Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 24 juin 2013

Nuisances occasionnées par la compostière Agrivalor : la ville ne cesse d'agir !

Nuisances occasionnées par la compostière Agrivalor : j'ai organisé une conférence de presse vendredi dernier pour annoncer les actions et mesures prises par la municipalités de Wittenheim dans ce dossier.

© Dna, Samedi le 22 Juin 2013 / Monde

Wittenheim Agrivalor et ses nuisances
Wittenheim Colère et plaintes...

 

Les boues et déchets verts d'Agrivalor, source de nuisances...
Le dossier Agrivalor, les nuisances occasionnées par la compostière implantée en zone urbaine, empoisonnent la tranquillité des habitants du secteur Wittenheim-Ruelisheim-Pulversheim. Les élus manifestent leur colère, leur « ras-le-bol ».

Antoine Homé, entouré de ses adjoints, réitère la position de la ville : « Nous exigeons la fermeture ou la délocalisation d'une entreprise qui ne maîtrise pas son processus de fabrication... »

Plus de 200 signatures dans le cahier de doléances

Une décision qui cependant appartient à l'État, au préfet, rappelle le maire. Il ajoute : « Depuis 7 ans, des nuisances olfactives, une prolifération de mouches (en période estivale surtout) importunent la population [...]. La colère des habitants est légitime, nous sommes au côté des riverains, mobilisés, nous entendons agir avec fermeté... » Une fermeté qui passe par le dépôt de deux plaintes, au civil et au pénal, qui demandent à l'exploitant de mettre un terme à des nuisances apparentées à des troubles à l'ordre public.

 

Par ailleurs le maire signale qu'un cahier de doléances ouvert jusqu'au 28 juin, en mairie et à la sous-préfecture de Mulhouse a déjà enregistré plus de 200 signatures.

 

Antoine Homé indique aussi que des associations telles qu'Alsace Nature sont sollicitées pour entreprendre une action collective et fédérer les actions des riverains, un type de démarche qui a été couronné de succès pour obtenir le départ de l'entreprise Poulaillon de Morschwiller-le-Bas, rappelle le maire.

 

Quant à l'adjoint Albert Haas, en sa qualité de médecin, il se dit inquiet de la prolifération des mouches qui pourraient polluer l'alimentation. Le maire conclut et assène : « Nous ne faisons pas confiance en l'exploitant, nous demandons au préfet d'agir, il en va de la tranquillité et de la santé de la population... »

 

© L'alsace, Samedi le 22 Juin 2013

Wittenheim La Ville porte plainte contre Agrivalor au pénal

Le maire de Wittenheim, Antoine Homé, l'avait annoncé à demi-mot lors du dernier conseil municipal. C'est désormais chose faite. Après avoir engagé en vain de nombreuses initiatives pour mettre un terme aux gênes occasionnées par la compostière Agrivalor, la municipalité a choisi de passer la vitesse supérieure en portant plainte au pénal, a-t-on appris hier lors d'une conférence de presse.

 

Elle reproche à l'installation, implantée depuis 2004 au hameau de Schoenensteinbach, d'occasionner des nuisances olfactives et des invasions de mouches récurrentes dans les quartiers de Jeune-Bois, Sainte-Barbe ainsi que dans certains secteurs de Ruelisheim et Pulversheim.

 

La Ville a également adressé à l'exploitant un courrier où elle le met en demeure de régler le problème d'insectes sous huitaine, sous peine d'engager à l'encontre de la compostière une procédure civile pouvant se solder par des amendes. Enfin, elle a contacté des associations de défense de la nature susceptibles de porter une action collective de particuliers.

 

« Ma conviction, après toutes ces années, est que nous avons affaire à des gens qui sont dans l'incapacité de maîtriser le processus de production », a commenté le maire. Pour lui, la conclusion va de soi : l'exploitation de la compostière doit cesser, soit du fait de l'exploitant lui-même, soit de celui de l'État, qui a compétence exclusive sur cette installation classée.

 

Le premier magistrat a d'ailleurs profité de l'occasion pour répéter un appel au préfet du Haut-Rhin. « Vous êtes venu à Wittenheim le 25 avril dernier, nous avons constaté que vous étiez à l'écoute et nous souhaitons que vous preniez une mesure d'urgence, a-t-il plaidé. Cette mesure, c'est la fermeture. »

Consultation prolongée

Plus de 160 riverains se sont déjà exprimés dans ce sens, dans le registre de consultation citoyenne ouvert à l'occasion du changement de régime de l'installation. En accord avec la préfecture, la Ville a choisi de prolonger cette consultation jusqu'au vendredi 28 juin, à la mairie de Wittenheim ou à la sous-préfecture de Mulhouse.

 

Contacté à ce sujet, l'exploitant d'Agrivalor n'a pas souhaité commenter les initiatives municipales, mais a indiqué « faire le maximum » pour juguler les nuisances.

 

11:13 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

mardi, 04 juin 2013

Wittenheim Mix Arts à la MJC

© Dna, Dimanche le 02 Juin 2013 / Mulhouse
Wittenheim Mix Arts à la MJC
Wittenheim Radieuse expo

 

Autour de Sylvie Lindecker, une pléiade d'artistes de la MJC.
 

C'est désormais un incontournable des rendez-vous culturels wittenheimois : Mix'Arts propose ses plus belles créations aujourd'hui encore à la MJC Théodore.

 

Près d'une cinquantaine d'artistes et très pré isément 215 tableaux, c'est un florilège d'oeuvres réalisées tout au long de l'année dans les ateliers d'art de la MJC qui s'offre au public. Des gouaches, huiles, dessins, des meubles relookés aussi, etc. Bref ! du beau, des couleurs... un peu de soleil, une expo radieuse de quoi faire oublier un temps de chien. Grande prêtresse de la manifestation, la pétillante Sylvie Lindecker : professeur d'arts plastiques à la MJC, elle a galvanisé ses élèves, leur a fait partager son enthousiasme, sa joie de vivre et bien entendu son talent, pour que ces derniers proposent des créations en tout point remarquables : portraits, marines, paysages, natures mortes, toiles réalistes ou figuratives... l'imagination et la qualité ont investi la grande salle de la MJC. Le vernissage de l'expo a autorisé des hommages appuyés des élus à l'endroit de ce foisonnement d'artistes et de talents. Ainsi, le maire Antoine Homé qui n'a pas manqué de relever le rôle prépondérant de Sylvie Lindecker : « Une figure de proue de la MJC, de la vie associative, culturelle et artistique en particulier, un exemple propre à fédérer la pléiade d'artistes wittenheimois et au-delà ». Au public maintenant d'apprécier le jugement du premier magistrat et d'admettre qu'il était parfaitement fondé...

 

14:47 Publié dans A Wittenheim, Au PS, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Wittenheim Bilinguisme

© Dna, Mardi le 04 Juin 2013 / Mulhouse
Wittenheim Bilinguisme
Wittenheim Alsacien et écologique

 

Wettena sous le soleil, que l'on l'avait presque oublié.
 

Une ode à la culture alsacienne, un hymne à l'écologie... Une sympathique inauguration, sous le soleil une fois n'est pas coutume de surcroît, s'est déroulée dimanche matin.

 

Une langue alsacienne parfaite de la part de Rose Kiry, conseillère municipale en charge de la culture régionale, une langue d'Hansi plus hésitante mais néanmoins réjouissante de la bouche du maire Antoine Homé et de sa première adjointe Marie-France Vallat... l'inauguration des panneaux d'entrée de ville en alsacien a réuni bon nombre d'élus dont le Mülhüser Bernard Stoessel, quelques citadins attachés à leurs racines aussi. Cette même manifestation a également donné l'occasion à Marie-France Vallat, en charge de l'environnement, de faire l'éloge du « zéro pesticide ». Des panneaux « Commune nature », siglés de deux libellules rejoignent ainsi les nouveaux panneaux Wettena.

 

Alors, quelques mots en alsacien, de circonstance pour une journée enfin ensoleillée : « D'sun schint chu lang chang... », Alsacien ou chinois ? Pour les non dialectophones, il y a urgence de s'y mettre, c'est du dernier chic ! Ainsi tout était-il parfait sous le soleil non pas d'Austerlitz, mais de Wettena...

D.W.

14:27 Publié dans A Wittenheim, Au PS, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

vendredi, 31 mai 2013

Presse du vendredi 31 mai 2013 : visite de Marie-Arlette Carlotti à Wittenheim

© L'alsace, Vendredi le 31 Mai 2013
Visite Une ministre sur le frontdu handicap et de l'exclusion

 

Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion a rencontré les résidents de la Maison d'accueil spécialisé de Cernay.

 

Marie-Arlette Carlotti,ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, était hier en visite à Wittelsheim, Cernay et Mulhouse. Elle s'est rendue dans l'entreprise adaptée de Wittenheim, gérée par les Papillons blancs pour rappeler qu'en France « personne n'était inemployable », ce que démontre l'entreprise qui travaille pour PSA, Liebherr ou Luk en Allemagne. En visitant la Maison d'accueil spécialisé (Mas) Saint-André de Cernay, elle a découvert la salle sensorielle, la salle de bains zen, les chambres d'accueil de jour... Puis elle a terminé sa visite par la sous-préfecture de Mulhouse pour parrainer la signature de six nouveaux contrats d'avenir. Histoire de rappeler que l'exclusion dépasse, aujourd'hui, les frontières du handicap.


© L'alsace, Vendredi le 31 Mai 2013
Handicap : « Personne n'est inemployable »

 

Marie-Arlette Carlotti, la ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion (au centre), accompagnée des élus locaux et des représentants de l'État, dans la salle hors poussière où sont montées des pièces d'embrayage. Photos Thierry Gachon

 

En déplacement à Wittenheim, Cernay et Mulhouse,Marie-Arlette Carlotti,la ministre déléguée en charge des personnes handicapéeset de la lutte contre l'exclusion,a rappelé hier l'importancede ne laisser personnesur le bord de la route. Même en temps de crise économique.

Une petite question, Madame la ministre : quel est le taux de chômage, actuellement, chez les travailleurs handicapés ? « Oh, c'est simple. C'est juste le double de celui de la population ordinaire ! » Marie-Arlette Carlotti a cette manière des gens du sud - elle est née à Béziers - de répondre cash aux questions posées. À toutes les questions, au point que sa visite d'Alsace entreprise adaptée (AEA) des Papillons blancs à Wittenheim dérape vite au niveau timing et que son entourage doit plusieurs fois lui demander de remonter dans sa voiture pour filer visiter la Maison d'accueil spécialisée Saint-André à Cernay.

La ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte a donc largement pris son temps pour écouter Antoine Homé, le maire de Wittenheim, Prinio Frare, le président des Papillons blancs du Haut-Rhin, mais surtout discuter avec les salariés d'une entreprise employant des personnes handicapées.

Le site de Wittenheim est spécialisé dans le cintrage de tuyaux de frein pour l'automobile, travaille sur les systèmes d'économie d'essence « stop & start » et possède également une salle grise (hors poussière) où sont montées des pièces d'embrayage. « C'est une entreprise comme les autres, explique Hervé Saugrain, le responsable du site. On travaille en 2 x 8 et on est capable de travailler en équipe de nuit s'il y a de la demande. Certaines pièces actuellement produites sont destinées aux Peugeot 208 et 2008. Ce ne sont que des pièces de sécurité, qui exigent de la précision et du savoir-faire. »

PSA, Allemagne et Chine !

Ce n'est pas un hasard si l'AEA est certifiée Iso 9001 par le Tüv allemand et si la trentaine de salariés de Wittenheim fournit également, en plus de PSA Peugeot-Citroën et Liebherr à Colmar, le groupe allemand Luk et même la Chine pour des petites séries.

Antoine Homé, le maire PS de Wittenheim, a d'ailleurs souligné la qualité de cette entreprise : « Ce que font les Papillons blancs, c'est original et important. Ils sont au croisement de l'économie, de l'intégration sociale et du handicap. Ce n'est pas si fréquent que ça. » Et de relever que cette visite d'une ministre socialiste était « un bon choix ». Réponse du tac-au-tac de Marie-Arlette Carlotti : « Ce choix n'est pas fortuit ! » Puis, quittant le terrain politique, elle a martelé un slogan parfaitement illustré par l'AEA de Wittenheim : « Dans ce pays, personne n'est inemployable. Et je mettrai toute mon énergie à améliorer la situation de l'emploi pour les travailleurs handicapés. »

« Je lance un appel à toutesles collectivités »

Bien décidée « à faire respecter le taux de 6 % d'employés handicapés dans les entreprises », la ministre a souhaité lancer « un appel à toutes les collectivités » pour qu'elles utilisent le dispositif des emplois d'avenir. « Et ce ne serait pas bien de ne pas répondre à cet appel ! », menace gentiment la candidate à la mairie de Marseille, avant de filer à Cernay puis à Mulhouse pour y signer six nouveaux contrats d'avenir. Le travail à AEA, à Wittenheim, peut alors reprendre, comme dans une entreprise normale, compétitive et performante.

Laurent Gentilhomme

Voici le profil des six nouveaux contrats emploi d'avenir (CEA) signés hier par la ministre, à la sous-préfecture de Mulhouse.

Amandine, 19 ans, habite le quartier Doller à Mulhouse. Titulaire d'un CAP employé de commerce, elle signe un emploi d'avenir de 36 mois chez Actilog (35 heures/semaine).

Eline, 20 ans, habite le quartier Wolf-Wagner à Mulhouse. Titulaire d'un bac pro secrétariat, elle signe un emploi d'avenir de 36 mois (35 h/s) chez Gie Apa Compétences.

Mélodie, 23 ans, habite le quartier Daguerre à Mulhouse. Elle signe un emploi d'avenir de 36 mois (35 h/s), à l'Ashpa Maison de l'Arc.

Kévin, 22 ans, habite Staffelfelden. Il signe un emploi d'avenir de 36 mois (35 h/s) de peintre en bâtiment à la Ville de Mulhouse.

Habiba, 22 ans, habite les Coteaux à Mulhouse. Titulaire du bac STG (sciences et technologies de la gestion), elle signe un emploi d'avenir de 24 mois (35 h/s) comme animatrice petite enfance à l'Atelier de la vie.

Ilhame, 23 ans, habite Bourtzwiller à Mulhouse. Titulaire d'un bac, elle signe un emploi d'avenir a durée indéterminée (21 h/s) chez Holiday Inn comme réceptionniste.

11:33 Publié dans A Wittenheim, Au PS, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |