Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 06 juin 2014

Réaction du groupe Socialiste et Démocrate du Conseil Régional d’Alsace suite à l’annonce de la Réforme territoriale proposée par François Hollande

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le groupe Socialiste et Démocrate approuve cette nouvelle étape de la décentralisation qui passe par la réorganisation des territoires. Nous nous engageons à contribuer à la réussite de ce projet en participant activement aux travaux qui auront lieu dès les prochaines semaines. Il est essentiel que la France soit dotée de Régions plus fortes qui lui permettent de relever les défis  économiques au plan national mais également européen. Le renforcement des compétences des Régions accompagné des moyens financiers correspondants, la suppression des doublons avec les services de l’Etat et la simplification de l’organisation territoriale via la suppression future des conseils généraux, doit permettre une meilleure lisibilité de l’action politique locale.

 

La proposition de fédérer l’Alsace et la Lorraine avait notre préférence car il est nécessaire de penser ces régions renforcées à une échelle géographique raisonnable afin de continuer à répondre efficacement aux enjeux de proximité. Le futur siège de cette nouvelle région ne peut être que Strasbourg, siège du parlement européen.

 

Enfin, nous plaidons pour que les débats qui se tiendront tant au plan local qu’au sein des assemblées parlementaires se déroulent dans un esprit d’intérêt général au seul service de nos concitoyens.

 

 Antoine HOME       

Président du groupe Socialiste et                                                                                          Démocrate

 

 

 

 

 

09:51 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Pour ou contre le rapprochement Alsace-Lorraine?

© Dna, Jeudi le 05 Juin 2014 / Région
Politique Réforme territoriale
Pour ou contre le rapprochement Alsace-Lorraine?

 

 Le groupe socialiste et démocrate du conseil régional d'Alsace , par la voix de son président Antoine Homé, approuve « cette nouvelle étape de la décentralisation ». « Nous nous engageons à contribuer à la réussite de ce projet en participant activement aux travaux qui auront lieu dès les prochaines semaines, écrit-il. Il est essentiel que la France soit dotée de régions plus fortes qui lui permettent de relever les défis économiques au plan national mais également européen. » « La proposition de fédérer l'Alsace et la Lorraine avait notre préférence car il est nécessaire de penser ces régions renforcées à une échelle géographique raisonnable afin de continuer à répondre efficacement aux enjeux de proximité. Le futur siège de cette nouvelle région ne peut être que Strasbourg, siège du parlement européen », conclut-il.

 

Le sénateur (PS) de la Moselle, Jean-Louis Masson, parle quant à lui de « bricolage et cafouillage », faits de « choix improvisés sans réflexion d'ensemble »... «Les nouvelles institutions s'organiseraient sur deux niveaux : de grandes régions entraînant la suppression des départements et de grandes intercommunalités ayant vocation à absorber les communes. C'est un non-sens total car dans l'exercice de leurs compétences, ces deux niveaux n'auraient plus aucune proximité avec le terrain », écrit M. Masson. « Dans l'Est de la France, le projet initial réunissait les trois régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne. Il correspondait à une configuration compacte s'appuyant sur les infrastructures d'aménagement du territoire [...] Hélas, au dernier moment, le Président a préféré réunir Champagne-Ardenne à la Picardie. [...] Par contrecoup, les régions Alsace et Lorraine seront regroupées. Les partisans de cette solution la justifient par les réminiscences de l'annexion à l'Allemagne en 1870. Toutefois, dans un tel face-à-face, la Lorraine a été à chaque fois marginalisée. »

 

Philippe Bies, député PS du Bas-Rhin, se réjouit de cette réforme territoriale, « une initiative politique majeure », qui s'inscrit « dans la longue marche de la décentralisation initiée et portée par les socialistes il y a 30 ans ». Cette réforme est pour lui « une réponse structurelle à la défiance des citoyens vis-à-vis de l'action publique, ainsi qu'au sentiment de déclassement qui a gagné les quartiers populaires des grandes agglomérations comme les territoires ruraux ». « Les régions, plus grandes, plus fortes, seront les responsables de la préparation de l'avenir de territoires liés aux dynamiques des métropoles, comme l'Eurométropole de Strasbourg, que ce soit dans le domaine économique, des transports, de l'environnement et du climat. Ce doit être l'occasion pour des régions frontalières telles l'Alsace et la Lorraine d'acquérir encore davantage de compétences dans la coopération transfrontalière ».

09:43 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

lundi, 02 juin 2014

Revue de presse du 2 juin 2014

 Dna, Vendredi le 30 Mai 2014 / 

Wittenheim Contrat de cohésion sociale
Wittenheim L'orchestre à l'école

 

Valérie Seiler, directrice de l'école de musique, conduit un jeune orchestre prometteur.

 

Depuis octobre 2013, une quarantaine d'enfants de CE2 ont débuté la musique dans le cadre du CUCS (contrat urbain de cohésion sociale) ils ont proposé aux parents et élus leur premier concert.

 

Tro is années de répétitions, le projet « Orchestre à l'école » a connu son aboutissement à l'occasion d'une bien belle prestation à l'école maternelle La Forêt. Ce projet découle d'une «démarche volontariste» de la Ville pour mettre en place des actions de médiation culturelle et compléter l'action éducative de l'école, notamment pour le groupe scolaire Pasteur La Forêt scolarisant des enfants issus des «quartiers prioritaires» de la Ville.

 

Ainsi, l'école municipale de musique porte le projet. Il s'agit de permettre à l'enfant, par la pratique musicale, de développer des qualités de concentration, d'écoute, de mémoire... Permettre au groupe de développer une solidarité, un respect mutuel et le sens des responsabilités. Valoriser l'enfant (renforcer sa confiance en lui) et contribuer à son épanouissement ; favoriser sa réussite humaine et scolaire. Le projet permet également de faire découvrir aux familles un équipement culturel de la ville : l'école de musique.

Une optique de pratique d'ensemble

Concrètement, il s'agit de donner à des jeunes des classes de CE2 de l'école Louis Pasteur un enseignement musical s'inscrivant dans le temps scolaire et débouchant sur la pratique d'un instrument et une pratique d'orchestre. Les apprentissages se font collectivement ou en groupe restreint, toujours dans une optique de pratique d'ensemble, au service de la musique et non de la technique. Il s'agit de mettre en place un orchestre à vent composé de 4 flûtes, 4 clarinettes, 4 saxophones, 4 trompettes, 3 trombones, 3 cors, 3 euphoniums, 2 percussions, soit 8 disciplines instrumentales enseignées par les professeurs de l'école de musique.

 

La Ville finance à hauteur de 11 200 EUR et l'ACSE (agence pour la cohésion sociale et l'égalité des chances) pour 2 500 EUR. Un travail, une éducation musicale qui a porté ses fruits : ainsi sous la direction de Valérie Seiler ces désormais jeunes virtuoses ont offert un concert plein de fraîcheur et de grâce à une salle comble et ravie. Le maire Antoine Homé a très chaudement félicité l'orchestre des jeunes et n'a pas manqué de saluer les vertus, éducatives, sociales, culturelles, humaines... de la musique.

 © Dna, Mercredi le 28 Mai 2014 / Mulhouse

Wittenheim Journée citoyenne
Wittenheim Pour une ville agréable et solidaire

 

Où l'on travaille, une fois n'est pas coutume, avec un très large sourire...

La Journée citoyenne a mobilisé quelque 300 bénévoles pour la bonne cause : « Participer à des projets communs afin d'embellir son cadre de vie et rendre la ville plus agréable, plus solidaire... » comme le soulignait le maire Antoine Homé.

Ainsi de bon matin, les habitants se sont retrouvés sur une vingtaine de chantiers : jardinage et désherbage, peinture et entretien, nettoyage et embellissement etc., bref ! de l'huile de coude à tous les étages, de l'enthousiasme, de la bonne volonté et des travaux réalisés dans la bonne humeur.

 

A noter encore qu'un de ces ateliers était consacré à la collecte de vêtements au profit de Terre des Hommes et que de nombreux résidents de l'association des Tulipiers (personnes souffrant de troubles bipolaires) se sont joints aux multiples chantiers. Bien évidemment, il fallait nourrir tout ce joli monde. Plusieurs points de ravitaillement étaient à leur service, à Léo Lagrange par exemple où un repas était servi aux travailleurs. Dans les cuisines officiaient des volontaires dont M. Vallat. L'époux de la 1re adjointe était, de bonne grâce, sous les ordres, plutôt bienveillants, de la coordinatrice de cette Journée citoyenne, son épouse Marie-France Vallat.

 

© L'alsace, Mardi le 27 Mai 2014

Wittenheim « Nous auronsà relever un défi redoutable »

 

Les travaux bientôt terminés, les locaux de la future Maison de la solidarité de Wittenheim seront disponibles cet été. Photo L. S.

 
Les élus se sont retrouvés, vendredi dernier, pour une séance du conseil municipal présidéepar le maire, Antoine Homé. Une vingtaine d'affaires ont été traitées, notamment l'examen et l'adoption du compte administratif 2013 du budgetde la commune.

 

Les résultats du compte administratif (CA) 2013 du budget de la Ville de Wittenheim révèlent un excédent global de 1 427 795 EUR. Antoine Homé a relevé la « bonne réalisation du budget 2013 ». Au niveau de la section de fonctionnement, le maire a indiqué « des charges pour le personnel relativement modérées et l'augmentation globale des recettes de 3,6 %, dont, notamment, une progression des impôts directs du fait de l'augmentation de la valeur des bases » et concernant la section d'investissement, la « bonne exécution des travaux ».

 

Le maire a ensuite évoqué l'avenir : « Nous aurons à relever un défi redoutable du fait de la diminution des aides de l'État aux collectivités. Même si la situation de départ est bonne, il faudra bien maîtriser les dépenses de fonctionnement au cours des années 2015, 2016 et 2017 et également bien échelonner les investissements. »

 

Pour ce qui est des élus de l'opposition, Patrick Pichenel a parlé « d'une gestion de bon père de famille que nous allons approuver » et Philippe Duffau d'« un état comptable qu'on va approuver, ce qui ne veut pas dire que nous en approuvons maintenant tous les projets ». Dans la foulée, l'excédent de fonctionnement a été affecté à la section de fonctionnement du budget 2014. Les élus ont également approuvé, à l'unanimité, les CA 2013 des budgets annexes, celui du service des eaux et de l'activité cinéma.

Résidence Richert, antennes relaiset nid de cigognes

Livia Londero, Thérèse Anzuini, Joseline Rozmarynowski, Pierre Parra, Hechame Kaidi, et Ouijidane Anou seront les six membres du conseil municipal qui siégeront en tant qu'administrateurs au CCAS (Centre communal d'action sociale). Ils ont été élus à l'unanimité, moins cinq abstentions.

 

L'élu d'opposition Philippe Duffau a interpellé le maire sur certains sujets comme le projet de la résidence Constant Richert, « un projet préparé sans concertation préalable qui supprime des potentialités de création de place de stationnement » ou celui des antennes relais qui « sortent d'un peu partout ». Concernant la résidence Constant Richert, Antoine Homé a eu la réponse suviante : « Votre attitude est démagogique. Toutes les règles d'urbanisme ont été respectées. À terme, nous aurons davantage de places de stationnement et cette résidence contribuera au développement harmonieux de notre centre-ville. » Quant aux antennes relais, le maire a indiqué que « c'est l'Agence nationale des fréquences qui donne les autorisations d'implantation des antennes relais et qui veille au respect des valeurs limites d'exposition ».

 

Parmi les autres interventions, celle de Rémy Schonecker qui a évoqué l'état de la peinture du chevalement Théodore et le nid de cigognes situé au-dessus de l'église Sainte-Barbe. « Le nid de cigognes restera en place s'il n'est pas dangereux », a assuré le maire.

Les travaux en cours

Maison de la solidarité : réception du chantier courant juin prochain, les locaux seront disponibles cet été. Outre l'hébergement, des antennes du centre des Restos du coeur et de l'association Caritas, cette maison accueillera d'autres services de proximité pour les habitants : un écrivain public, un point Alzheimer, une antenne de l'hôpital de Rouffach et du Cedif (Comité élargi de défense de l'individu et de la famille).

 

Centre social et familial et service jeunesse de la Ville : le gros oeuvre sera achevé fin juin.

 

Salle Coubertin : réfection du sol en juillet, fin de chantier en septembre.

Les autres pointsen bref

Les tarifs de l'école de musique pour l'année scolaire 2014-2015 seront augmentés de 2,5 % pour les élèves de Wittenheim et de Ruelisheim et de 5 % pour les autres. Le tarif dit « ex-Camsa » sera supprimé.

 

Le programme des travaux patrimoniaux d'entretien et d'exploitation de la forêt communale en 2014 s'élève à 28 673 EUR. L'état d'assiette des coupes de bois dans la forêt communale, pour l'année 2015, a été approuvé.

 

Modification de l'état des effectifs du personnel communal à la suite des évolutions de carrière de plusieurs agents.

 

Attribution au maire d'un mandat spécial pour des déplacements relevant de sa fonction.

 

Le conseil municipal a également été informé de la réalisation récente de deux emprunts prévus au niveau de la section d'investissement du budget 2014 de la Ville. Le premier d'un montant d'un million d'euros auprès de la Banque postale au taux fixe de 3,13 % et le second auprès de la Caisse des dépôts et consignations au taux de 2,25 %.

 © Dna, Dimanche le 25 Mai 2014 / Monde

Wittenheim Conseil municipal
Wittenheim Un projet de résidence diversement apprécié

 

Près de la place Thiers, bientôt 12 logements et des commerces : ce sera la résidence Constant-Richert.

 

L'approbation unanime des comptes administratifs de la ville et une mise au point du maire à propos d'un futur ensemble résidentiel ont constitué le gros du menu proposé aux élus réunis inhabituellement un vendredi soir.

 

u Comptes administratifs 2013 : Ils se caractérisent par un excédent global de 1 427 769 EUR. Antoine Homé commente : " Nos fondamentaux financiers sont bons, la situation financière saine [...]. Cependant la baisse des dotations de l'Etat nous invite à nous montrer inventif et rigoureux pour nos futurs budgets, ce sera notamment l'objet du DOB (débat d'orientation budgétaire) de cet automne ; [...] nous partons sur des bases excellentes". L'opposant Patrick Pichenel : « C'est clair, net et précis... nous approuvons ». Même analyse de la part de Philippe Duffau : « Notre groupe vote pour, ce qui ne signifie pas que nous approuvons tous les choix d'investissement de la ville ».

 

u Résidence Constant-Richert (DNA du 24/4) : Philippe Duffau interpelle le maire en lui reprochant « une absence de concertation » vis-à-vis de ce projet et « un bétonnage de la ville ». Antoine Homé goûte modérément le réquisitoire de son opposant et lui assène : « Vous naviguez en pleine démagogie, le rôle d'une opposition responsable est de s'opposer sur des sujets de fond et non pas sur un dossier concernant une personne qui n'a pas daigné me contacter (ndlr : la voisine de la future résidence qui a lancé une pétition)... Il s'agit d'un projet architectural de qualité qui contribuera au développement harmonieux du centre-ville [...]; le commerce du secteur en sortira renforcé, des places de parking créées, l'environnement respecté et embelli. [...] C'est un très beau projet dont nous sommes fiers et dont la ville tirera profit ». Patrick Pichenel partage l'avis du maire puis suspecte Philippe Duffau « d'alimenter de vaines polémiques » par le biais de l'association « Accomplir pour Wittenheim » qui condamne le projet.

 

u Ecoles : Dans le cadre de la préparation de la rentrée 2014 les mesures suivantes sont envisagées : l'ouverture d'une 4e classe bilingue à la maternelle La Fontaine ; l'ouverture d'une 8e classe à l'école élémentaire Pasteur et d'une 4e à la maternelle Fernand-Anna ; la situation de l'école Jeune-Bois étant sous surveillance.

 

u Maison de La Solidarité : Dès cet été plusieurs associations commenceront à s'y installer, outre les Restos du Coeur, le bureau social de la Ville et Caritas déjà annoncés s'y joindront : une antenne de l'hôpital psychiatrique de Rouffach, un écrivain public, l'association CEDIF qui milite contre les maltraitances faites aux femmes et une antenne sur la maladie d'Alzheimer.

 

16:34 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

mercredi, 21 mai 2014

Wittenheim Manger bon, manger sain

© Dna, Mercredi le 21 Mai 2014
Wittenheim Ecoles et santé
Wittenheim Manger bon, manger sain

 

Sous le préau de La Fontaine... délicieux visiblement.
 

« Le réseau santé » initié par la ville mène notamment des actions auprès des écoles. Ainsi, les écoliers du centre ont participé à une journée sur le thème de la nutrition, une action qui se voulait en harmonie avec le festival Witt'O Bio dont le fil rouge est l'alimentation et le bien-être.

 

A la maternelle La Fontaine, les écoliers de Célestin Freinet et de Marie-Curie ont rejoint les plus petits, tous ont été sensibilisés aux vertus d'une alimentation saine. C'était donc fruits de saison, offerts par l'hypermarché Cora, et produits bio qui ont été dégustés sous le préau de l'école. Mais encore des jeux et de la bonne humeur. L'opération pilotée par le Centre Social et Familial avec la participation de la Ville et des écoles s'est prolongée au sein de La Fontaine par une conférence et des débats menés par un nutritionniste. De nombreuses mamans ont participé et à la fête et aux débats, sûr que chez beaucoup d'écoliers les repas s'annoncent délicieusement « santé ». Et ce d'autant plus que la « Prévention santé »... « nous y travaillons toute l'année » confiaient les enseignants.

 

16:23 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |