Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 11 septembre 2014

Revue de presse du 10 septembre 2014

 

© Dna, Mercredi le 10 Septembre 2014 /

Territoire  Réforme des collectivités
Les doléances des petites villes 

L'Association des petites villes de France, que préside Olivier Dussopt, député de l'Ardèche et maire d'Annonay, ne sera pas parmi les plus frondeuses sur la réforme territoriale ou les rythmes scolaires. Elle soulève tout de même quelques « questions ». « Le seuil des 20 000 habitants pour les futures intercommunalités nous pose problème », relève Olivier Dussopt. « Dans les zones les plus rurales, sur le plateau ardéchois par exemple, il pourrait mener à des communautés de 200 communes, ce qui ne serait pas gérable ».

L'APVF propose, soit d'exonérer de ce seuil les départementaux ruraux (identifiés par un critère de densité de population), comme le sont déjà les zones de montagne, « soit de revenir au seuil plus raisonnable de 10 000 habitants », retenu dans la première mouture du texte de loi. L'APVF se prononce également pour le maintien d'un échelon intermédiaire entre la Région et les intercommunalités dans les zones rurales où l'aide sociale ne pourra pas être assurée par les communes.

Enfin, la baisse des dotations de l'État inquiète les maires. D'après Antoine Homé, secrétaire général de l'association, qui est maire de Wittenheim, dans la région de Mulhouse, « si les coupes sont maintenues, elles conduiraient en trois ans à diminuer l'autofinancement des communes d'un tiers », ce qui se répercuterait sur l'investissement. « Pour ne pas étrangler nos villes », l'APVF souhaite que le montant et le rythme des baisses des subventions aux communes soient revus dans la loi de finances, et a bon espoir de se faire entendre.

Sur les rythmes scolaires, l'association constate que les maires récalcitrants rentrent petit à petit dans le rang, mais que le financement des activités périscolaires reste lourd, avec « un coût médian de 100 à 150 euros » par enfant. Elle demande que ce coût soit partagé en trois : un tiers à la charge de la commune, un tiers à celle de l'État et le dernier tiers à la charge des allocations familiales.


14:40 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | Tags : petites villes; antoine; homé; | |  Facebook | |

lundi, 18 août 2014

Revue de presse du 18 août 2014

© L'alsace, Dimanche le 17 Aout 2014

Sport La patinoire provisoire fait la joie des usagers

 

La patinoire provisoire propose des aides ludiques pour aborder le patinage, pour les plus petits.

Photo Darek Szuster

 
Depuis vendredi après-midi, la patinoire provisoire est installée sur le site d'Oxylane village, à l'arrière du magasin Decathlonà Wittenheim. Avec un début de fréquentation prometteur.

 

À l'arrière du magasin Décathlon, deux chapiteaux blancs et imposants sont installés jusqu'à fin décembre. Ils abritent la patinoire provisoire en attendant la réouverture de celle de Mulhouse, fermée pour travaux. Le premier chapiteau est dédié à l'accueil et à la préparation des patineurs, avec la location des patins et des casiers, au nombre de 160. Le second chapiteau contient uniquement la patinoire et propose une piste de 56 x 26 m, contre 60 x 30 m pour celle de Mulhouse. Trois portails installés sur la partie gauche, permettent au public d'entrer et de sortir facilement de la piste.

 

Hier à 14 h, parmi les clients, on trouvait Olivier, venu de Guebwiller avec ses enfants Claude et Jérôme. « Il fallait qu'on vienne voir cette nouvelle installation », note-t-il. Hier, pour ce deuxième après-midi d'ouverture (la patinoire avait ouvert au public, la veille soit le 15 août à 14 h), les patineurs sont venus nombreux. Parmi les nouveautés, 500 paires de patins orange neufs sont mises en location. Orange comme la nouvelle mascotte baptisée Bobby et les petits phoques en plastique destinés à pousser les plus petits sur la glace.

 

David, 22 ans, d'Ensisheim, est venu avec son ami d'enfance Renaud, 21 ans de Wittenheim, un ancien hockeyeur. « Nous étions déjà là hier, pour l'ouverture. Et puis, c'est à cinq minutes de chez moi. Par contre la glace ça va, mais ce n'est pas celle de Mulhouse. Mais pour aller vite, faire des demi-tours et des marches arrière, c'est super. » David, lui, est un adepte du roller. « Le patin à glace ne donne pas les mêmes sensations. J'ai commencé en mars. Mais la glace ça glisse et c'est froid lorsqu'on tombe. Elle est à -9° quand même », lance-t-il en riant.

Une centaine de patineurs à l'ouverture

Muriel et Pascal sont originaires d'Ueberstrass. Ils sont venus faire des achats. « Nous avons voulu voir cette nouvelle patinoire », explique Muriel, qui hésite à venir patiner en famille. Estelle, elle, a emmené ses deux garçons, Andgel et Ethan. « Les enfants adorent le patin. Je les emmène une à deux fois par semaine. » Andgel, 13 ans, trouve que « la musique est trop bien ». Un groupe d'amies de Wittenheim et Pulversheim, Mélissa, Leïla, Morgane et Emira, ne boudent pas leur plaisir. « Nous y allons souvent pendant les vacances scolaires. En plus, c'est moins cher ici. Mais la glace est meilleure à Mulhouse. Les patins orange sont neufs et confortables. La musique devrait être plus forte, constatent-elles. Et puis, vous savez, c'est pratique de patiner pour parler », s'amuse Mélissa.

 

Les organisateurs ne cachent pas leur soulagement. « Nous sommes ravis de notre succès pour le premier jour (soit vendredi), avec plus de cent personnes », note Christophe Fondadouze, directeur de la patinoire de Colmar, qui, avec sa femme, exploite les séances publiques. Corinne Pommier, vice-présidente du club des hockeyeurs, Les Scorpions, fait partie de l'association de gestion de la patinoire provisoire de la région mulhousienne. « Côté sportif, nous avons repris l'entraînement de l'équipe 1 vendredi. Pour les autres membres du club, la reprise est lundi. Il reste d'ailleurs encore quelques places. En plus, on peut venir en bus ».

Sabine Hartmann CONTACT À la patinoire, Christophe Fondadouze, tél. 06.60.93.13.06.

 

© L'alsace, Dimanche le 17 Aout 2014
Association L'Aspa en stage à Wittenheim

Pour préparer ses jeunes patineuses et patineurs à affronter les passages de médailles et les compétitions de la nouvelle saison sportive, l'Aspa (Association sportive de patinage artistique de Mulhouse), labellisée « École française de glace » par la Fédération française des sports de glace, organise cet été un stage intensif sous la direction de ses entraîneurs.

Ce stage se déroulera à la patinoire provisoire sur le site de Décathlon, Village Oxylane, à Wittenheim, du 18 août jusqu'au 30 août, de 8 h à 12 h 45.

La préparation physique, le perfectionnement de la glisse, de la technique des arabesques, des pirouettes et des sauts font partie du copieux menu des matinées studieuses et conviviales qui attendent les jeunes talents du club.

 

 

Les débutants sont aussi les bienvenus de 12 h 45 à 13 h 45 du lundi au samedi, du 18 au 30 août, en se rendant sur place à 12 h 30, dans la limite des places disponibles. Il est possible de réserver par téléphone aux numéros indiqués ci-dessous et d'obtenir deux essais gratuits.

CONTACTER Évelyne Stoesselau 06.20.62.10.71 ; Sylvie Da Silvaau 06.10.12.85.29 ou par mail : aspa@aspatinage.fr

Dna, Samedi le 16 Aout 2014 / Monde
Droits de reproduction et de diffusion réservés

Wittenheim Patinoire temporaire
Premières glisses

 

Première séance publique hier à la patinoire provisoire.

Plus d'une centaine d'amateurs de glisse se sont essayés hier sur la patinoire temporaire installée sur le site d'Oxylane à Wittenheim.

Petite affluence hier mais affluence quand même lorsque l'on sait qu'il n'y a pas eu de communication sur cette première séance publique. Beaucoup sont venus goûter aux joies de la glisse sur le nouvel ovale glacé avant de laisser la place en fin d'après-midi aux hockeyeurs mulhousiens qui entamaient, eux, leur reprise.

 

La patinoire provisoire restera opérationnelle jusqu'au 31 décembre, date de réouverture de celle de l'Illberg. Pour le grand public, des séances sont programmées tous les jours de 14 h à 17 h et les dimanches de 9 h 30 à 12 h. À la rentrée en septembre, les séances publiques seront les mercredis et samedis (14 h à 17 h) et le dimanche (9 h à 12 h et 15 h à 18 h). L'accès se fait par la galerie du magasin Decathlon de Wittenheim.

 

 

 

09:51 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

jeudi, 14 août 2014

Le presbytère Sainte-Marie fait peau neuve

© Dna, Jeudi le 14 Aout 2014 / Monde
Wittenheim Communauté Sel de la terre  

 

Rampe d'accès et nouvelle entrée pour le presbytère. Avec Jo Roth et une partie de l'équipe d'Animation pastorale.
Le presbytère Sainte-Marie, ou plus exactement la « Maison de la communauté catholique Sel de la terre », fait ces jours-ci l'objet de travaux entrepris en régie par la ville.

« Sel de la Terre » regroupe les sept paroisses de Kingersheim, Ruelisheim et Wittenheim, son siège est le presbytère Sainte-Marie (Wittenheim centre-ville).

 

Petit rappel. Il y a plus d'un an la paroisse Sainte-Marie cédait son foyer Sainte-Marie, « le Bangala », à la Ville. Sur son emplacement, après destruction du « Bangala », est actuellement en construction (pour près de 5,5millions d'euros) le nouveau Centre social et familial qui abritera aussi les locaux du Service Jeunesse de la ville. En contrepartie de cette cession (sous forme de bail emphytéotique), la ville s'était engagée à rénover le presbytère puis, à l'horizon 2015, de construire une grande salle de réunion dans la cour de ce même presbytère. Précisons encore que « Sel de la terre » ayant également ses ouailles à Ruelisheim et à Kingersheim, les élus wittenheimois ont sollicité un concours financier de ces deux communes, une demande restée sans suite à ce jour.

La fin du chantier pour la rentrée

Quoi qu'il en soit, le chantier en cours devrait être achevé pour la rentrée (le 15 septembre) les sommes engagées sont de 87 700EUR TTC. Les travaux réalisés prévoient essentiellement la mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR), une mise aux normes complète ou encore un réagencement des locaux avec en particulier la création de deux salles de réunion dont la plus importante aura une surface de 70m2, un bureau d'accueil, etc.. Des travaux qui sont suivis de près par l'équipe d'Animation pastorale de « Sel de la terre ». Son animateur Jo Roth affiche sa satisfaction. « Bientôt nous aurons des locaux adaptés et fonctionnels, la Maison de la communauté sera une maison au service de tous : accueillir, écouter, dialoguer... la vocation même de ce quoi doit être cette maison... » Il aurait pu ajouter, à l'exemple des mots restés célèbres du pape Jean-Paul II : « Ouvrez les fenêtres... »

 

10:01 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

mercredi, 13 août 2014

Une patinoire temporaire à Wittenheim

© Dna, Mercredi le 13 Aout 2014 / Mulhouse

Patinoire temporaire sur le site Decathlon à Wittenheim
Ouverte au public dès vendredi

 

La bâche qui surplombe l'ovale glacé est doublée afin d'éviter les problèmes de condensation et de gouttes d'eau qui retombent sur la piste.

La patinoire temporaire de Mulhouse, installée sur le site du village Oxylane à côté du magasin Decathlon de Wittenheim, accueillera ses premiers patineurs ce vendredi...

Tout est « ok » pour faire simple. La commission de sécurité, sous la houlette du sous-préfet de Mulhouse, Jean-Pierre Condemine, a passé à la moulinette l'impressionnante installation, à savoir les deux structures bâchées abritant à la fois la patinoire aux dimensions olympiques (56 x 26 mètres) et les vestiaires (30 x 60 m) qui permettront l'accueil des sportifs (hockeyeurs, patineurs artistiques, club de curling) et du public.

Feu vert pour cet établissement recevant du public

S'agissant d'un ERP, établissement recevant du public, la commission a notamment vérifié les accès secours, les sorties, les accès handicapés, les rambardes, les installations électriques.

La veille, ce sont les représentants des deux fédérations parisiennes (FFHG et FFSG) qui sont venus pour homologuer l'air de glace qui accueillera les entraînements des hockeyeurs, les matchs de championnats des U18 et des mineurs, et les compétitions des patineurs artistiques.

 La patinoire pourra donc ouvrir dès vendredi avec une première séance publique de 14 à 17 h. Les Scorpions, eux, patienteront jusqu'à samedi pour leur premier entraînement.

Côté animations, tout un programme a été mis en place avec notamment le mercredi une séance réservée aux bébés patineurs.

Pour les tarifs, l'entrée est fixée à 4,50 EUR (3,50 EUR pour les moins de 18 ans) et la location de patins est de 2,50 EUR.


 

Pour les tarifs, l'entrée est fixée à 4,50 EUR (3,50 EUR pour les moins de 18 ans) et la location de patins est de 2,50 EUR.

10:32 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |