Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 18 décembre 2009

L'Alsace : Budget régional

Région Alsace Dernier budget avant l'inventaire

 

René Danési, André Reichardt, François Bouchard (directeur général des services) et Justin Vogel. Photo Dominique Gutekunst

En présentant le budget primitif 2010 du conseil régional (838 MEUR), le président André Reichardt a déclaré assumer l'ensemble de la mandature.

L'exercice pouvait sembler étrange. Devenu président il y a trois mois, à la mort d'Adrien Zeller, André Reichardt (UMP) a présenté son seul et unique budget, puisqu'il passera la main au lendemain du 21 mars, quel que soit le résultat des élections régionales. Si, depuis son élection, il a donné un certain nombre d'impulsions à la politique régionale -- même certains socialistes le reconnaissent -- il n'en assume pas le bilan de son prédécesseur. Adrien Zeller a d'ailleurs été cité en exemple sur tous les bancs de l'assemblée, ce qui l'aurait sûrement rempli d'aise...

L'hiver pour les finances

« C'était un visionnaire sur bien des points », a relevé, hier, André Reichardt, avant d'en appeler à « une vision la plus partagée possible de l'Alsace et au service de la qualité de vie des Alsaciens ». C'est oublier que lui-même est engagé dans la campagne des régionales derrière Philippe Richert... Président de la commission des finances, Justin Vogel a longuement détaillé le budget qui pourrait s'élever à 837,9 MEUR, en baisse de 3,3 %, dont 623,4 MEUR consacrés aux investissements (lire ci-contre).

« C'est l'hiver pour les finances régionales », a déploré Antoine Homé (PS), en dénonçant la diminution des investissements de 15 MEUR. Il a critiqué aussi « l'augmentation de 23 % au cours du mandat de la fiscalité », relevant que « six Régions de gauche ont moins augmenté les impôts que l'Alsace ». « Vous êtes l'héritier d'un bilan que vous tentez de défendre », a enchaîné Patrick Binder (FN), en affirmant être « le seul à dénoncer un certain nombre de subventions, votées par l'UMP et le PS », dont il publiera le « livre noir ».

« On peut trouver des inflexions écologiques, dans votre budget mais elles ne sont pas déterminantes », a jugé Jacques Fernique (Verts), en énumérant les différentes « incertitudes » qui obèrent ce budget, « liées à la situation économique, mais aussi à l'avenir de l'institution régionale ». « Vous subissez sans broncher la régression qui s'annonce », a-t-il regretté, en dénonçant la réforme des collectivités qui marquera, selon lui, l'effacement des Régions. Et de qualifier le mode de scrutin des conseillers territoriaux de « machine à produire des notables locaux au masculin ». « Je suis persuadé que la Région restera incontournable », a répondu le président Reichardt.

« Votre budget, c'est plus de charges, des marges de manoeuvre réduites, et moins de recettes », a ajouté enfin Jacques Bigot (PS), en critiquant « l'endettement de plus en plus fort de la Région, à l'instar de ce que fait l'UMP au plan national ». À quoi Justin Vogel a répliqué que l'endettement de la Cus -- que préside Jacques Bigot -- va « augmenter de 66 % en deux ans... »

Yolande Baldeweck


09:01 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : alsace, régionales, élection, région | |  Facebook | |

samedi, 05 décembre 2009

DNA : L'élargissement validé

PS / Vote des militants
L'élargissement validé

 


Les militants socialistes alsaciens ont approuvé à une forte majorité la liste du PS pour les élections régionales, conduite par Jacques Bigot, président de la CUS, et dont le chef de file dans le Haut-Rhin est Antoine Homé, maire de Wittenheim, tous deux conseillers régionaux sortants.
C'était la seule liste en présence, ce qui explique une participation assez moyenne. La liste ne comporte encore que les candidats adhérents du PS, les candidats d'ouverture, contactés par les chefs de file dans chaque département, restent à désigner. « C'est un bon résultat, commente Mathieu Cahn, premier secrétaire fédéral du PS 67, même s'il traduit quelques frustrations de militants qui n'ont pas été retenus sur la liste. Mon objectif était de ne pas connaître les affres de la constitution de la liste de 2004,il a été atteint. Les conditions sont créées pour permettre à la liste de faire une bonne campagne ».
« Il n'y avait pas de vrai enjeu puisqu'aucune liste alternative n'a été déposée, dit Jacques Bigot pour justifier la participation mitigée. L'approbation à 75 % valide l'idée de l'ouverture à des personnalités non adhérentes du PS avec lesquelles je suis en train de négocier ». Dans le Haut-Rhin, Antoine Homé se félicite du score élevé obtenu par la liste (8 points de plus que dans le Bas-Rhin). « Nous avons essayé de construire une liste équilibrée, représentative des territoires. Plusieurs maires sans étiquette nous rejoindront dans le cadre de la stratégie d'élargissement », dit-il.
La liste complète ne sera pas dévoilée avant le mois de janvier.


C.K.

Les résultats : Bas-Rhin.- Votants : 585, participation : 45,67 % ; exprimés : 576 ; oui : 430, 74,65 % ; non : 108, 18,75 %, abstentions : 38,6, 6 %. Haut-Rhin.- Votants : 273, participation : 40 % ; exprimés : 272 ; oui 227, 83,46 % ; non : 32, 11,76 % ; abstentions : 13, 4,78 %.

09:16 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : alsace, régionales, élection, ps | |  Facebook | |

vendredi, 13 novembre 2009

PS68 / Régionales : la liste soumise au vote des adhérents le 3 décembre

Communiqué de presse :


Le Conseil Fédéral du Parti Socialiste dans le Haut-Rhin a validé jeudi 12 novembre à une large majorité les travaux de la commission électorale chargée de préparer la liste pour les élections régionales de mars 2010. Le 3 décembre prochain, les adhérents de la Fédération haut-rhinoise devront voter pour ratifier cette liste qui comprend les candidats suivants :

1- Antoine Homé - Maire de Wittenheim et Conseiller Régional sortant
2- Cléo Schweitzer - Conseillère Municipale de Mulhouse
3- Michel Cheray - Adjoint au Maire de Kingersheim
4- Victorine Valentin - Conseillère Municipale de Colmar
5- Franck Dudt - Conseiller Municipal de Masevaux
6- Malika Ben M'Barek - Conseillère Municipale de Mulhouse et syndicaliste
7- Bernard Laplagne - Adjoint au Maire de Guebwiller
8- Place réservée à une élue Divers Gauche
9- Thierry Sother - Conseiller Municipal de Mulhouse
10- Catherine Hoffarth - Conseillère Municipale d'Ensisheim
11- Place réservée à un élu Divers Gauche
12- Place réservée à une élue Divers Gauche
13- Philippe Basler - Conseiller Municipal de Kembs
14- Daniell Rubrecht - Adjointe au Maire de Turckheim
15- Pierre Richert - Conseiller Municipal de Wittelsheim et Ancien Secrétaire Général de la CFDT des Mines de Potasse
16- Nadia El Hajjaji - Mulhouse
17- Julien Ernst - Secrétaire de la section PS de Colmar
18- Marie-Jeanne Taureau - Conseillère Municipale de Wittelsheim
19- Philippe Barrillon - Mulhouse
20- Brigitte Lagauw - Adjointe au Maire de Wittenheim
21- Pierre Freyburger - Conseiller Général du Haut-Rhin et Conseiller Municipal de Mulhouse
22- Monique Marchal - Conseillère Régionale sortante

20:54 Publié dans Au PS | Lien permanent | Tags : ps, alsace, région, élection, régionales | |  Facebook | |

vendredi, 16 octobre 2009

L'Alsace : Wittelsheim Manifestation contre la fermeture du bureau de « L'Alsace »

Wittelsheim Manifestation contre la fermeture du bureau de « L'Alsace »

 

Des élus et de nombreux habitants de tout le Bassin potassique sont venus dire leur attachement au bureau du journal « L'Alsace », hier matin, à Wittelsheim. Photo Edouard Cousin


Entre 150 et 200 personnes ont participé à une action de protestation, hier matin, en face du bureau du journal « L'Alsace » à Wittelsheim. Cette manifestation, à l'appel du syndicat Filpac CGT du groupe « L'Alsace-Le Pays », avait pour but de réclamer le maintien du bureau de notre quotidien, appelé à fermer ses portes d'ici la fin de l'année 2009.

De nombreux élus du Bassin potassique, le conseiller général Pierre Vogt, son prédécesseur Charles Wilhelm, des maires et adjoints de Wittelsheim, Staffelfelden, Wittenheim, Pulversheim et Bollwiller sont venus participer au mouvement.

Le maire de Wittenheim et conseiller régional, Antoine Homé a estimé que la présence de « L'Alsace » dans le secteur était « une forme de service public ». Se réjouissant de la présence d'élus de toutes sensibilités politiques, il a estimé que cette manifestation s'inscrivait « dans l'esprit du Bassin potassique, une terre de lutte et de mobilisation ».

Yves Goepfert, premier adjoint à Wittelsheim, a ajouté : « On tient à notre journal qui fait partie de la ville ».

Même constat de Charles Wilhelm : « L'Alsace fait partie de notre vie. On y vient quand on a un petit problème à régler ». Et d'Antoine Martinken, représentant la commune de Bollwiller, de souligner : « Cette agence est un point de chute, un point de rencontre, un point de conseil... »

É.C.


09:10 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : bassin potassique, wittelsheim, alsace, région | |  Facebook | |