Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 18 novembre 2014

Revue de presse du samedi 15 au mardi 18 novembre 2014

 

 

© L'alsace, Samedi le 15 Novembre 2014
80e anniversaire de la société arboricole

 Ce dimanche 16 novembre, la société d'arboriculture de Wittenheim fête son 80e anniversaire. Pour l'occasion, le président Robert Gasser souhaite rendre hommage à tous les arboriculteurs qui ont été membres de la société au cours de ces huit décennies. « Toutes ces personnes ont oeuvré pour la mise en valeur des arbres fruitiers en présentant des techniques d'entretien et de soins à leur apporter, notamment la taille et les traitements contre les agents pathogènes, et aussi parfois en organisant des travaux de sélection. Ces membres ont toujours sensibilisé les habitants à protéger les vergers et le patrimoine fruitier de la commune. »

La société d'arboriculture de Wittenheim a été créée le 14 janvier 1934 ; une cinquantaine de membres ont participé à l'assemblée générale constitutive. Arthur Gutknecht en a été le premier président et Joseph Ropp le deuxième. Dès 1938, la société a encouragé certains de ses membres à suivre des formations pour devenir technicien moniteur en arboriculture. En 1940, la société comptait 72 membres.

1989 et 1990 ont été des années marquantes pour la société d'arboriculture de Wittenheim. Au cours de ces deux années, a été négociée la cession par bail du verger de l'Institut Don Bosco à la société. À l'époque ce verger d'une étendue d'un hectare situé à l'arrière du lycée était mal entretenu et il a fallu le régénérer. Le président de l'époque, Eugène Morel, et son équipe ont alors travaillé d'arrache-pied pour effectuer les nécessaires tailles de rajeunissement et procéder à de nouvelles plantations, notamment des haies fruitières. Pour toutes ces réalisations, un investissement de 35 000 francs a été nécessaire.

Aujourd'hui, ce verger est devenu un beau verger pilote qui compte 240 arbres fruitiers. L'équipe du président Robert Gasser en prend grand soin.

Dimanche à 10 h, les responsables et des anciens membres de la société animeront un stammtisch à la salle Albert-Camus (rue des Mines). Le public pourra aussi y découvrir une exposition évoquant l'histoire et la vie de la société et sera invité à visionner un diaporama de photos du verger.


© L'alsace, Dimanche le 16 Novembre 2014

Deux semaines à l'école des sorciers

Le CSF (Centre Social et familial) de Wittenheim a proposé un accueil de loisirs pour les enfants de 3 à 13 ans pendant les vacances de la Toussaint. Au cours de la première semaine, près de soixante enfants en moyenne ont été accueillis tous les jours dans les locaux de l'Institut Don Bosco pour y pratiquer diverses activités sur le thème « À l'école des sorciers ».

Les plus petits sont allés à la rencontre de Patou, la gentille sorcière. Les moyens se sont métamorphosés en apprentis sorciers et les grands ont créé des sorcières maléfiques. Pour chaque groupe, la journée était partagée entre le travail manuel en salle et des activités au grand air, des sorties, des jeux et des activités sportives en plein air.

Les petits ont beaucoup aimé la petite et gentille sorcière Patou, toujours très curieuse. « Nous lui avons construit une maison en carton », a dit Tomy avec un brin de fierté. « Et moi, je lui ai colorié un beau chapeau », a ajouté Lydia. Ewan était plus intéressé par les sorties : « Nous avons rendu visite aux cigognes, il y avait aussi des canards qui faisaient des ronds en nageant. »

Les 7-10 ans ont confectionné tous les équipements nécessaires aux sorciers et aux sorcières. « Nous avons ramassé des bâtons et des petites branches pour fabriquer des balais et des baguettes, c'est bien réussi », affirme Lucas. Ely est pour sa part pressée de porter l'habit de cérémonie : « Nous préparons un beau spectacle de danse et nous serons tous déguisés en sorciers et sorcières. » Les grands ont réalisé des marionnettes sorcières. « Les têtes nous les avons fabriquées ici avec du plâtre et de la résine. Pour le reste, nous sommes allés au centre des loisirs utiles. Là-bas, trois moniteurs nous ont aidés. Nous avons appris à raboter et à poncer du bois », a précisé Logan.

« Les enfants apprécient beaucoup le thème des sorciers et sorcières, ils étaient très assidus au cours de la première semaine. En tout, nous avions 92 inscrits », a résumé Delphine Babille, la directrice. Elle était secondée par sept animateurs et animatrices.


© L'alsace, Lundi le 17 Novembre 2014
Plus de 300 participants au challenge des jeunes

Le challenge Crédit Mutuel des jeunes (benjamins et minimes) de judo s'est déroulé ce dimanche à Wittenheim. Une belle occasion pour les plus jeunes judokas de s'essayer à la compétition.

Cette compétition départementale, qualificative pour le critérium régional benjamins et comptant pour le championnat régional minimes, a accueilli plus de 300 participants sur la journée. Pour la première année, les licenciés changeront de catégorie en janvier et non plus en septembre comme cela était le cas auparavant. Ce sont donc les poussins et les benjamins, respectivement nés en 2004 et 2003, qui ont inauguré dans la matinée la compétition dans une ambiance très conviviale.

Dans l'après-midi, les benjamins de 2002 et les minimes de 2001 ont pris le relais. Avec une cinquantaine de participants supplémentaires par rapport à l'édition précédente, un niveau homogène et très correct, l'événement a été une réussite. La participation féminine a été quant à elle également très bonne, puisque plus d'un compétiteur sur trois ayant foulé les tatamis était une compétitrice.


L'alsace, Mardi le 18 Novembre 2014
Ambiance zen à la médiathèque

 Depuis le début du mois, Fabrice Erard expose ses peintures et ses autres réalisations artistiques à la médiathèque de Wittenheim. « Harmonie, équilibre et fluidité sont les trois mots qui guident mon inspiration, lorsque j'entreprends des travaux artistiques », précise d'emblée l'artiste.

Fabrice Erard, membre de l'équipe d'animation de la médiathèque, s'adonne à la peinture depuis une dizaine d'années. Mais ses créations artistiques ne se limitent pas à la peinture et au dessin, il modèle aussi des sculptures métalliques, façonne des pendentifs, écrit des poèmes et crée divers objets de décor, des sets de table entre autres. « Durant tout le mois de novembre, j'expose un échantillon de mes toiles classiques, des dessins et des peintures à l'encre de Chine, deux recueils de poésies illustrés, des pendentifs, des sculptures et autres petites créations. » Adepte de l'art de vivre chinois feng shui, Fabrice Erard expose régulièrement ses oeuvres dans les salons de bien-être. Dans le cadre de l'exposition, il propose une conférence intitulée « Sur le chemin du bien-être et du bonheur... durables » le vendredi 21 novembre à 20 h 30, à la médiathèque même. Il essaiera au cours de cette soirée de répondre aux questions « comment trouver la sérénité et comment faire pour que cela dure ? ». À noter que, ce soir-là, il sera accompagné par Alexandre Paganelli, musicien percussionniste, « pour créer une ambiance zen ».

09:41 | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.