Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 septembre 2012

Wittenheim : La cité minière Sainte-Barbe fête cette année ses 100 ans

© L'alsace, Mercredi le 12 Septembre 2012
Droits de reproduction et de diffusion réservés

 

Sainte-Barbe, cité minière exemplaire

 

Exceptionnellement, il sera possible de visiter le terril Eugène de manière sécurisée en compagnie d'un guide. Attention, les visites sont organisées toutes les deux heures. DR

 
La cité minière Sainte-Barbe, à Wittenheim, fête cette année ses 100 ans. Pour les Journées du patrimoine, elle s'ouvre au public,avec une église exceptionnelleà découvrir et un terrilà escalader.

De l'avis des spécialistes du monde minier, la cité Sainte-Barbe de Wittenheim - en fait ses 61 hectares s'étendent aussi sur Ruelisheim - est en tout point remarquable, parfaitement représentative de ce que fut une cité minière du Bassin potassique durant tout le XXe siècle.

Visite de quartier

Construite en plusieurs phases, Sainte-Barbe a compté jusqu'à 597 logements et se dévoile donc, le temps d'un week-end, pour son 100e anniversaire.

Organisées par René Giovanetti, gérées par le Lacet marcheur club et le conseil de quartier, les visites débutent devant l'église Sainte-Barbe (samedi de 14 h à 18 h et dimanche de 10 h à 16 h). Un guide de balade sera remis gratuitement à tous les passionnés d'histoire minière.

Visite du terril Eugène

Il sera possible de prendre de la hauteur en montant sur le terril Eugène, pour profiter d'une vue d'ensemble du quartier.

Les visites sécurisées et commentées par Martial Schwartzentrueber seront organisées durant tout le week-end pour fêter cette ouverture exceptionnelle du terril. Samedi de 14 h à 18 h et dimanche de 10 h à 16 h (visite toutes les deux heures).

Visite de l'église

Visitez également l'église Sainte-Barbe, classée monument historique, et contemplez ses fresques et vitraux. Le samedi à partir de 16 h 30, les fresques rénovées de George Desvallières (1861-1950), célèbre peintre français, qui ornent les murs et le plafond du coeur de l'église, seront inaugurées. Le conseil de fabrique sera présent pour répondre à vos questions le samedi de 14 h à 23 h et le dimanche de 14 h à 17 h.

Un concert en clôture

Une exposition Les mille et un vitraux d'art se déroulera à l'école élémentaire Sainte-Barbe, en face de cette église qui profitera d'un concert de gospel, le dimanche à 17 h, avec la venue des Glorious gospel singers. Là encore, comme pour les autres animations organisées ce week-end dans la cité Sainte-Barbe, ce concert sera gratuit. Le maire Antoine Homé aime à rappeler que cette cité Sainte-Barbe « est la plus belle des cités minières ». C'est aussi la plus accueillante, puisque des stands de boissons et de tartes flambées fonctionneront tout le week-end.


11:22 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

mardi, 04 septembre 2012

Rencontre avec Manuel Valls à Mulhouse

Manuel Valls pendant son discours lors de l'inauguration de la rénovation de la synagogue de Mulhouse dimanche 2 septembre© L'alsace, Mardi le 04 Septembre 2012

Escadron de gendarmerie François Cohendet a rencontré Manuel Valls

 

Comme nous l'annoncions dans notre édition de dimanche, le maire de Ferrette François Cohendet a bien eu, dimanche dernier, une entrevue avec le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, en visite à Mulhouse. Une rencontre qu'il a pu obtenir grâce à l'intervention de la sénatrice Patricia Schillinger (PS), et du préfet du Haut-Rhin. La rencontre s'est déroulée à l'Hôtel de police de Mulhouse, en présence du préfet Alain Perret, du maire de Mulhouse Jean Rottner, du sénateur et président de la M2A Jean-Marie Bockel, et du maire de Wittenheim Antoine Homé.

« J'ai pu lui remettre en mains propres le dossier concernant l'escadron de gendarmerie de Ferrette », indique François Cohendet. « Je lui ai exprimé notre stupéfaction à l'annonce du transfert de l'escadron à Sathonay-Camp, et j'ai insisté sur l'impact que le départ de l'escadron aurait sur une petite commune de 1 000 habitants comme la nôtre. Le ministre m'a assuré qu'il réexaminerait le dossier, avec bienveillance, mais sans me donner de garantie quant au maintien. »

Le préfet est chargé d'assurer la liaison entre le ministre et les élus et d'organiser une réunion avec les élus, en sous-préfecture d'Altkirch, à la fin de la semaine.

11:30 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

vendredi, 13 juillet 2012

Revue de presse du 3 au 7 juillet 2012

© L'alsace, Mardi le 03 Juillet 2012 

 

Wittenheim Trente logements sociaux BBC inaugurés

 

L'inauguration s'est déroulée samedi matin au Markstein, avec un couper de ruban. Photo L.S.

 

Samedi après-midi, Antoine Homé, le maire de Wittenheim, et Jean-Paul Heider, le président d'Habitat familial d'Alsace (HFA) groupe Domial, ont inauguré 30 logements sociaux BBC (bâtiment de basse consommation), rue du Markstein à Wittenheim. Ces logements ont été construits sur le terrain occupé par l'immeuble de 11 étages dit la Tour du Markstein, démolie en 1999.

L'adjoint Arnaud Koehl chargé du logement et de la politique de la ville s'est félicité de « l'aboutissement de ce projet exemplaire réalisé dans le cadre de la rénovation urbaine du quartier du Markstein qui améliore les conditions de vie des habitants et qui recompose l'espace et favorise ainsi l'intégration du quartier dans la ville ».

Antoine Homé a, quant à lui, relevé l'excellent partenariat entre la Ville et Domial, un partenariat qui se poursuivra. D'ici la fin de l'année, seront démolis les 84 logements de la barrette Rossberg et 40 garages appartenant à HFA. Suivront l'amélioration des 56 logements de l'immeuble du Vieil Armand et la réhabilitation des 43 logements Somco de la rue du Molkenrain.

4,6 millions d'euros

Jean-Paul Heider a dans un premier temps complimenté tous les acteurs du projet de construction de ces 30 logements, les services de la Ville et du groupe Domial, l'architecte et les entreprises. « Il m'est très agréable d'inaugurer avec vous ces trois belles résidences labellisées BBC, les habitants feront des économies d'énergie de 50 %. » Le président d'HFA a ensuite évoqué le coût de l'opération, « plus de 4,6 millions d'euros ». La partie subventions, État, Région, conseil général, M2A et Ville, s'élève à 1 234 460 EUR et la partie prêts à 2 550 000 EUR. « HFA est pour sa part intervenue à hauteur de 862 700 EUR, une contribution sur fonds propres exceptionnelle. »

Rappelons que le chantier a été ouvert en septembre 2010 et que les logements ont été livrés en mai dernier. Les 30 logements sont répartis comme suit : 3 deux-pièces de 53 m², 6 trois-pièces de 73 m², 15 quatre-pièces de 90 m², 3 cinq-pièces de 108 m² et 3 six-pièces de 122 m². Les loyers vont de 267 EUR à 685 EUR. 13 garages, 4 abris de voitures et 21 places de parking complètent l'équipement des trois immeubles.

L'ensemble des invités a eu la possibilité de visiter un logement trois-pièces et un quatre-pièces. Ont été plus particulièrement remarquées les cages d'escaliers extérieures totalement désolidarisées des bâtiments.

Laurent Schneider


© Dna, Jeudi le 05 Juillet 2012 / Mulhouse 

 

Wittenheim Quartier du Markstein
Wittenheim 30 logements sociaux inaugurés

 

Couper de ruban avec Antoine Homé et Jean-Paul Heider.
Dans le cadre de rénovation urbaine du quartier du Markstein, 30 logements sociaux viennent d'y être inaugurés.

Un soleil de plomb, une chaleur écrasante, comme les glaçons dans un verre, un bon nombre d'officiels prévus avaient « fondu »...

Quoi qu'il en soit si ces élus ou représentants de l'Etat avaient visiblement déserté la manifestation pour, peut-être, un coin de fraîcheur, le maire Antoine Homé, une respectable partie de son conseil ainsi que Jean-Paul Heider, président d'Habitat familial d'Alsace (groupe Domial) étaient eux fidèles au poste pour saluer la réalisation.

En 2003, une étude sur le devenir du quartier en préconisait une rénovation globale avec pour objectifs une amélioration des conditions de vie de ses habitants (volonté de dé-densifier, amélioration de logements, démolition d'une tour, aménagements d'espaces verts, réaménagement des rues etc.)

Trois bâtiments de dix appartements chacun avec balcon et terrasse

La construction sur site de 30 logements certifiés BBC (bâtiment basse consommation) entre dans le cadre de ce projet global. Les travaux ont démarré fin 2010 pour aboutir en mai 2012 sous la maîtrise d'ouvrage de Domial. Les 30 logements sont répartis en 3 bâtiments de 10 appartements avec balcon ou terrasse : 3x2 pièces (53m²) ; 6x3pièces (73m²) ; 15x4 pièces (90m²) ; 3x5pièces (105m²) ; 3x6 pièces (122m²), plus 13 garages et 21 places de parking. Ces logements sont tous des logements sociaux réservés aux personnes remplissant les critères de ressources. Les loyers hors charges varient entre 267EUR et 685EUR.

Le coût total de l'opération s'est chiffré à 4 647160EUR. Les logements désormais occupés pour la majorité d'entre eux sont réservés en priorité aux habitants du quartier du Markstein qu'il s'agissait de reloger.


© Dna, Samedi le 07 Juillet 2012 / Monde

Wittenheim Ecoles primaires et maternelles
Wittenheim Retraite et mutations

 

Le maire et son adjointe ont rendu hommage aux enseignants.
Le maire Antoine Homé, son adjointe aux écoles Catherine Runzer et une brochette d'élus ont rendu hommage au corps éducatif à l'occasion de la traditionnelle réception des enseignants.

Dans les salons de la mairie, Antoine Homé, tout sourire, s'est félicité de l'arrivée de la nouvelle équipe gouvernementale : « L'Education est prioritaire pour le pouvoir en place, tout ne sera pas possible de suite mais l'évolution s'annonce prometteuse et positive, de nombreux postes sont maintenus, des recrutements sont prévus aussi... » Après quoi les enseignants partant à la retraite ainsi que ceux changeant d'affectation ont été honorés.

uDépart à la retraite : Véronique Lang (directrice de la maternelle Ste Barbe).

uChangements d'affectation : Astrid Schneider (quitte Wittenheim suite à la suppression du poste Rased, elle part pour Kingersheim) ; Sylviane Gorniak, dans le même cadre de suppression Rased est nommée au Phare à Illzach ; Marie Toméi, psychologue scolaire est nommée à Mulhouse ; Mme Athmani (Ecole La Fontaine part pour Kingersheim) ; Magali Berviller (directrice de lla maternelle La Forêt est mutée à Buhl) ; Chloé Muller (élémentaire Ste Barbe est nommée à Mulhouse) ; Alice Lepage (enseignante québécoise en poste à Ste Barbe depuis 1 an dans le cadre d'un échange scolaire repart au Canada) ; Ghislaine Bidois (Maternelle Fernand-Anna part à Rixheim).


15:12 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Revue de presse juin 2012

 

© L'alsace, Samedi le 23 Juin 2012

Pétanque Les Tamalous remportent le challenge Antoine-Homé

 

C'est sur le terrain Léo-Lagrange de Wittenheim que Pepi Rubrecht et son équipe ont organisé le concours officiel de pétanque troisième âge avec la participation de 61 triplettes. Le maire de Wittenheim, Antoine Homé, accompagné de ses adjoints, a remis le challenge aux vainqueurs.

 

Christian Rubrecht était responsable de la table de marque pour diriger les différentes rencontres.

Les résultats

Principale : vice-champions : Lorreto Ruma, Antoine Puzzioli, Gérard Papirer (Baldersheim). Champions : Daniel Gouvenot, Franco Cali, Jacob Muller (Tamalous Sausheim).

 

Complémentaire : vice-champions : Jean Decazis, Jeannot Issenlor, Gilbert Billot (Théodore Wittenheim). Champions/8 : Khelifa Mejri, Nadia Mejri, Gaston May (CBI Illzach).

 

Consolante : vice-champions : Jean Billot, Aimé Moser, Hélène Moser (Théodore Wittenheim). Champions : Hubert Entz, Léon Keller, René Ponta (Théodore Wittenheim).

 

Quatrième concours : vice-champions : Patrick Beyrath, Bernard Walter, Bernard Dily (CBI Illzach). Champions : Jean-Pierre Dagon, Achille Tranzer, Christiane Stahl (Théodore Wittenheim).

 


Dna, Mercredi le 13 Juin 2012 / Mulhouse 

 

Pulversheim Groupe Rodolphe
Pulversheim Une association qui avance

 

Les membres actifs du Groupe Rodolphe ont accumulé 13 000 heures de travail bénévole en 2011.
Le Groupe Rodolphe a récemment tenu son assemblée générale, qui a réuni de nombreux adhérents et partenaires.

« La sauvegarde du carreau Rodolphe, afin d'en faire le centre historique minier de la potasse en Alsace, est l'objectif principal du Groupe Rodolphe » a rappelé son président Jean Misiano à la cinquantaine de personnes présentes à l'assemblée générale 2011. Parmi celles-ci, plusieurs maires et adjoints de communes du bassin potassique, ainsi que le conseiller général Étienne bannwarth.

« L'association est en bonne santé ; elle avance à petits pas grâce aux bénévoles et aux élus » et affiche un nombre d'adhérents (266 en 2011) encore en augmentation, a repris le président. 13 000 heures de travail bénévole ont été effectuées l'année dernière. Parmi les réalisations, on retiendra la suite de l'aménagement du circuit de visite ainsi que la remise en état d'un tracteur Deutz et de sa remorque. Un partenariat technique a été engagé avec le lycée Charles-de-Gaulle. 3 200 personnes ont visité le site en 2011 et divers événements culturels ont animé les lieux.

Pour continuer d'en assurer l'accueil dans les meilleures conditions possibles, Jean Misiano a lancé un appel aux anciens mineurs ou autres personnes pouvant servir de guides. L'association recherche également tous objets ou documents ayant trait aux mines de potasse.

Dégradations à cause des eaux de pluie

En 2011, le conseil général, propriétaire des lieux, a entrepris l'enlèvement du « faux carré » métallique du chevalement Rodolphe 2, impressionnante opération « absolument nécessaire pour la préservation et la sécurité ». Mais certains bâtiments se dégradent à cause des infiltrations d'eau de pluie. Le Groupe Rodolphe se charge pour sa part « des interventions ponctuelles, urgentes et nécessaires ». Des « sommes considérables » étant en jeu, l'association s'est donc tournée vers M2A et le conseil régional tout en souhaitant qu'« au-delà des financements, un travail en commun des deux structures permette de créer une ingénierie de projet patrimonial ».

Pour un centre de la mémoire minière

Richard Lasek, maire de Bollwiller et vice-président de M2A, a annoncé qu'une subvention annuelle allait certainement être accordée par cette dernière. Antoine Homé a admis qu'« il faut s'employer à faire comprendre à nos grands décideurs » que le concept de la route de la potasse rassemblant les différentes associations patrimoniales dans ce domaine est important ; « l'avenir s'appuie sur des racines solides ».

« Les mineurs ont tout donné à l'Alsace, à l'Alsace de donner aux enfants des mineurs un lieu de mémoire » a conclu le président en rappelant que l'Alsace est la seule région minière française à ne pas avoir de centre officiel de mémoire minière.

M.H.


15:07 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |