Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 juillet 2014

Réaction des élus Socialistes et Démocrates

COMMUNIQUE DE PRESSE

Réaction des élus Socialistes et Démocrates

suite à l’annonce du projet de vignette automobile allemande

 

 

L’annonce en début de semaine du gouvernement allemand, par la voix de son ministre des Transports membre de la CSU, du projet d’instaurer une vignette automobile à destination de tous les usagers des routes allemandes pour financer leurs routes, nous inquiète grandement.

 

Cette décision aura un impact concret sur la vie quotidienne des alsaciens, et au-delà, sur la libre circulation au sein de l’espace transfrontalier pour les habitants, qu’ils soient travailleurs, consommateurs occasionnels ou touristes.

 

Les risques de distorsion d’une telle mesure sont multiples pour la France et les conséquences encore difficiles à évaluer : réduction des flux spontanés de tous les français vers l’Allemagne, coût pour les travailleurs transfrontaliers, risques forts de report de la circulation des touristes allant du nord de l'Europe vers l’Italie sur l’Alsace et l’Est de la France.

 

A l’heure où les régions françaises, allemandes et suisses tentent de faire vivre un espace trinational et de lui donner corps au travers d’une coopération politique au sein du Conseil  Rhénan, cette décision remet en cause la volonté d’intégration de cet espace et au-delà la coopération européenne.

 

Il n’est d’ailleurs pas certain à l’heure actuelle que la Commission Européenne accepte un tel projet, discriminant les étrangers, car c’est bien sur les véhicules des pays voisins que cette taxe portera. En effet, la taxe KFZ-Steuer actuellement acquittée par les citoyens allemands sera quant à elle minorée. 

 

Les élus du groupe Socialistes et Démocrates demandent que le Président du Conseil Régional d’Alsace exige une réunion d’urgence du Conseil Rhénan afin de formuler une position commune contre cette mesure et de la porter auprès des autorités allemandes et européennes.

 

 

 

Antoine Homé

Président du groupe Socialistes et Démocrates

 

17:08 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, Au PS, Blog, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.