Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 10 décembre 2014

Revue de presse des mardi 9 et mercredi 10 décembre 2014

 

 

© L'alsace, Mardi le 09 Décembre 2014
Grand succès pourla Fête du mannala

La traditionnelle Fête du mannala, organisée par la MJC de Wittenheim, avec le concours de la ludothèque, a connu un grand succès. Dès 10 h dimanche, les familles ont investi les locaux du site Théodore de la MJC où, pour l'occasion, était implantée une fabrique de mannalas et de bredalas et des ateliers créatifs de décors de Noël.

Les enfants de tous les âges étaient invités à mettre la main à la pâte pour confectionner eux-mêmes des bonshommes en pâte briochée et des bredalas. Tous ont aussi eu la possibilité de fabriquer des boules et autres décors de Noël, avec des objets de récupération, du papier ou d'autres matériaux.

La nouveauté de cette année, c'était l'espace réservé aux tout petits géré par la ludothèque. Dans cet espace, grands et petits pouvaient prolonger le rêve en écoutant Patricia Palut raconter et chanter des histoires.

À noter aussi que de nombreux enfants ont participé au concours du plus beau mannala et tout autant nombreux étaient ceux qui ont apporté des vieux jouets au profit de l'antenne wittenheimoise des Restos du coeur.

L.S.


© Dna, Mardi le 09 Décembre 2014 / Mulhouse
Wittenheim
Wittenheim Noël des aînés

Un nombre impressionnant de seniors avait rendez-vous à l'Espace Léo Lagrange pour la traditionnelle fête de Noël des aînés initiée par la mairie.

Au programme, les mots de solidarité et d'amitié du maire Antoine Homé, une animation musicale, quelques démonstrations de danse, les incontournables chants de Noël, un repas festif, l'immanquable distribution de colis... et de la bonne humeur à revendre pour des têtes chenues aux anges...


© Dna, Mercredi le 10 Décembre 2014 / Monde
Wittenheim
Un pôle « aide et soins » pour les aînés

Il s'agit d'un pôle « aide et soins pour les aînés » que le réseau APA 68 va installer dans les locaux d'un ancien commerce en cours de réhabilitation. Une opération de 1,5 M EUR pour y aménager un accueil de jour de 12 places pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, afin de donner du répit aux aidants familiaux.

Dans ces mêmes locaux sera également installé le service polyvalent d'aide et de soins à domicile, regroupant les différents services existants déjà sur le secteur, afin d'en améliorer le fonctionnement et de faciliter le travail en synergie de ces quelque 200 personnes intervenant à domicile dans le Bassin potassique.

Pierre Kammerer, le directeur général du réseau APA qui réunit dans le Haut-Rhin diverses associations à but non lucratif, a « le souci de mailler ce territoire où la maladie d'Alzheimer devrait progresser de 33 % d'ici 2021, contre 24 % dans le reste du département ».

La commune participera à ce projet d'importance notamment en finançant pour 100 000 EUR, l'aménagement de l'extension d'un parking permettant également l'accès au bâtiment par l'arrière.

Pour le maire Antoine Homé, qui rappelle que le soutien aux aînés fait partie d'une politique communale globale, « par ce genre de projet, la ville montre qu'elle sait s'adapter à la mutation de la société, et anticiper l'avenir ».


© L'alsace, Mercredi le 10 Décembre 2014
Objectif maintien à domicile pour le futur pôle aide et soins

Magali Claudel

Beaucoup de Wittenheimois ont bien connu l'endroit : le magasin de vêtements Strit, situé au centre-ville. Fermé depuis quelques années, ce bâtiment a été racheté par le réseau d'associations Apa, dans le but d'en faire un pôle aide et soins pour les aînés du Bassin potassique.

Un projet « important et innovant », comme l'ont décrit les différents partenaires, lundi lors d'une conférence de presse et d'une visite de chantier. Ce pôle abritera en effet un accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et deux autres services d'Apamad (Association pour le maintien à domicile) : le Saad (service d'aide et d'accompagnement à domicile) et le Ssiad (service de soins infirmiers à domicile). Deux entrées distinctes sont prévues, pour l'accueil d'une part et les bureaux d'autre part. Le tout occupera le rez-de-chaussée en pleine réhabilitation et des dépendances en partie reconstruites selon des normes d'efficacité énergétique, tandis qu'à l'étage, deux appartements seront remis en état pour être vendus.

Aider aussi les aidants

Encadré par une infirmière coordinatrice et une petite équipe de professionnels (aide médico-psychlogique, aide-soignante, animateur...), l'accueil de jour, avec notamment une cuisine et un jardin thérapeutiques, permettra au malade de sortir de chez lui, de retrouver du lien social et de faire des activités stimulantes adaptées dans un lieu ergonomique. Il permettra aussi au conjoint aidant d'être écouté et de « souffler » une journée par semaine. « La mission de l'accueil de jour est aussi l'aide aux aidants, qui participent au projet personnalisé d'accompagnement des malades », explique Solange Groelly, responsable du Ssiad et des accueils de jour Apamad.

« Un projet important » donc, car « il répond à un besoin avec le développement de la maladie d'Alzheimer », souligne le maire Antoine Homé. Il insiste également sur le soutien de la Ville à ce dossier porté par l'Apa et, de manière générale, aux aînés, ainsi que sur sa volonté de développer des services et des équipements publics au coeur de Wittenheim.

« Un beau projet » aussi pour le directeur général d'Apamad, Pierre Kammerer : « Il s'inscrit dans la finalité de notre association, qui est le mieux-vivre de ces personnes dans une situation fragile, de les accompagner et de leur permettre de rester à domicile ». Un projet qui a un « caractère novateur », ajoute Solange Groelly : « On réunit en un seul lieu deux équipes complémentaires (Saad et Ssiad) qui vont fonctionner comme un Spasad, un service polyvalent d'aide et de soins à domicile. Ce qui va permettre de construire un seul projet pour les soins et l'aide à domicile, de mettre la personne au centre du dispositif. »

Situé au 7 rue d'Ensisheim, ce pôle destiné à la population du Bassin potassique (plus de 60 000 habitants) devrait ouvrir au printemps prochain.

12:10 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.