Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 septembre 2014

Revue de presse du mercredi 17 septembre 2014

© Dna, Mercredi le 17 Septembre 2014 / Haut-Rhin
parti socialiste Face au recul des dotations d'État aux collectivités
Les élus se rebiffent

 

 

Les socialistes André Laignel (à droite) et Antoine Homé demandent au gouvernement de revoir sa copie concernant la baisse des dotations que l'État verse aux collectivités.

 

Premier vice-président exécutif de l'Association des maires de France, le socialiste André Laignel était hier à Wittenheim pour exprimer son opposition à « la purge à laquelle sont soumises les collectivités » à travers le recul des dotations de l'État.

 

C'est à l'invitation de l'Union départementale des élus socialistes et républicains du Haut-Rhin (UDESR 68) qu'André Laignel a animé hier soir à Wittenheim une réunion publique consacrée à la baisse des dotations de l'État et à l'avenir des finances publiques.

 

Premier vice-président exécutif de l'Association des maires de France (AMF) et maire d'Issoudun, le socialiste s'est surtout insurgé contre la réduction de plus de 11 milliards d'euros des dotations de l'État sur trois ans annoncée par le gouvernement.

« Ces 11 milliards sont de fausses économies »

« Si on continue la purge à laquelle sont soumises les collectivités territoriales, ce sont leurs capacités à répondre aux besoins de la population et à être des leviers du développement économique qu'on remet gravement en cause », répète l'ancien secrétaire d'État des gouvernements Rocard, Cresson et Bérégovoy en demandant clairement au gouvernement de « revoir sa copie ».

 

Si « le dialogue est en cours » avec les différents ministres, André Laignel n'en demeure pas moins prudent et combatif. La motion de l'AMF a déjà été adoptée par près de 12 000 conseils municipaux. Et si réfaction des crédits il doit y avoir, il demande qu'ils alimentent un fonds d'investissements pour les collectivités.

 

« Nous connaissons les difficultés du temps. Nous voulons débattre et trouver des réponses pour relancer l'économie nationale. Les collectivités peuvent être un puissant levier pour le développement économique... pas seulement le MEDEF », glisse André Laignel qui aime rappeler qu'il est « socialiste » et qu'il « soutient le gouvernement pour la réussite de la France ».

 

« Ce sont de fausses économies », tonne le président du Comité des finances locales qui rappelle que les collectivités représentent 70 % de l'investissement public en France. « De plus, elles ne pèsent ni sur le déficit ni sur la dette du pays. »

 

Ces 11 milliards d'EUR sur trois ans « vont trop loin et trop vite » pour Antoine Homé, conseiller régional d'Alsace et président de l'UDESR 68. Il craint que ce recul entraîne « une baisse de l'investissement et menace les services publics ». « Notre devoir de républicain est de dire que cela peut entraîner des difficultés », estime le fabiusien.

 


 

09:41 Publié dans A Wittenheim, Au PS, En Alsace | Lien permanent | Tags : lagniel, wittenheim, udesr68, amf | |  Facebook | |

mardi, 16 septembre 2014

Revue de presse du mardi 16 septembre 2014

© Dna, Mardi le 16 Septembre 2014 / Mulhouse
Groupe des aphasiques
Mulhouse Le Game a fait sa rentrée


 

Le Game (Groupe des aphasiques de Mulhouse et Environs) a effectué sa réunion de rentrée à bord du bateau Marius de la société colmarienne Acqua Découverte.

À l'initiative de la présidente Jeanne Hinderer et du comité, ses membres étaient conviés à participer à une mini-croisière avec repas. Dans une ambiance calme, sereine et conviviale, au fil des canaux du Ried alsacien, les liens se sont renoués et le plaisir de se retrouver se lisait sur tous les visages. D'autres sorties variées auront lieu en cours d'année afin de favoriser les échanges et la communication qui figurent parmi les missions de l'association, ouverte à tous, jeunes et moins jeunes. L'ambiance y est toujours très chaleureuse.

Les réunions du Game ont lieu tous les 1ers jeudis du mois de 14h 15 à 16 h à la salle Camus à Wittenheim. Renseignements et contacts : présidente, 03 89 42 22 25, ou trésorier Francis Baumgartner, 03 89 55 11 60.


© Dna, Mardi le 16 Septembre 2014 / Mulhouse
Wittenheim Expo à la bibliothèque 
Wittenheim Les clowns de Catherine Walch

 A la bibliothèque municipale, la rentrée c'est aussi le retour de délicieuses expositions artistiques au milieu des livres. Catherine Walch inaugure ainsi la saison 2014/2015.

Catherine Walch, attachante, pétillante et bien entendu remarquablement douée pour la peinture est une figure incontournable du milieu artistique à Wittenheim et... au-delà. Plusieurs fois primée pour ses créations, cette habituée des expos chères aux bibliothécaires locaux propose cette fois-ci des tableaux aussi épatants qu'étonnants de clowns, du monde du cirque. Catherine confie : « La peinture me passionne depuis mes 18 ans, durant une longue période je me suis attachée à la réalisation de portraits, ceux de femmes en particulier [...]. Quelque peu lassée de ces acryliques trop figées à mon sens, je retrouve avec les clowns de quoi laisser vagabonder mon imagination, de quoi y puiser une énergie positive... » Une imagination qui s'exprime aussi avec les sculptures, d'une artiste décidément éclectique, qui complètent avec bonheur la galerie des clowns. Bref, les usagers de la bibliothèque auront de quoi se réjouir avec du grand art.

12:51 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, médiathèque, exposition, manifestations, aphasiques, albert camus | |  Facebook | |

jeudi, 11 septembre 2014

Revue de presse du 10 septembre 2014

 

© Dna, Mercredi le 10 Septembre 2014 /

Territoire  Réforme des collectivités
Les doléances des petites villes 

L'Association des petites villes de France, que préside Olivier Dussopt, député de l'Ardèche et maire d'Annonay, ne sera pas parmi les plus frondeuses sur la réforme territoriale ou les rythmes scolaires. Elle soulève tout de même quelques « questions ». « Le seuil des 20 000 habitants pour les futures intercommunalités nous pose problème », relève Olivier Dussopt. « Dans les zones les plus rurales, sur le plateau ardéchois par exemple, il pourrait mener à des communautés de 200 communes, ce qui ne serait pas gérable ».

L'APVF propose, soit d'exonérer de ce seuil les départementaux ruraux (identifiés par un critère de densité de population), comme le sont déjà les zones de montagne, « soit de revenir au seuil plus raisonnable de 10 000 habitants », retenu dans la première mouture du texte de loi. L'APVF se prononce également pour le maintien d'un échelon intermédiaire entre la Région et les intercommunalités dans les zones rurales où l'aide sociale ne pourra pas être assurée par les communes.

Enfin, la baisse des dotations de l'État inquiète les maires. D'après Antoine Homé, secrétaire général de l'association, qui est maire de Wittenheim, dans la région de Mulhouse, « si les coupes sont maintenues, elles conduiraient en trois ans à diminuer l'autofinancement des communes d'un tiers », ce qui se répercuterait sur l'investissement. « Pour ne pas étrangler nos villes », l'APVF souhaite que le montant et le rythme des baisses des subventions aux communes soient revus dans la loi de finances, et a bon espoir de se faire entendre.

Sur les rythmes scolaires, l'association constate que les maires récalcitrants rentrent petit à petit dans le rang, mais que le financement des activités périscolaires reste lourd, avec « un coût médian de 100 à 150 euros » par enfant. Elle demande que ce coût soit partagé en trois : un tiers à la charge de la commune, un tiers à celle de l'État et le dernier tiers à la charge des allocations familiales.


14:40 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | Tags : petites villes; antoine; homé; | |  Facebook | |

lundi, 18 août 2014

Revue de presse du 18 août 2014

© L'alsace, Dimanche le 17 Aout 2014

Sport La patinoire provisoire fait la joie des usagers

 

La patinoire provisoire propose des aides ludiques pour aborder le patinage, pour les plus petits.

Photo Darek Szuster

 
Depuis vendredi après-midi, la patinoire provisoire est installée sur le site d'Oxylane village, à l'arrière du magasin Decathlonà Wittenheim. Avec un début de fréquentation prometteur.

 

À l'arrière du magasin Décathlon, deux chapiteaux blancs et imposants sont installés jusqu'à fin décembre. Ils abritent la patinoire provisoire en attendant la réouverture de celle de Mulhouse, fermée pour travaux. Le premier chapiteau est dédié à l'accueil et à la préparation des patineurs, avec la location des patins et des casiers, au nombre de 160. Le second chapiteau contient uniquement la patinoire et propose une piste de 56 x 26 m, contre 60 x 30 m pour celle de Mulhouse. Trois portails installés sur la partie gauche, permettent au public d'entrer et de sortir facilement de la piste.

 

Hier à 14 h, parmi les clients, on trouvait Olivier, venu de Guebwiller avec ses enfants Claude et Jérôme. « Il fallait qu'on vienne voir cette nouvelle installation », note-t-il. Hier, pour ce deuxième après-midi d'ouverture (la patinoire avait ouvert au public, la veille soit le 15 août à 14 h), les patineurs sont venus nombreux. Parmi les nouveautés, 500 paires de patins orange neufs sont mises en location. Orange comme la nouvelle mascotte baptisée Bobby et les petits phoques en plastique destinés à pousser les plus petits sur la glace.

 

David, 22 ans, d'Ensisheim, est venu avec son ami d'enfance Renaud, 21 ans de Wittenheim, un ancien hockeyeur. « Nous étions déjà là hier, pour l'ouverture. Et puis, c'est à cinq minutes de chez moi. Par contre la glace ça va, mais ce n'est pas celle de Mulhouse. Mais pour aller vite, faire des demi-tours et des marches arrière, c'est super. » David, lui, est un adepte du roller. « Le patin à glace ne donne pas les mêmes sensations. J'ai commencé en mars. Mais la glace ça glisse et c'est froid lorsqu'on tombe. Elle est à -9° quand même », lance-t-il en riant.

Une centaine de patineurs à l'ouverture

Muriel et Pascal sont originaires d'Ueberstrass. Ils sont venus faire des achats. « Nous avons voulu voir cette nouvelle patinoire », explique Muriel, qui hésite à venir patiner en famille. Estelle, elle, a emmené ses deux garçons, Andgel et Ethan. « Les enfants adorent le patin. Je les emmène une à deux fois par semaine. » Andgel, 13 ans, trouve que « la musique est trop bien ». Un groupe d'amies de Wittenheim et Pulversheim, Mélissa, Leïla, Morgane et Emira, ne boudent pas leur plaisir. « Nous y allons souvent pendant les vacances scolaires. En plus, c'est moins cher ici. Mais la glace est meilleure à Mulhouse. Les patins orange sont neufs et confortables. La musique devrait être plus forte, constatent-elles. Et puis, vous savez, c'est pratique de patiner pour parler », s'amuse Mélissa.

 

Les organisateurs ne cachent pas leur soulagement. « Nous sommes ravis de notre succès pour le premier jour (soit vendredi), avec plus de cent personnes », note Christophe Fondadouze, directeur de la patinoire de Colmar, qui, avec sa femme, exploite les séances publiques. Corinne Pommier, vice-présidente du club des hockeyeurs, Les Scorpions, fait partie de l'association de gestion de la patinoire provisoire de la région mulhousienne. « Côté sportif, nous avons repris l'entraînement de l'équipe 1 vendredi. Pour les autres membres du club, la reprise est lundi. Il reste d'ailleurs encore quelques places. En plus, on peut venir en bus ».

Sabine Hartmann CONTACT À la patinoire, Christophe Fondadouze, tél. 06.60.93.13.06.

 

© L'alsace, Dimanche le 17 Aout 2014
Association L'Aspa en stage à Wittenheim

Pour préparer ses jeunes patineuses et patineurs à affronter les passages de médailles et les compétitions de la nouvelle saison sportive, l'Aspa (Association sportive de patinage artistique de Mulhouse), labellisée « École française de glace » par la Fédération française des sports de glace, organise cet été un stage intensif sous la direction de ses entraîneurs.

Ce stage se déroulera à la patinoire provisoire sur le site de Décathlon, Village Oxylane, à Wittenheim, du 18 août jusqu'au 30 août, de 8 h à 12 h 45.

La préparation physique, le perfectionnement de la glisse, de la technique des arabesques, des pirouettes et des sauts font partie du copieux menu des matinées studieuses et conviviales qui attendent les jeunes talents du club.

 

 

Les débutants sont aussi les bienvenus de 12 h 45 à 13 h 45 du lundi au samedi, du 18 au 30 août, en se rendant sur place à 12 h 30, dans la limite des places disponibles. Il est possible de réserver par téléphone aux numéros indiqués ci-dessous et d'obtenir deux essais gratuits.

CONTACTER Évelyne Stoesselau 06.20.62.10.71 ; Sylvie Da Silvaau 06.10.12.85.29 ou par mail : aspa@aspatinage.fr

Dna, Samedi le 16 Aout 2014 / Monde
Droits de reproduction et de diffusion réservés

Wittenheim Patinoire temporaire
Premières glisses

 

Première séance publique hier à la patinoire provisoire.

Plus d'une centaine d'amateurs de glisse se sont essayés hier sur la patinoire temporaire installée sur le site d'Oxylane à Wittenheim.

Petite affluence hier mais affluence quand même lorsque l'on sait qu'il n'y a pas eu de communication sur cette première séance publique. Beaucoup sont venus goûter aux joies de la glisse sur le nouvel ovale glacé avant de laisser la place en fin d'après-midi aux hockeyeurs mulhousiens qui entamaient, eux, leur reprise.

 

La patinoire provisoire restera opérationnelle jusqu'au 31 décembre, date de réouverture de celle de l'Illberg. Pour le grand public, des séances sont programmées tous les jours de 14 h à 17 h et les dimanches de 9 h 30 à 12 h. À la rentrée en septembre, les séances publiques seront les mercredis et samedis (14 h à 17 h) et le dimanche (9 h à 12 h et 15 h à 18 h). L'accès se fait par la galerie du magasin Decathlon de Wittenheim.

 

 

 

09:51 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |