Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 04 décembre 2014

Revue de presse du jeudi 4 décembre 2014

 

 

© Dna, Jeudi le 04 Décembre 2014 / Mulhouse
Wittenheim  Coup de projecteur sur la politique municipale
Wittenheim Après neuf mois de mandat

 « Nous sommes au travail alors que certains digèrent mal leur lourde défaite. » D'entrée Antoine Homé tacle son opposition (ndlr comprendre Duffau-Cirillo) alors qu'il se propose de faire le point sur son action depuis les municipales du 30 mars.

Le maire entouré de ses adjoints revient sur les objectifs du mandat : une ville verte, une ville citoyenne et solidaire, une ville sûre et conviviale, une ville animée. « Un programme qui repose sur une clef de voûte, une bonne gestion et des finances saines », souligne Antoine Homé.

Baisse des indemnités des élus

L'élu insiste : « Nos finances, nos dettes sont maîtrisées, (exemple, la dette moyenne par habitant est de 477 EUR fin 2013, contre 955 EUR pour des communes comparables) ».

Cependant, la crise est là, les dotations de l'État sont en forte baisse (elles le seront de 900 000 EUR en 3 ans pour Wittenheim). Le maire socialiste affirme : « Nous ne contestons pas les efforts demandés aux collectivités qui doivent mener au redressement du pays mais, ce qui est demandé est trop important en volume et trop rapide en calendrier. » Aussi le maire évoque sa stratégie. D'une part des efforts considérables avec une maîtrise des dépenses de fonctionnement, concernant aussi bien les élus (baisse de 5 % de leurs indemnités) que le « train de vie de la ville » (cérémonie des voeux et réceptions...) qui doit rester « modeste ; d'autre part un échelonnement des investissements (ainsi la salle culturelle qui se fera, mais pas de suite).

Antoine Homé ajoute : « Tous ces efforts seront faits en préservant les services offerts à la population. » Mais va-t-on vers une hausse des impôts ? Réponse. « Nous avons les taux d'imposition locale parmi les plus faibles de la région mulhousienne, dans la mesure du possible cette modération sera maintenue », répond le maire. Thème cher aux élus, c'est ensuite la « Ville Verte » qui est louée. Une 3ème libellule du Label Commune Nature a été obtenue. Le parc du Ràbbargalà, un espace naturel de quelque 7 ha au coeur de la ville a été créé.

Le dispositif de vidéoprotection étendu

Autre axe de l'équipe en place : la solidarité et l'animation. La Maison de la Solidarité sera inaugurée le 20 décembre, le nouveau Centre Social et Familial et Pôle Jeunesse de la Ville devrait l'être pour l'été 2015. Pour ce dernier chantier le maire souligne : « son coût estimé est de 5 854 950 EURttc, 60 % de ce projet phare sont subventionnés (Europe notamment), le solde ville devrait être de l'ordre de 2,5 millions d'euros soit 40 % du montant total. »

On passe au volet sécurité. « La vidéoprotection s'avère efficace avec 17 caméras déployées. Au cours de la 1ère moitié de notre mandat, le dispositif sera étoffé de 3 caméras (Place de la Camargue à Jeune-Bois et au centre-ville, rue de Lattre et rue de Kingersheim », précise le maire.

Une bonne nouvelle pour conclure. Ville ouverte, Wittenheim a reçu, le 28 novembre dernier, le second prix du trophée de la communication pour son nouveau site internet des mairies de 5 000 à 15 000 habitants.

d.w

11:07 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.