Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 09 décembre 2008

DNA : Le concert des lauréats

Wittenheim / École de musique
Le concert des lauréats

 

Jacques Marchandon à la guitare et la directrice, Valérie Seiler. (Photo DNA)
La salle Albert-Camus était confortablement garnie à l'occasion du traditionnel et annuel concert des lauréats offert par les jeunes élèves de l'école municipale de musique.

Au terme d'une heure musicale alliant violoncelle, piano, guitare, saxo ou batterie, le public sous le charme ne pouvait qu'acquiescer aux mots du maire Antoine Homé. Ce dernier, lui aussi épaté par la qualité des prestations proposées, a rendu un très vibrant hommage aux élèves, aux professeurs et bien entendu à Valérie Seiler, la patronne rose de plaisir et de confusion, de l'école municipale de musique. Antoine Homé a poursuivi en soulignant la qualité du travail fourni par l'école et insisté sur l'attachement que la Ville porte à cet important vecteur de la vie culturelle locale.

Les lauréats

Meilleure élève en éveil musical : Léo Zumkeller. Meilleures à l'entrée en premier cycle : Clara Vivier et Marine Orboin. Meilleure note à l'entrée en deuxième cycle : Samy Clémentz et Jérôme Dick. Meilleure note à l'entrée en troisième cycle : Yoan Dury. Meilleure note en formation musicale, entrée en deuxième cycle : Lucas Gauchey. Meilleure note en formation musicale, entrée en troisième cycle : Guillaume Desbos.
Ont obtenu le certificat de formation musicale : Marie-Christine Gouny et Samuel Gauchey. A obtenu un premier prix de guitare : Jacques Marchaudon. A obtenu un premier prix de saxophone : Nicolas Dumont.


09:14 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

dimanche, 07 décembre 2008

DNA : Réunion publique au Centre

Wittenheim / Réunion publique
Des échanges participatifs

 

Plus de 150 habitants du centre à la rencontre des élus. (Photo DNA)
Les élus poursuivent leur marathon de réunions publiques avec la population. Après Jeune-Bois, c'était au tour des habitants du centre-ville d'être conviés salle Albert-Camus. Il a beaucoup été question d'écologie et, le terme fait florès, de démocratie participative.

Antoine Homé a présenté son équipe d'élus, a fait un bilan du travail accompli puis s'est projeté vers les réalisations futures : un parc de loisirs au Rebbergala, une salle culturelle pour la deuxième partie de la mandature, des efforts en matière de fleurissement, le haut débit Internet et même... un grand carnaval. Le maire en vient ensuite à l'essentiel et décline deux axes prioritaires pour 2009. D'une part la création de conseils de quartier, d'autre part un « Plan écologique global ».

La mise en place d'un conseil des sages

Les conseils de quartier : Antoine Homé annonce la mise en place d'un conseil des sages, d'un conseil du commerce et rappelle la vitalité du conseil municipal des enfants. Puis, les mots de démocratie participative aux lèvres, Antoine Homé développe sa conception des futurs conseils de quartier qui seront mis en place dès le printemps 2009 : quatre conseils, un pour chaque cité plus le centre-ville. Ces conseils seront composés de 20 membres au maximum et présidés par un adjoint au maire, pour le centre ce sera l'adjointe Brigitte Lagauw. Ces équipes auront un rôle de concertation, de proposition, de consultation et d'interpellation des élus. Antoine Homé a ensuite sollicité des volontaires dans la salle, prêts à siéger dans cette future instance ; pas de soucis, de très nombreux citoyens ont répondu à l'appel.
Le maire synthétise le «Plan écologique global» : promouvoir la sobriété énergétique et recourir aux énergies renouvelables ; maîtriser l'urbanisme ; préserver les réserves naturelles... Antoine Homé annonce notamment son intention de mettre en place des centrales photovoltaïques, cela pourrait être le cas sur les 4,5 ha du carreau de Schoenensteinbach, mais aussi sur les terrils miniers. La filière bois pour le chauffage de certains bâtiments publics est également envisagée.

«Prendre le bus depuis Mulhouse après 20h est un calvaire»

Au terme de sa longue et très détaillée intervention, le maire a donné, démocratie participative oblige, la parole à ses administrés. D'emblée une prise de parole a été fortement applaudie, « Prendre le bus depuis Mulhouse après 20 h est un calvaire, les correspondances ne s'effectuent que toutes les heures. En général, depuis le Rattachement, je me vois obligé de rentrer à pied. Plus d'une heure de trajet, c'est intolérable, mes doléances auprès de Soléa et du Sitram, qui nous prennent en otage, sont restées lettre morte... ».
Un autre intervenant: « Faire passer les bus par le Rattachement est stupide, il serait plus logique et économique de transiter par la voie rapide... ». Antoine Homé répond, « La situation s'est dégradée, si les bus passent par le Rattachement c'est pour anticiper l'arrivée du tram, ce dernier est prévu chez nous, au mieux en 2011-13, la situation financière peu reluisante du Sitram posant problème... Nous allons intervenir très fermement auprès de Soléa pour trouver un remède à une situation intolérable pour les usagers de Wittenheim... ».
Lapidaire, la première adjointe Marie-France Vallat évoque une, « situation catastrophique... » Après cet épineux sujet des transports d'autres intervenants s'inquiètent. Ainsi, pêle-mêle : prendre garde aux stationnements futurs rue du Bourg dès lors qu'une plaine de jeu y sera implantée à proximité ; réponse de Marie-France Vallat : « Nous étudions la mise en place de futurs parkings ». Ou encore, rue de Pfastatt, les voitures circulent à tombeau ouvert, l'aire de jeu du quartier est dans un état lamentable, la police n'est pas suffisamment présente. Mais aussi, « la déchetterie au centre ville est source de nuisances... ». Le maire, « Exact, elle n'est plus aux normes, avec Kingersheim nous programmons l'implantation d'une déchetterie commune, nous sommes à la recherche d'un emplacement... ».
Enfin, un quidam s'insurge envers les aboiements qu'il juge intempestifs, agaçants et bruyants de la gente canine... Un peu las, Antoine Homé tente: « Nous ne prétendons pas à la perfection mais nous étudions tous les dossiers... ». Après près de trois heures de débats, l'heure était au pot de l'amitié. La caravane de la réunion publique était passée, dehors un chien aboyait.


11:45 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

vendredi, 05 décembre 2008

L'Alsace : Réunion du quartier Centre

La déchetterie rue d’Illzach n’est plus aux normes et devrait disparaître à terme. Photo Laurent Schneider

Quelque 120 personnes ont participé à la réunion publique de Wittenheim centre. Parmi les sujets abordés : les questions de transport, de circulation, la piste du karting ou l’aménagement du Dollerbaechlein.

Mardi soir, la municipalité avait convié les habitants de Wittenheim Centre à une réunion publique à la salle Albert-Camus. Cette seconde rencontre avec les habitants a réuni quelque 120 personnes. Elle s’est déroulée en deux temps avec un exposé du maire Antoine Homé puis une séquence de questions réponses.La présentation des élus, les premières concrétisations du projet de la mandature, et les grandes lignes de la suite du programme municipal ont constitué l’introduction de l’exposé du maire. Là, on a appris que Décathlon pourrait implanter son pôle logistique du côté de la rue du Nonnenbruch et que le magasin de meubles et décoration Alinéa ouvrira fin mars, début avril 2009.

Centrale photovoltaïque

Dès le début de l’année prochaine seront mis en place les conseils de quartiers, des instances « de concertation, de consultation et d’interpellation ». Près d’une vingtaine de personnes présentes à la réunion étaient volontaires pour siéger au conseil du quartier Wittenheim Centre qui sera présidé par l’adjointe Brigitte Lagauw. Autre grand programme mis en route dès 2009 « le projet de plan écologique global ». « Notre grande ambition est de promouvoir l’énergie solaire, nos friches minières pourraient servir de site à l’implantation d’une centrale photovoltaïque… Nous souhaitons aussi créer une zone économique liée aux énergies renouvelables sur les terrains situés à l’arrière de Cora, valoriser les ressources de nos forêts communales et réussir l’arrivée du tram à Wittenheim ». Puis on est passé à la séance des questions-réponses. Premier thème abordé le tram et les difficultés actuelles de transport. « Je travaille à Mulhouse jusqu’à 19 h 30 et parfois plus tard, si je n’arrive qu’à 20 h 20 au Rattachement, je suis quitte à attendre une heure pour le prochain bus ou à revenir à Wittenheim à pied… Pourquoi n’a-t-on pas maintenu un bus direct Wittenheim Mulhouse ? » a demandé un interlocuteur dans la salle.Réponses de Marie-France Vallat et d’Antoine Homé « Nous sommes conscients du problème, après 20 h la desserte est catastrophique… La situation deviendra plus pratique lorsque la ligne du tram arrivera aux "Châtaigniers " à Kingersheim ». « Je suis déçu par le manque de cohérence urbanistique en matière de nouvelles constructions et qu’est-ce qu’on attend pour délocaliser la piste de karting et aménager les rives du Dollerbaechlein et le Moulin ? » s’est-on interrogé. Réponse : « Aimer le look des immeubles et des maisons individuelles est une question de goût. La Zac des Bosquets répond à tous les besoins. Pour ce qui est du Moulin rue de Ruelisheim, nous venons à peine d’en faire l’acquisition, notre première démarche est de sécuriser le site. La délocalisation de la piste de karting est en cours, nous ne sommes pas les seuls à décider sur ce dossier. Le ruisseau du Dollerbaechlein fera l’objet d’une restauration globale. »

Accès au parc de loisirs

Autre question dans la salle : « Quand évoluera la question du site Carrosserie 2000 et quand sera aménagée la rue de l’Entente ? » « La ville a acheté le site Carrosserie 2000. Des logements seront construits sur le terrain par Mulhouse Habitat. La rue de l’Entente est une rue intercommunale, son aménagement est par ailleurs lié au tram ». « Par où se fera l’accès au futur parc de loisirs familial qui longera la rue du Bourg qui est déjà saturée ? » « Il y aura plusieurs accès, dont certainement un accès piéton par la rue du Bourg. Une étude est en cours, nous serons attentifs à ce problème ». « La déchetterie est un équipement qui attire beaucoup de circulation au centre ville. Qu’en est-il de la déchetterie intercommunale Kingersheim Wittenheim ? », a constitué une autre interrogation. « Nous sommes demandeurs d’une déchetterie d’une grande taille et aux normes, pour l’heure nous n’avons pas trouvé l’emplacement qui convient aux deux communes ».

11:49 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

DNA : Ste Barbe

Wittenheim / Sainte Barbe
Recueillement et promotions

 

Des promotions à l'occasion de la Sainte-Barbe. (Photo DNA)

Le curé Pierre Haag présidait dimanche la cérémonie religieuse en l'honneur de la sainte patronne des mineurs et des pompiers, sainte Barbe, dans la magnifique église du même nom de la cité Théodore. Au sein des fidèles, de nombreux élus dont notamment les maires, Philippe Hartmeyer, Antoine Homé et Jo Spiegel ainsi qu'une délégation de mineurs ont participé au recueillement. Au terme de l'office, le major Dominique Lehmann (promu lieutenant) a présenté un détachement impeccable de ses hommes aux élus de Kingersheim, Ruelisheim et Wittenheim, les trois communes du Centre de secours de Wittenheim. La fanfare batterie Avenir a accompagné la cérémonie de promotion des pompiers locaux.
Les promus : Le major Dominique Lehmann est nommé lieutenant. L'adjudant Frédéric Schmidlin est nommé adjudant-chef. Le sergent Nicolas Wittig est nommé sergent-chef. Le caporal Claude Garand est nommé caporal-chef. Le sapeur 1re classe Stéphane Kauffmann est nommé caporal.

11:48 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |