Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 mars 2012

Basket-ball Les « Mercredis du basket » à Wittenheim

© L'alsace, Mercredi le 28 Mars 2012 

Les jeunes de l'USW ont pleinement profité de la venue de joueurs du FCM, qui leur ont consacré une après-midi. DR


Depuis plusieurs années, l'US Wittenheim a l'habitude d'accueillir les « Mercredis du basket », opération conduite par le conseil général du Haut-Rhin.

Mercredi dernier, les joueurs du FC Mulhouse sont ainsi venus encadrer une cinquantaine de joueurs en herbe qui les avaient accueillis avec une banderole de bienvenue confectionnée par leurs soins.

Mathieu Gitta, Jean-Michel Montabord, Mario Porter, Thomas Merceret et compagnie ont d'abord encadré des ateliers de tirs et de dribbles avant de procéder à quelques démonstrations qui ont ravi les jeunes joueurs de l'USW.

L'après-midi s'est achevée par une séance de dédicaces et un pot au cours duquel Antoine Home, maire de Wittenheim, et Catherine Lutolf, adjointe chargée des sports, sont venus saluer les uns et les autres et se féliciter de cette opération.

 

 

09:58 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Wittenheim : Conseil municipal du lundi 26 mars

© Dna, Mercredi le 28 Mars 2012 / Mulhouse 

 

Wittenheim Conseil municipal
Wittenheim Stabilité fiscale

 

 

Des travaux de sécurisation seront entrepris rue du Markstein à hauteur de 250 000 euros.

 

Le budget 2012, qui a fait l'unanimité, a constitué le plat principal du menu proposé aux élus lundi soir. Avant de s'y atteler, le maire a fait respecter une minute de silence en mémoire des victimes de Mohamed Merah à Toulouse et Montauban.

 

Présenté par Antoine Homé, le budget 2012 valide et reprend les orientations du débat budgétaire de la séance du 13 février dernier. Ainsi le maire réaffirme : « Dans un contexte général difficile, nous tenons notre pari en maîtrisant les dépenses. Prudents, nos recettes ont été sous-évaluées et les dépenses surévaluées [...] L'autofinancement est confortable, la dette faible et les taux d'imposition stables. »

 

Quelques chiffres éclairent les propos du maire : le budget total est de 23 174 810EUR (13 991 960EUR en fonctionnement, 9 182 850EUR pour l'investissement) La dette s'élève à 5 038 454EUR à fin 2011, soit 347EUR par habitant.

 

A cet égard le maire souligne que pour des communes de mêmes strates cette dette par habitant est de 950EUR.

Les élus réaffirment «leur plus vive opposition» aux mesures prises par l'Education Nationale

Quant aux taux d'imposition, ils sont maintenus soit : 10,11 % pour la taxe d'habitation, 18,46 % pour le foncier bâti et 49,20 % pour le foncier non bâti. Là encore Antoine Homé remarque : « cette stabilité fiscale locale ne se retrouve pas partout, au niveau du Conseil Général par exemple où la hausse est de 8 % ! »

 

Le maire en termine en déclinant la longue liste de travaux et d'investissements prévus ; au passage il indique que la future salle culturelle sera érigée près de la salle Florimond Cornet et non pas dans le secteur du Markstein comme prévu initialement : « Question de visibilité... » précise-t-il.

 

Les trois groupes d'opposition reprennent leurs propos du débat d'orientation budgétaire. L'approbation est donc générale : Philippe Duffau souhaiterait juste que l'on aille plus vite concernant la salle culturelle, Patrick Pichenel valide le budget il considère cependant que le travail des commissions est à améliorer. Maurice Haffner est pour aussi, il ajoute qu'il ne faut pas négliger l'investissement et aller à contre-courant de la rigueur ambiante. Quoi qu'il en soit, majorité comme opposition votent comme un seul homme et confortent les choix du maire. Ce dernier s'en félicite, remercie et conclut : « Je tiens à saluer l'esprit de responsabilité de tous les groupes du conseil ».

Une motion qui fait l'unanimité

Une séance sans motion solennelle à Wittenheim, ce serait un peu comme une soupe sans sel. Pour cette fois-ci il en allait d'une « Motion relative à la défense de l'Education Nationale ». L'objet du document présenté par le maire au nom de la Ville insiste sur trois points : « Réaffirmer sa plus vive opposition aux mesures prises par l'Education Nationale se traduisant par de nouvelles suppressions de postes et des fermetures de classes. Réaffirmer son attachement aux missions des RASED et exiger le maintien des postes. Témoigner de son soutien aux enseignants et parents d'élèves, aux côtés desquels la collectivité poursuivra sa mobilisation ».

 

Comme pour le budget, l'unanimité est sans réserve. Philippe Duffau ajoute cependant : « Il faut réformer la carte scolaire et refuser toutes subventions à l'enseignement privé ! » L'adjoint Francis Knecht-Walker ne partage pas ce point de vue concernant le privé : « A Wittenheim nous avons le lycée privé Don Bosco, il fait du bon travail ». Philippe Duffau : « C'est exact, ma remarque ne concerne pas Don Bosco ».

 

Comprenne qui pourra.

 

09:54 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

lundi, 26 mars 2012

125e anniversaire du Crédit Mutuel

© Dna, Dimanche le 25 Mars 2012 / Mulhouse

Wittenheim-Ruelisheim Crédit Mutuel
Wittenheim-Ruelisheim Hommages, congratulations et fête

 

Le président Winnlen (derrière le micro) a rendu hommage aux membres fondateurs.
 

Le 4 décembre 1887 était fondée la Caisse de dépôts et de prêts de Wittenheim, cette banque existe toujours, c'est le Crédit Mutuel qui tenait son assemblée générale et fêtait de même son 125e anniversaire.

Jean-Charles Winnlen, président du Crédit Mutuel de Wittenheim-Ruelisheim est également un historien érudit, spécialiste de l'histoire locale. A ce double titre le président a accueilli plus de 700 convives à l'Espace Léo Lagrange dont les maires Antoine Homé et Philippe Hartmeyer. Jean-Charles Winnlen a retracé l'histoire de la banque, il a rendu hommage aux pionniers fondateurs : Fortuné Baumgartner, Joseph Erimund, Antoine Schlienger, Emile Steble et Damien Weisbeck, qui ont pris exemple sur le modèle mutualiste allemand de Friedrich Wilhelm Raiffeisen, pour créer une caisse destinée à venir en aide aux agriculteurs. Depuis beaucoup d'eau a coulé, le Crédit Mutuel local est désormais une banque de tout premier ordre (elle a débloqué 35 millions d'euros de prêts en 2011) qui se situe au 85e rang sur les 1305 établissements du groupe. Après les nombreux discours, l'heure était aux plaisirs de la table et à la fête animée par les Max's. Au préalable, Pierre Hammerer a été honoré pour ses 35 années au Crédit Mutuel; la médaille d'Honneur du Travail Or lui a été remise.

 

10:06 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

29e tour du Canton cycliste

© Dna, Vendredi le 23 Mars 2012 / Mulhouse

Wittenheim 29e tour du Canton cycliste
Wittenheim Les champions suisses remportent la course

 

Le duo suisse félicité par les élus.
 

Les couleurs suisses ont brillé, c'est un doublé helvète qui a ponctué le 29e tour du Canton de Wittenheim.

Quelque 130 km, soit 19 tours, le tour du Canton est devenu une classique du « Grand Est ». Qu'on en juge : 200 inscrits, venus de tout le grand Est, mais aussi près d'une centaine de coureurs suisses et allemands. La météo était exécrable, pluie et froid ; l'organisation assurée par les équipes du Vélo Club Wittenheim de Gérard Grunewald était en revanche parfaite ; le public, météo oblige, plus clairsemé qu'à l'accoutumée. Quoi qu'il en soit, la course fut belle, animée et rapide ! Au terme de la course, les champions se sont réchauffés dans la salle voisine de la MJC. Le président Gérard Grunewald, les maires Antoine Homé de Wittenheim et son homologue ruelisheimois Philippe Hartmeyer, y ont chaleureusement congratulé les coureurs, en particulier les vainqueurs suisses, Simon Frank et Nino Oeschger, avant de procéder à une pléthorique remise de coupes et de prix.

10:03 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |