Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 septembre 2009

L'Alsace : Débat sur la CARMA au Conseil Municipal de Wittenheim

Carma Avant le vote, le débatau conseil municipal

 


La nouvelle communauté d'agglomération était au menu du conseil municipal de Wittenheim, lundi soir. Mais le vote sur la future Carma aura lieu en novembre.

« Je considère que la séance publique du conseil municipal est l'enceinte la plus noble pour débattre, et cela a toujours été le lieu de débats à Wittenheim. » Lundi soir, le maire Antoine Homé répondait ainsi à l'élu de l'opposition Patrick Pichenel, qui lui reprochait de ne pas avoir informé les élus des discussions sur la future communauté d'agglomération de la région Mulhouse Alsace, et notamment de ne « pas avoir organisé une commission réunie sur le sujet, comme à Kingersheim ».

« Polémique inutile », donc, pour le maire de Wittenheim, qui a souhaité consacrer le début de la séance du conseil municipal à la Carma. Il ne s'agissait pas encore de voter les statuts et le périmètre de cette nouvelle grande agglo, mais d'en présenter les enjeux, les valeurs, les priorités, les compétences, les ressources, la gouvernance..., avant d'en débattre. Le vote aura lieu lors de la prochaine réunion du conseil, le 9 novembre.

Ce délai de réflexion sera mis à profit par Maurice Haffner, a-t-il fait savoir. L'élu communiste s'est en effet montré « dubitatif » envers cette Carma, qui lui « paraît quelque chose de monstrueux, une pieuvre, éloignée des citoyens ».

« Problème politique »

Pour lui, il se pose « un problème politique, de gestion ». Contrairement à la Cus (communauté urbaine de Strasbourg), qui est à gauche ou à droite, a-t-il expliqué, il s'interroge sur la gestion commune entre élus socialistes et élus UMP de la Carma.

Antoine Homé a rappelé que la Carma était un établissement public de coopération intercommunale, et non une collectivité territoriale, élue directement par les citoyens. Le futur vice-président de la Carma chargé du développement économique a préféré insister sur « la chance » que représentait cette nouvelle agglo « pour le territoire », surtout dans le cadre de la compétition des territoires, et assuré qu'elle était « vitale pour la région mulhousienne ».

Hormis Maurice Haffner, les autres élus des groupes minoritaires, Patrick Pichenel et Philippe Duffau en tête, se sont montrés d'emblée « favorables » à la grande agglo. Ce dernier en résumant le principe : « faire mieux ensemble avec plus de moyens ». Le vote du 9 novembre semble déjà acquis.

Magali Claudel

09:37 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, conseil municipal | |  Facebook | |

L'Alsace : Conseil Municipal du 21 septembre 2009

Motion pour la Poste, taxes locales et « stratégie photovoltaïque »

 

Motion : en début de séance, une « motion contre la privatisation de la Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal » a été soumise au conseil municipal de Wittenheim. En effet, face au projet de loi gouvernemental de changement de statut de la Poste, les élus ont été interpellés par la CGT FAPT 68, afin qu'ils demandent au président de la République d'engager un grand débat public sur la question.Une conseillère municipale, postière de métier, a témoigné des « difficultés » et de la « baisse des effectifs » que ses collègues et elle « ressentaient déjà sur le terrain » dans la perspective de cette privatisation. À une abstention près, celle de Patrick Pichenel, la motion a été adoptée.

Taxes : le conseil municipal a décidé de porter le taux de la taxe locale d'équipement de 3 à 5 % pour toutes les catégories de constructions. Pour parer aux critiques, le maire Antoine Homé a insisté sur l'importance de cette recette pour la Ville, « de 200 000 à 250 000 EUR selon les années », et sur le fait que des communes comme Mulhouse et Kingersheim pratiquaient déjà un tel taux. Le groupe de Maurice Haffner, soit trois élus, et Patrick Pichenel ont toutefois voté contre cette augmentation d'impôt.Autre taxe locale abordée, celle sur la publicité extérieure. Une nouvelle loi, depuis le 1er janvier dernier, permet aux collectivités de percevoir, à la place des entreprises publicitaires, une taxe unique, versée par les commerçants liée à la pub extérieure (enseignes, affiches). La recette annuelle estimée pour Wittenheim est d'environ 150 000 EUR. Les surfaces de pub inférieures à 7 m² ne sont pas taxées, « les petits commerçants sont donc exonérés », a fait valoir le maire. Insuffisant pour Patrick Pichenel, qui a indiqué qu'« à Mulhouse, les enseignes de moins de 12 m² étaient exonérées ».

Terrain : la Ville a décidé de vendre un terrain de 12 ares, situé dans la zone d'activités Jeune-Bois Est, au prix de 14 640 EUR, à la société CTC (chaudières suédoises), qui veut agrandir ses locaux de stockage. Agrandissement qui pourrait déboucher sur des embauches supplémentaires.

Photovoltaïque : une étude, visant à « définir une stratégie photovoltaïque » pour les bâtiments et propriétés de la Ville qui pourraient bénéficier de cette innovation, a été confiée à un expert extérieur. Cette étude, qui déterminera les lieux d'implantation possible de panneaux photovoltaïques et le coût de l'opération, ainsi que les investissements futurs en matière d'énergie renouvelable peuvent être subventionnés par l'Ademe et la Région. C'est ce qu'a demandé le conseil municipal. Philippe Duffau a toutefois fait part de son « scepticisme par rapport au développement durable », les panneaux photovoltaïques posant des « problèmes de recyclage ».

Pass foncier : les élus ont adopté la mise en oeuvre du dispositif Pass foncier sur le ban communal, afin de « favoriser l'accession sociale à la propriété », et l'engagement de la Ville à hauteur de 1000 EUR par projet validé.

Rue Vogt : le projet de requalification paysagère de la rue Vogt, à Théodore, prévoit l'aménagement d'une bande verte avec sentier pédestre, massifs végétaux, bancs et panneaux pédagogiques. La maîtrise d'oeuvre de l'opération a été confiée à l'ONF (Office national des forêts), qui a estimé le coût des travaux à 167 440 EUR TTC. Avec la possibilité d'une subvention du Département, il resterait à la charge de la Ville, 125 370 EUR (TVA compris et frais divers compris).

Sages : le conseil municipal a approuvé la création d'un conseil des sages (lire le détail dans une prochaine édition).

Communication : en fin de séance, le maire a rapidement présenté le nouveau site internet de la Ville, qui ne sera en ligne que dans quelques semaines, ainsi que le nouveau slogan « Au coeur du Bassin potassique », qui accompagnera le logo de Wittenheim, à la place de l'ancien « Ville jumelée avec l'avenir ».


09:32 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, conseil municipal | |  Facebook | |

mardi, 22 septembre 2009

DNA : Le programme des Journées Italiennes

Wittenheim / Huitièmes journées
L'heure italienne

 

Antoine Homé, Francis Knecht-Walker et Ingrid de Brem (chargée de communication) proposent l'affiche d'alléchantes « Journées Italiennes », les 8es du nom. (Photo DNA)
Le maire, Antoine Homé, et son adjoint en charge de la communication, Francis Knecht-Walker, ont dévoilé le programme des « Journées italiennes » huitièmes du nom. Une fête et un temps fort culturel désormais incontournables pour Wittenheim, pour sa communauté italienne mais aussi pour l'ensemble de la population.

Lors de cette huitième édition, la programmation réserve une place éminente à la musique. Ainsi, la soprano Lorena Campari sera accueillie pour la seconde fois à Wittenheim. Chansons italiennes et airs populaires sont également à l'affiche.
A cela s'ajoutent du cinéma, italien évidemment, un défilé de mode, des conférences et bien entendu le traditionnel défilé de voitures, une journée festive et gastronomique agrémentée de groupes folkloriques.
A l'occasion de cette présentation, le maire devait souligner : « Ces journées, culturelles et festives, sont un temps fort pour notre ville, elles vont aussi bien au-delà en réunissant la vaste et fraternelle communauté italienne de toute la région... ».
Et Antoine Homé de poursuivre en regrettant fortement la fermeture du Consulat italien de Mulhouse : « Comme de nombreux élus du secteur, j'ai demandé par lettre le maintien du Consulat aux autorités transalpines... », puis d'ajouter : « Je remercie vivement Alessandro Giovine, le Consul italien; celui-ci appelé sous d'autres cieux, nous fera cependant l'honneur d'être à nos côtés lors de ces Journées Italiennes ».
Place à la fête, au bel canto, aux délices culinaires et ... si les dieux veulent bien se faire complice, à l'azur italien !

Le programme du mercredi 23 au dimanche 27 septembre

En avant-première, le mercredi 23, au cinéma Gérard-Philipe (Théodore) deux films, La Ciociara (1960) de Vittorio De Sica et Une journée particulière (1977) de Ettore Scola.
Jeudi 24, à 20 h 30, Halle au Coton, soirée inaugurale et défilé de mode par la créatrice Rita Pressuti.
Vendredi 25, à 20 h 30, Halle au Coton, grands airs d'opéra avec la cantatrice Lorena Campari accompagnée d'un ténor et d'un baryton.
Samedi 26, à 20 h 30, Halle au Coton, concert spectacle, chansons italiennes avec la Compagnie Or Nor'm.
Dimanche 27, à 10 h, salle Albert-Camus, conférence sur la peinture italienne de la Renaissance par Carole Berroir de l'association Dante Alighieri. Dimanche 27, à partir de 11 h, défilé de voitures italiennes, groupes folkloriques, journée gastronomique et après-midi musical avec Jean Pozzo et Mario Tam...


D.W.

08:24 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, journées italiennes | |  Facebook | |

vendredi, 04 septembre 2009

DNA et L'Alsace : rentrée des classes à Wittenheim

DNA :

Wittenheim / Rentrée scolaire
Onze écoles en effervescence

 

Les enfants de la maternelle des "grands" à Fernand-Anna, en compagnie des élus et de la maîtresse Martine Gauchey...(Photo DNA)
C'est par une météo automnale, propice aux études, que s'est déroulée la rentrée des jeunes écoliers wittenheimois. Les élus étaient eux aussi de la partie pour cette première prise de contact avec livres et cahiers.

Le maire Antoine Homé, sa première adjointe Marie-France Vallat ainsi que Catherine Runzer, adjointe en charge des écoles, ont fait le tour des onze établissements scolaires de la ville, soient six écoles élémentaires et cinq maternelles.
Près de 1350 élèves fréquentent ces différentes écoles dont plusieurs, les maternelles en particulier, ont fait l'objet de travaux de rénovation et d'embellissement. A cet égard, le maire devait rappeler, « la très forte implication de la Ville à l'endroit des écoles ». Ainsi, détaille-t-il, « ce sont très précisément 128 394,61 € qui ont été consacrés aux travaux réalisés dans nos écoles ».

Quelques classes surchargées

Par ailleurs, Antoine Homé a cependant déploré quelques classes surchargées, à Jeune-Bois notamment avec des effectifs de 34 enfants par classe : « La politique de diminution des effectifs du corps enseignant au niveau national en est la cause regrettable... ».
Quoi qu'il en soit, élus, enseignants et parents (ces derniers venus nombreux accompagner leur progéniture pu ont dialoguer avec les maîtres et les élus) ont jugé cette rentrée satisfaisante. La cloche a sonné, les vacances sont passées aux oubliettes, écoliers et instituteurs remettent l'ouvrage sur le tapis... Bon courage !


D.W.

L'Alsace :

Wittenheim Une rentréesans problème

 


Hier matin, le maire Antoine Homé, accompagné de Marie-France Vallat, première adjointe, de Catherine Runzer-Loetscher, adjointe chargée des affaires scolaires, et de plusieurs responsables de l'administration municipale a rendu visite aux écoliers et enseignants des onze écoles primaires. En fait, Wittenheim ne compte plus que dix écoles cette année contre onze lors de la rentrée scolaire 2008/2009, suite à la fusion des écoles du Centre, les écoles Célestin-Freinet et Marie-Curie. Ce nouveau groupe scolaire, dirigé par Philippe Wiesel, est devenu l'école la plus importante de la commune au niveau des effectifs. Il compte 276 élèves répartis sur onze classes.

Le maire et son équipe se sont plus longuement attardés à l'école maternelle Fernand-Anna, dirigée par Stéphanie Wach. Les élus ont pu y saluer Eric Oudot, inspecteur de l'Éducation nationale de la circonscription de Wittenheim. « En tout, les écoles primaires de Wittenheim accueillent 1 350 élèves affectés à 56 classes dont une classe d'intégration scolaire. Au fil de notre visite, nous avons pu constater que la rentrée se passe bien partout, élèves et enseignants retrouvent des locaux accueillants... Cependant nous regrettons ici ou là quelques classes surchargées, 34 élèves pour un CM2 c'est beaucoup, et nous déplorons aussi que le poste de psychologue pour les écoles de Wittenheim n'ait pas été pourvu ».

10:15 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, écoles | |  Facebook | |