Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 17 juin 2013

Inauguration de la nouvelle caserne à Bitschwiller

Bitschwiller-lès-Thann La nouvelle caserne inaugurée

 

 

De nombreux pompiers, vétérans, jeunes sapeurs-pompiers, élus et civils étaient réunis, samedi après-midi, à l'occasion de l'inauguration de la nouvelle caserne du corps de première intervention, à Bitschwiller-lès-Thann.

 

Le commandant Philippe Briswalter, chef de groupement adjoint Thur et Doller, a orchestré la prise d'armes, samedi en présence de Pierre Rebischung, chef de corps, de François Papirer, président de l'Union Thur et Doller, de René Danesi, vice-président du conseil régional, d'Antoine Home, conseiller régional. Le maire, Pierre Walter, était entouré de nombreuses personnalités : le député-maire Michel Sordi, le président de la Communauté de communes de Thann-Cernay Jean-Pierrre Baeumler, du conseiller général Michel Habib et d'élus des communes voisines. La manifestation a été rythmée par la clique des pompiers Thur et Doller et celle de la musique municipale, le porte-drapeau et sa garde.

 

Le maire n'a pas caché sa fierté en rappelant que cette nouvelle caserne est « l'aboutissement d'un projet phare mené depuis les quatre dernières années, grâce à une gestion financière rigoureuse. L'ancienne caserne était devenue, au fil des décennies, totalement inadaptée aux besoins des 18 hommes et femmes, ainsi qu'au stockage du matériel. L'outil fonctionnel qu'est cette nouvelle caserne permettra de renforcer et d'optimiser le niveau de sécurité offert à la population locale, en complément des moyens déployés par le SDIS. »

Une caserne d'un coût d'1 270 000 EUR HT

Ce bâtiment de 657 m2 a bénéficié de l'expertise avisée du capitaine Laurent Marck, chef du service infrastructures du SDIS 68. Une mention spéciale pour Christophe Wagner, l'architecte du projet, qui a relevé avec brio ce défi. L''adjoint aux travaux Michel Throo s'est investi à fond dans le suivi du chantier. Le bâtiment aura coûté 1 270 000 EUR HT, dont 96 000 EUR de subvention du conseil général, 26 940 EUR d'aide de la Région et 15 000 EUR au titre des fonds parlementaires de Jean-Luc Reitzer. Le solde a été intégralement financé par la commune.

 

Après la revue des troupes devant la caserne, les personnalités ont coupé en plusieurs morceaux le ruban tricolore installé devant l'entrée de la nouvelle caserne, avant une visite des nouvelles installations. Les allocutions ont clôturé la partie officielle et le vin d'honneur.

Un dimanche de portes ouvertes

Le lendemain de l'événement, les pompiers de Bitschwiller ont ouvert les portes de leur nouvelle caserne au public. Ils ont exposé leur équipement, expliqué leurs spécialités, multiplié les démonstrations, comme une désincarcération, l'extinction d'un feu, ou encore des gestes de secourisme. Ils avaient également préparé toutes sortes d'animations pour les plus jeunes, ainsi que le sauvetage d'une personne à la tour de 8 m. Un après-midi récréatif, auquel ont participé une centaine de visiteurs.

 

Les soldats du feu ont également rendu hommage à Maurice Rieker, un grand passionné des pompiers qui a consacré une partie de sa vie à les photographier. Ces photos étaient exposées.

 

09:40 Publié dans A la M2A, A Wittenheim, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.