Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 12 août 2014

Revue de presse de Wittenheim du 12/08/2014

© L'alsace, Mardi le 12 Aout 2014
Wittenheim Des jeunes bien occupés cet été

 

Le mois de juillet était placé sous le thème de la découverte des métiers. L'occasion de visiter le chantier du centre social et familial et du service Jeunesse de la ville. Photos L.S.

 
Un grand choix d'activités est proposé aux jeunes Wittenheimois âgés de 4 à 17 ans.

 

Depuis le 7 juillet, le service Jeunesse de la ville et l'Office municipal des sports et des loisirs proposent un programme d'activités sportives et culturelles très dense pour les jeunes de 4 à 17 ans.

 

Le service Jeunesse de la Ville a proposé, jusqu'au 8 août, un ensemble d'animations en direction des jeunes de 11 à 17 ans suivant des programmes hebdomadaires et ayant pour thème unique « la découverte des métiers ».

 

De son côté, l'OMSL, en s'appuyant sur le tissu associatif de la commune, propose des animations sportives et culturelles aux jeunes de 4 à 17 ans, jusqu'au 23 août. Au programme : de nombreuses disciplines sportives selon un programme établi à la semaine.

 

Durant les quatre semaines du mois de juillet, le service Jeunesse de la Ville a proposé des activités qui associaient des objectifs de loisirs à des démarches éducatives et de découverte, et qui favorisaient également la rencontre des jeunes des différents quartiers de la ville.

 

Encadrés par Sandrine, Thomas, Mohamed, Gratiane, Vanessa et Billel, sous la direction de Julien Munch, les jeunes ont pu découvrir les métiers du bois et de l'environnement, les métiers d'art, du commerce et du numérique, les métiers de l'architecture et de la mécanique et les métiers de la bouche et du bien-être, notamment à travers des rencontres avec des professionnels et par le biais de visites.

 

Ces découvertes étaient agrémentées de multiples sorties, au théâtre, à la piscine, à VTT... ainsi que par l'organisation de soirées détente. En moyenne, 20 jeunes ont participé quotidiennement à ces activités.

Jusqu'au 23 août

Par ailleurs, des séjours de quatre jours, au bord du lac d'Annecy pour des ados de 11 à 14 ans, et de neuf jours au camping municipal de Correns dans le Var pour des ados de 13 à 17 ans, ont été organisés.

 

Le programme d'animations sportives et culturelles, proposé par l'OMSL, connaît également un grand succès. Certaines activités font le plein comme l'équitation, le roller, le tennis et la gym. Au total quelque 220 jeunes de 4 à 17 ans sont inscrits pour participer aux animations qui se poursuivent jusqu'au 23 août.

 

L'objectif des associations est double, d'une part, offrir des périodes de loisirs et de détente aux participants et, d'autre part, leur faire découvrir, de manière agréable, des activités sportives et culturelles.

 © L'alsace, Mardi le 12 Aout 2014

Comédie « Les sardines grillées » à la médiathèque de Wittenheim

 

La rencontre entre deux femmes « extraordinaires ». DR

 

La Ville de Wittenheim et la médiathèque Paul-Zwingelstein accueillent une compagnie de théâtre amateur, originaire de Haute-Vienne, de passage dans la région, pour la présentation de sa nouvelle pièce Les Sardines grillées.

 

Cette comédie, d'après Jean-Jacques Danaud, sera présentée par le Théâtre de l'Ecale le samedi 23 août à 20 h 30 à la salle Albert-Camus de Wittenheim.

Une véritable institution de la rue

Bordeaux, rue Victoire-Pécouilh : voilà le cadre de la rencontre entre deux femmes « extraordinaires ». L'une, Victoire, est une sorte de clocharde qui vit sur le trottoir depuis près de vingt ans, juste au-dessous des fenêtres d'une famille de la bonne bourgeoisie locale. Comme elle le dit elle-même, elle est une véritable institution de la rue, bien connue pour son amour des sardines grillées. Inutile de préciser que l'odeur des sardines est bien présente. Elle a choisi ce lieu, car elle a un compte à régler avec les habitants de la maison dont elle occupe le trottoir.

 

L'autre s'appelle Solange et vient de Châtellerault. Elle débarque dans la grande ville, a perdu un emploi précaire après seulement dix jours d'un travail très particulier et vient d'être embauchée comme bonne à tout faire dans la famille qui occupe la maison au pied de laquelle est stationnée la Victoire en question.

Ascension sociale

Dans un premier temps, les deux femmes sympathisent, mais la situation va rapidement se compliquer, avec l'ascension sociale de Solange, dont le potentiel érotique était jusque-là très peu utilisé. Il n'y a pas à s'y tromper : il s'agit d'une comédie baroque irrésistible, adaptée du texte de Jean-Claude Danaud.

 

Avec les comédiens Eliane Jarry, Nanou Paris et la participation de Sandrine Mandon, Florian Faure et Roland Herpin-Giret.

 

La mise en scène est signée Jean-Claude Desport, le décor, Roger Normand.

Y ALLER Samedi 23 août à 20 h 30 à la salle Albert-Camus, 1A rue des Mines à Wittenheim. Durée : 1 h 15. Entrée libre, plateau. Renseignements au 03.89.57.18.36 ou à mediatheque@wittenheim.fr

© Dna, Mardi le 12 Aout 2014 / Monde

Wittenheim Pétanqueurs de Fernand-Anna
Wittenheim Seniors boulistes

 

Elle est pas belle la vie... au club de pétanque du Puits Fernand-Anna ?

Au « Club de Pétanque du Puits Fernand-Anna », la vie est joyeuse et paisible.

Les heureux et veinards retraités membres de l'association conduite par Jean-Denis Sauter qui, lui aussi, a le privilège d'avoir passé ses heures de travail aux oubliettes, se retrouvent très régulièrement pour quelques tournois de pétanque.

 

Récemment le club organisait son 3e tournoi ; les as de la pétanque de la région mulhousienne étaient au rendez-vous. Une vingtaine de triplettes ont fait montre d'adresse, de bonne humeur et quelquefois, de quelques éclats de voix hauts en couleurs... Mais tout c'est cependant achevé dans le plus parfait fair-play. Bref ! il y a décidément de quoi envier ces retraités en pleine forme. Un constat qu'ont pu faire l'adjoint Joseph Weisbeck et les conseillers Ginette Renck et Pierre Parra. Les élus ont témoigné de leur amitié, sympathie et soutien avant de procéder à une pléthorique remise de prix et de coupes (le challenge a été remporté par Messieurs Ruma Delot et Puzzuoli) puis tous ont partagé le verre de l'amitié... Santé !

 

14:52 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Les Jeunes Talents à l'Espace Witty

© Dna, Vendredi le 08 Aout 2014 / Monde

Wittenheim Les Jeunes Talents exposent

 


À l'Espace Witty (hypermarché Cora), le client a ces jours-ci le privilège de faire ses courses dans un environnement dédié au beau.

 

Depuis quelques jours, une bonne vingtaine d'artistes amateurs de la région mulhousienne exposent leurs oeuvres récentes dans les allées. Il s'agit d'une exposition de solidarité en faveur des créations du Club des « Jeunes Talents » de Wittenheim. Une association qui rassemble 22 jeunes de Wittenheim et environs qui s'initient à la peinture sous la houlette de la très altruiste Angèle Seyller animatrice bénévole. Rébecca Tsang, responsable de l'Espace Witty a chaleureusement reçu l'ensemble des exposants lors du vernissage de l'expo. Le maire Antoine Homé a admiré les tableaux et a très chaudement remercié et félicité cette académie d'artistes pour qui, talent rime avec grand coeur.

 

14:49 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

jeudi, 17 juillet 2014

Réforme territoriale : Projet de fusion Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne

© Dna, Jeudi le 17 Juillet 2014 / Région

 
Les Alsaciens veulent s'arrêter en Lorraine

 

La fusion des régions jusqu'à Champagne-Ardenne (DNA d'hier), c'est trop, pensent les élus et mouvements politiques alsaciens. Beaucoup se seraient contentés d'une fédération Alsace-Lorraine.

Gilbert Meyer, le maire UMP de Colmar, reste farouchement opposé à tout projet de fusion : « On est dans la démesure. C'est un tohu-bohu indescriptible, plus personne ne s'y retrouve. »

 

« L'argument, c'est de faire des économies. Mais il ne faut pas prendre les Français pour des imbéciles. On n'a pas le courage politique de prendre les décisions qui s'imposent pour réorganiser le pays. Alors, on crée un écran de fumée en provoquant le débat ailleurs, pour cacher la misère de l'État. Ce n'est pas en additionnant la démographie qu'on aura un poids plus fort. Tout regroupement de collectivités territoriales coûte plus cher, et ne génère aucune économie. Je suis favorable à des accords de partenariat. La fusion n'apporte rien de plus. »

 

Charles Buttner, le président UMP du conseil général du Haut-Rhin, qui avait plutôt mesuré son enthousiasme pour le projet de création du conseil unique d'Alsace, réserve encore sa réaction concernant cette fusion.

 

Jean-Marie Bockel, le sénateur UDI du Haut-Rhin, n'était guère heureux d'avoir été omis dans la liste des signataires du communiqué contre la fusion Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne diffusé mardi soir. Un effet collatéral d'une campagne des sénatoriales « pas tendre » dans le Haut-Rhin, affirme-t-il. Toujours est-il qu'il figure bien dans le camp des opposants, aux côtés, notamment, de Philippe Richert, président de la Région Alsace, de Guy-Dominique Kennel, président du conseil général du Bas-Rhin, et de nombre de parlementaires.

Les conseillers régionaux socialistes et démocrates, eux, « maintiennent fermement leur volonté d'une fédération des Régions Alsace et Lorraine, dont la taille est la seule à même de garantir efficacité économique dans un espace européen et proximité pour la performance de l'action publique au service des citoyens », sous la plume de leur chef de file, Antoine Homé.

 

Jean Rottner, le maire de Mulhouse, exprime sa « totale opposition » à cette fusion de trois régions, qu'il considérerait comme « un véritable déni de démocratie, fondé sur des considérations purement politiciennes, alors qu'il engage le destin de trois régions et de leurs 5,5 millions d'habitants ». « Mulhouse a montré sa capacité d'ouverture en proposant la constitution d'un pôle métropolitain avec Belfort et Montbéliard, après celui qui la lie à Strasbourg », ajoute le maire de Mulhouse, qui verrait d'un bon oeil le projet de conseil unique d'Alsace revenir, par la voie d'un amendement parlementaire.

 

Les trois délégués UMP des circonscriptions strasbourgeoises, Jean-Emmanuel Robert, Georges Schuler et Jean-Philippe Maurer dénoncent la « méthode » d'un « pouvoir vacillant » qui ferait ses « devoirs de vacances », sans s'attaquer « aux problèmes urgents comme le chômage, le pouvoir d'achat, la croissance, la maîtrise de la dette, la modération fiscale », mais « en bafouant les spécificités et identités locales ». Eux aussi exhument le projet de fusion des trois collectivités (Région Alsace et départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin), seul capable selon eux de « préserver le statut de capitale pour Strasbourg ». Un projet à remettre sur les rails non sans demander « l'avis des citoyens à travers un référendum. »

 

L'association « Unser Land » écrit : « Après le gribouillis de coin de table élyséen, c'est au puzzle que jouent désormais les députés socialistes, avec un mépris affiché pour les provinciaux, ces curieux bipèdes qui peuplent les contrées de l'outre-périphérique ». S'adressant à ces mêmes députés PS, Unser Land ajoute qu'ils ont été mis « en minorité » par rapport aux autres parlementaires du Grand Est : « Ils ont pu goûter au sort peu enviable qu'ils comptaient réserver aux Alsaciens en cas de fusion avec la Lorraine : celui d'éternels minoritaires, condamnés au silence », avec Strasbourg qui ferait « une croix sur son statut de capitale régionale ». Au nom d'Unser Land, Jean-Georges Trouillet, son vice-président, défend donc ce qui est pour lui « la seule issue possible garantissant l'avenir des Alsaciens » : la (re)création du conseil unique d'Alsace.

11:56 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

mercredi, 16 juillet 2014

Revue de presse de Wittenheim du 16 juillet

© Dna, Mercredi le 16 Juillet 2014 / Mulhouse

Wittenheim Carnet
Wittenheim Six enfants en argent

 

Pas moins de 3 adjoints pour féliciter les six enfants et les parents Rietsch.

Les époux Angela et Pascal Rietsch viennent d'être honorés par la Fédération Nationale de la Médaille de la Famille Française.

Angela et Pascal sont parents de six enfants, les garçons Kevin, Killian, Kévan, Krystofer, Krystiano et une jeune fille Krystale. L'aîné Kevin âgé de 17 ans, vient de passer les épreuves de français du Bac, le petit dernier Krystiano a 5 ans.

 

Tous ces enfants étaient et sont scolarisés dans les écoles de leur quartier, la cité Jeune-Bois. Le prolifique papa Pascal âgé de 50 ans est aussi un remaquable maître queux ! Après avoir effectué son apprentissage à l'Auberge de l'Ill (Illhaeusern), puis fait un passage dans un autre trois-étoiles prestigieux chez Paul Bocuse, il exerce son métier de cuisinier dans une maison de retraite en Suisse.

 

L'heureuse maman, Angela, 42 ans, exerce bien entendu : « À plein-temps mon travail de mère au foyer. Si on veut élever six enfants dans les meilleures conditions matérielles et morales, il faut du dévouement et une présence constante. Évidemment, une famille nombreuse a l'avantage de fournir beaucoup de moments de joie et parfois aussi des instants de peine... » Famille nombreuse oblige, les élus se sont déplacés en nombre pour féliciter le couple Rietsch : Les adjoints Livia Londero, Catherine Runzer et Albert Haas ont rendu visite à la famille pour lui remettre la médaille argent de la Famille Française qui lui a été attribuée par le Préfet du Haut-Rhin sur proposition du maire de Wittenheim Antoine Homé.

 

© L'alsace, Dimanche le 13 Juillet 2014
Droits de reproduction et de diffusion réservés

Wittenheim Plantation d'un chêne en l'honneur des enfants nés en 2013

 

Un groupe d'élus du conseil municipal des enfants a planté un chêne au milieu de l'espace vert situé à l'angle des rues Albert-Schweitzer et du Languedoc. Ce chêne, « symbole de force, de justice et de générosité » selon les membres du CME, a été planté en l'honneur des 209 enfants wittenheimois nés en 2013. Avant de procéder à la plantation, les enfants ont lu le poème de Robert Desnos Il était une feuille. Le maire Antoine Homé a loué « la poursuite de cette initiative généreuse et estimable. Nous en sommes au quatrième arbre, bientôt nous aurons une vraie petite chênaie. » Cette petite fête était encadrée par la conseillère déléguée Thérèse Anzuini et Julien Munch, animateur du service jeunesse de la Ville, avec Christian Roth, responsable du service espaces verts.

15:30 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |