Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 novembre 2014

Revue de presse du vendredi 14 novembre 2014

 

 

© Dna, Vendredi le 14 Novembre 2014 / Mulhouse
Wittenheim  Halloween aux Amazones
Wittenheim Une Nuit de l'horreur avec les Ziits

 Au parc animalier poney club « Les Amazones », Halloween a été célébré avec force frissons. Une vingtaine de jeunes gens, « les Mini-Ziits » y tenaient le haut du pavé.

Une belle affluence pour une fête improbable venue d'Amérique. C'est sous la houlette de la toute nouvelle association « Ziits Promorock » (voir notre édition du 29 octobre) que des jeunes fans d'Halloween avaient décoré et animé le parc qui avait soutenu leur projet. Les très nombreux visiteurs y ont rencontré des sorcières, des citrouilles à foison, des déguisements crépusculaires, le tout baigné d'une musique de circonstance. Sur place, un chapiteau proposait son parcours de l'horreur... Zombies assoiffés de sang, tronçonneuses, fantômes, vampires, squelettes, monstres, de quoi donner une frousse bleue aux plus intrépides. Bref, avec les Ziits et leur relève les « Mini Ziits », Halloween et sa nuit de l'horreur aura ravi les inconditionnels d'une étrange fête.

D.W.


© Dna, Vendredi le 14 Novembre 2014 /

La biche s'approchait un peu trop près des humains, même ceux portant un cor de chasse...

La biche apprivoisée du Markstein [ DNA du 28 octobre] a échappé de peu à l'abattage : grâce à la mobilisation de deux associations de défense des animaux, elle a trouvé un nouveau refuge en Haute-Saône.

Pas farouche du tout, cette biche, nourrie par un couple d'habitants de Munster, est devenue une figure familière du Mark-stein depuis quelques mois. À tel point que sa présence est devenue dangereuse : « Cet été elle traversait souvent la route des Crêtes, parcourue par des motards lancés à pleine vitesse », a observé Régis Heim, représentant l'office national de la chasse à Cernay. Le préfet a fini par ordonner son abattage avant de se raviser, sous la pression de l'Association de sauvegarde de la faune sauvage, basée à Wittenheim. Son président Jean-Paul Burget a réussi, avec l'aide de la fondation Brigitte Bardot, à trouver à l'animal un nouveau refuge, un parc privé de 250 hectares en Haute-Saône. La mascotte du Markstein devra donc être capturée dans les prochains jours, dès qu'un arrêté préfectoral aura été signé en ce sens. Et transportée dans un vrai havre de paix, loin des motards, automobilistes et chasseurs.

11:50 | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.