les adhérents de la Fédération haut-rhinoise devront voter pour ratifier cette liste qui comprend les candidats suivants :

1- Antoine Homé - Maire de Wittenheim et Conseiller Régional sortant
2- Cléo Schweitzer - Conseillère Municipale de Mulhouse
3- Michel Cheray - Adjoint au Maire de Kingersheim
4- Victorine Valentin - Conseillère Municipale de Colmar
5- Franck Dudt - Conseiller Municipal de Masevaux
6- Malika Ben M'Barek - Conseillère Municipale de Mulhouse et syndicaliste
7- Bernard Laplagne - Adjoint au Maire de Guebwiller
8- Place réservée à une élue Divers Gauche
9- Thierry Sother - Conseiller Municipal de Mulhouse
10- Catherine Hoffarth - Conseillère Municipale d'Ensisheim
11- Place réservée à un élu Divers Gauche
12- Place réservée à une élue Divers Gauche
13- Philippe Basler - Conseiller Municipal de Kembs
14- Daniell Rubrecht - Adjointe au Maire de Turckheim
15- Pierre Richert - Conseiller Municipal de Wittelsheim et Ancien Secrétaire Général de la CFDT des Mines de Potasse
16- Nadia El Hajjaji - Mulhouse
17- Julien Ernst - Secrétaire de la section PS de Colmar
18- Marie-Jeanne Taureau - Conseillère Municipale de Wittelsheim
19- Philippe Barrillon - Mulhouse
20- Brigitte Lagauw - Adjointe au Maire de Wittenheim
21- Pierre Freyburger - Conseiller Général du Haut-Rhin et Conseiller Municipal de Mulhouse
22- Monique Marchal - Conseillère Régionale sortante

20:54 Publié dans Au PS | Lien permanent | Tags : ps, alsace, région, élection, régionales | |  Facebook | |

mardi, 06 octobre 2009

Communiqué de la Fédération Socialiste du Haut-Rhin

Le Conseil Général du Haut-Rhin à gauche en 2011 ?

Des élus de la majorité UMP du Conseil Général du Haut-Rhin viennent de proposer à Monsieur Eric Straumann, Secrétaire départemental de l'UMP 68, de demander au gouvernement de supprimer purement et simplement les élections cantonales de 2011 et d'attendre la réforme des collectivités de 2014.

A travers cette proposition, l'UMP du Haut-Rhin semble s'inquiéter d'une victoire de l'opposition départementale et des socialistes lors des prochaines élections cantonales de 2011.

Pourtant, en 2004, les électeurs haut-rhinois ont renouvelés la moitié des Conseillers Généraux, théoriquement pour 6 ans, mandat qui a depuis été rallongé à 7 ans. Est-il raisonnable de penser que des Conseillers Généraux élus en 2004 puissent le rester jusqu'en 2014, soit un mandat de 10 ans ?

La Fédération du Parti Socialiste du Haut-Rhin demande aux élus de la majorité du Conseil Général du Haut-Rhin de revenir à la raison et de se soumettre au choix des électeurs en 2011, plutôt que d'essayer de garder le pouvoir à travers un nouveau tripatouillage politique.


Denis Wiesser - 1er Secrétaire Fédéral
Pierre Freyburger - Président du groupe Socialiste, Républcain et Indépendants au Conseil Général du Haut-Rhin
Antoine Homé – Président de l’Union des Elus Socialistes et Républicains

09:31 Publié dans Au PS | Lien permanent | Tags : communiqué, ps, haut-rhin, conseil général | |  Facebook | |