Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 16 février 2015

Revue de presse du samedi 14 au lundi 16 février 2015

 

 

 

L'alsace, Samedi le 14 Février 2015 Les quatre saisons du carnaval

Dimanche 15 février, l'Office municipal des sports et des loisirs, en partenariat avec la commune et avec le concours de plusieurs associations, organise le septième carnaval des familles de Wittenheim.

Les festivités se dérouleront l'après-midi en deux temps : d'abord, une cavalcade qui partira de la mairie à 14 h 30 pour se rendre à la Halle au coton suivie de séquences musicales assurées par les guggamusiks participantes et du tirage au sort du gagnant de la Corbeille du carnaval 2015. Puis la traditionnelle crémation de la sorcière se déroulera sur la place du Marché.

Plus de 850 carnavaliers

Cette septième édition du carnaval de Wittenheim sera placée sous le signe des quatre saisons. Les groupes carnavalesques ainsi que les habitants sont invités à porter des déguisements évoquant le printemps, l'été, l'automne et l'hiver.

Au total plus de 850 carnavaliers de 24 troupes, dont trois guggamusiks, ainsi que neuf chars participeront à la cavalcade. Parmi tous ces carnavaliers, figure un groupe d'enfants de l'atelier bricolage tous supports du Mille Club de Jeune-Bois.

Sous la houlette de Sabine Schartzentruber, ces jeunes travaillent depuis plus d'un mois à la réalisation d'un petit char qui évoque l'hiver. « Nous avons confectionné un petit ours polaire qui se promène dans la montagne enneigée. Nous serons évidemment aussi déguisés, certains en bonhomme de neige, d'autres en reine des neiges », précisent les enfants très heureux et fiers de pouvoir participer à la cavalcade.

Comme de coutume, la sorcière a été conçue et réalisée par des élèves du lycée technologique et professionnel privé Don Bosco de Wittenheim. Cette année, ce sont les élèves de la 4e technologique qui ont eu l'honneur de la fabriquer, sous l'autorité des professeurs Nadine Adam et Nathalie Krason.

Une sorcière des marais réalisée avec des petites lattes de bois et décorée avec de la mousse, des feuilles séchées, de la paille et divers fruits. Autant de décors évoquant l'automne.

À partir de 13 h 30, la rue d'Ensisheim, la cour, les parkings et les abords du lycée privé Don Bosco seront donc bien colorés. De là, le cortège se rendra à la mairie où sera vraiment lancée l'édition 2015 de ce carnaval des familles. Comme d'habitude, avant le départ du cortège, la reine Kelly et le roi Ludovic diront un mot de bienvenue aux participants et le maire remettra les clefs de la ville au couple royal. Trois coups de canon donneront ensuite le top départ du cortège.


© L'alsace, Dimanche le 15 Février 2015 Les photos de Nhu Minh à la médiathèque

Depuis le début du mois, Nhu Minh, 53 ans, de Colmar, expose 22 photographies qu'il a récemment réalisées, essentiellement des prises de vue avec mise en scène et quelques clichés de voyages et de scènes de rue. L'artiste photographe expose régulièrement ses réalisations dans diverses expos de photos en Alsace. Lors de la première édition de l'expo « Le printemps de la photographie » à Wittenheim, Nhu Minh a été primé. À la médiathèque, le fil rouge de ses photos avec mise en scène est la culture, son oeil s'est notamment intéressé aux lecteurs et aux musiciens. L'exposition, visible aux heures d'ouverture de la médiathèque, restera en place tout le mois de février.

Y ALLER Exposition jusqu'au 28 février à la médiathèque Paul-Zwingelstein, 1A rue des Mines à Wittenheim.


© L'alsace, Dimanche le 15 Février 2015 La proximité au quotidien

 Alors que les élus sont la cible des populistes, les maires tentent de tenir la barre de leur commune, avec des finances en berne et un moral pas vraiment au beau fixe. Les sujets de préoccupations ne manquent pas, comme l'ont montré les questions des élus, hier matin, après la partie statutaire de l'assemblée générale des Maires du Haut-Rhin qui s'est tenue à Guebwiller. Élu sénateur en septembre, le président René Danési n'a guère modifié sa manière de présider, soucieux de donner la parole au plus grand nombre. Mais laissant sa vice-présidente, Catherine Troendlé, monter au créneau pour certaines mises au point.

Souple avec intelligence

Que les communes connaissent des difficultés financières, même la gauche le reconnaît. Rapporteur de la commission des finances de l'AMF (Association des Maires de France), le socialiste Antoine Homé a évoqué les 15 000 motions signées par des communes, déplorant la baisse de la dotation globale de fonctionnement de 12 % en deux ans. Le président de l'AMF a souhaité alerter le Premier ministre sur cette question. « Aussi bien le montant de cette baisse que son rythme ne sont pas soutenables », argumente le maire de Wittenheim.

Autre sujet de préoccupation, les logements sociaux. Se faisant le porte-parole de ses collègues des Trois Frontières, le maire de Blotzheim a déploré la difficulté de trouver un bailleur social pour construire des logements. Les bailleurs incriminent le poids du foncier. Pour les communes, dès lors, le choix est cornélien : soit acheter les terrains pour les revendre moins chers aux bailleurs sociaux, soit ne pas construire de logement et payer des pénalités.

Autre sujet concernant l'État, l'impossibilité à renouveler une carte d'identité, alors qu'elle n'est pas périmée, mais le sera au moment du départ en vacances. « Vaut-il mieux la déclarer perdue et payer 25 EUR», a suggéré un élu. Car certains États, comme la Turquie... et l'Allemagne n'acceptent pas le principe de documents périmés. « La Suisse l'accepte », a nuancé le préfet, ce que des maires ont contesté. « On sera souple avec intelligence », a promis le secrétaire général, laissant entrevoir un renouvellement selon les pays de destination. Pour la sénatrice Troendlé, il y va cependant de « la liberté de circulation » pour les citoyens français...

Autre sujet récurrent, l'ouverture de classes bilingues, en l'occurrence au collège. Le maire de Dannemarie, Paul Mumbach - qui a appelé à signer la pétition pour un référendum sur l'avenir de l'Alsace - a demandé au rectorat de revenir sur son refus d'ouvrir une classe pour moins de 10 élèves. Tout en rappelant la volonté du recteur de promouvoir le bilinguisme, la directrice académique du Haut-Rhin, Maryse Savouret, a estimé impossible de descendre en-dessous de 10 élèves. Ce qui a conduit la sénatrice Troendlé à appeler les maires à « sensibiliser les parents pour qu'ils laissent leurs enfants dans la filière bilingue, jusqu'au bout ».

Fourrière trop chère ?

Ultime sujet, le tarif de la fourrière de Mulhouse, que ses responsables se proposent de faire passer de 53 à 75 centimes par habitant, pour les 250 communes sous contrat. « Le comité directeur a refusé cette augmentation », a indiqué, d'emblée, le président Danési, en précisant que « l'évolution est identique » à Colmar. Le président de la SPA de Mulhouse, le Dr François Tisserand, a expliqué que, par le passé, « les dons et legs destinés au refuge servaient à combler le trou de la fourrière », soit quelque 69 000 EUR cette année. « Une pratique illégale », selon lui. La SPA ayant décidé d'établir une comptabilité séparée, il appartiendra aux maires de payer la prestation à son prix. Ce qu'une majorité a semblé refuser, conduisant le président mulhousien à menacer de fermer la fourrière...

Appelé à conclure les débats, le préfet Lelarge a rappelé « les menaces d'actions terroristes qui visent tout le territoire, pas seulement les grandes villes ». « Nous sommes tous concernés », a-t-il conclu, en évoquant le travail qui devra être fait, dans les établissements scolaires, sur les valeurs républicaines.


© L'alsace, Lundi le 16 Février 2015 Ambiance familiale à Wittenheim

La météo a été nouvelle fois bienveillante pour le traditionnel carnaval des familles de Wittenheim. Même si le soleil n'a percé le ciel gris et qu'un léger vent du nord s'est levé durant la cavalcade et le grand rassemblement sur la place du marché et dans la Halle au coton, cette édition 2015 a de nouveau été une belle réussite. D'une part, la manifestation a rassemblé la grande foule tout le long du parcours, surtout à l'approche de la Place du marché, et d'autre part, le cortège de la cavalcade était très imposant, coloré et surtout festif et bruyant. De nombreux Wittenheimois, mais aussi beaucoup de spectateurs d'ailleurs étaient sur les trottoirs pour découvrir les beaux chars, les troupes remarquablement déguisées, dansoter au son des guggamusik, et aussi pour se faire arroser de confettis. La fête dans et autour du cortège était surtout familiale.

Grands et petits étaient comblés et émerveillés « c'est superbe, heureusement il ne pleut, pas on a de la chance », pouvait-on entendre tout au long du parcours. Les plus petits, souvent affublés de beaux déguisements ou embellis de maquillages, étaient fascinés ou faisaient semblant d'avoir peur mais ils n'avaient aucune envie de quitter la cavalcade.

Le cortège était ouvert par la Confrérie de la sorcière du lycée Don Bosco, les élèves de la 4e technologique dont un quatuor a porté une petite plateforme où était juchée la sorcière. Suivaient les troupes, les chars et les groupes de guggamusik, une succession de carnavaliers, tous très originaux et toujours prêts à amuser le public. Le char de la reine Kelly et du roi Ludovic auxquels le maire Antoine Homé avait confié les clés de la ville était en queue de cortège.

La Halle au coton était un peu étroite pour accueillir tous les spectateurs et participants à la cavalcade pour un moment musical et de restauration. Ensuite, sur la place du marché, la crémation de la sorcière était la dernière attraction de cet après-midi festif. Elle a bien résisté, les pompiers ont eu du mal à l'enflammer. « C'est nous qui l'avons confectionnée, ça nous a coûté beaucoup d'efforts. Même si elle est belle, ce n'est qu'une sorcière de carnaval et elle doit quand même être brûlée, c'est un peu dommage », disait l'un des élèves.


© Dna, Lundi le 16 Février 2015 / Mulhouse :Wittenheim  Carnaval

La grande foule était au rendez-vous pour le désormais traditionnel et fort couru carnaval de Wittenheim. La fête a été folle et belle...

Sous une météo bienveillante, le carnaval des familles organisé par la Ville et l'OMSL a connu un franc et beau succès. C'était la liesse, c'était la fête... Une dizaine de chars, une non moins belle présence de multiples Gugga musique, les airs tonitruants et entraînants des Altkirch Waggis, des Battemer Narra, des Haxa Gugga de Rouffach, des Welda Wagges de Thann... et pléthore de délicieuses majorettes.

Tous ont paradé et sillonné les rues de la ville de la mairie à la place du marché. On s'en doute, l'ambiance était folle et joyeuse, une impressionnante variété de déguisements, une pluie de confettis, des rires, sourires et applaudissements, un défilé haut en couleurs qui a rencontré l'adhésion générale. C'est depuis le balcon de la mairie que le couple princier, Kelly et Ludovic, a libéré les carnavaliers. Un carnaval placé sous le thème des « Quatre saisons » avec bien entendu les déguisements de circonstance... l'imagination et un épatant chatoiement de couleurs étaient au pouvoir. Après la parade, la fête se prolongeait à la Halle au Coton, en musique et avec l'immanquable crémation de la sorcière.

Un beau feu de joie final qui réchauffait encore, s'il en était besoin, les coeurs et les corps. Assurément si le carnaval de Wittenheim ne peut pas (encore) faire pâlir d'envie les festivités d'outre Rhin, il en reste néanmoins des plus réussis. Plutôt réjouissant non ? !

10:19 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.