Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 mai 2012

Antoine Homé seul candidat à gauche contre Michel Sordi

© L'alsace, Dimanche le 13 Mai 2012

Législatives Homé ferraille contre Muller, Troendlé rappelle les dissidents à l'ordre

 

Antoine Homé espère être seul à gauche contre Michel Sordi. Photo Jean-Marc Loos

 
Avant le début du dépôt des candidatures, à partir de demain, majorité et opposition essaient de se mettre en ordre de bataille.

Le socialiste Antoine Homé ne cachait pas sa satisfaction, hier. Lors d'une réunion au niveau national, dans laquelle la sénatrice PS du Haut-Rhin, Patricia Schillinger s'est fortement impliquée, les socialistes et les écologistes sont arrivés à un accord sur la 4e circonscription du Haut-Rhin. À savoir Cernay-Thann, dont le sortant est le député-maire UMP de Cernay, Michel Sordi. Une circonscription dans laquelle Nicolas Sarkozy dépassait d'une courte tête Marine Le Pen, au premier tour, qui elle-même laissait François Hollande à 10 points derrière. Avec le risque pour la gauche aux législatives, où il faudra atteindre 12,5 % des inscrits pour se maintenir au second tour, d'être éliminée au premier tour.

Homé-Muller : « On en saura plus mardi »

L'ancien sénateur Jacques Muller, maire de Wattwiller, qui jeudi encore avait demandé un sondage pour les départager, le maire de Wittenheim et lui-même, devrait logiquement se retirer du jeu. Sauf si l'accord national PS-EELV, qui concerne entre 55 et 90 circonscriptions était remis en cause...

« Disons que les choses sont encore tangentes. On ne peut dire quelle sera la configuration pour l'Alsace. Les négociations reprennent ce dimanche et lundi. Et nous aurons un conseil politique régional lundi soir », nuance Jacques Fernique, secrétaire régional d'Europe Ecologie-Les Verts. Donc il faudra attendre mardi. « C'est compliqué », concède Jacques Fernique.

Un accord départemental PS-EELV se profile cependant avec un soutien commun à l'écologiste Henri Stoll dans la 2e (Ribeauvillé-Guebwiller) et à la socialiste Victorine Valentin dans la 1re (Colmar). À Mulhouse, les stratèges des deux formations estiment qu'une double candidature de Pierre Freyburger et de Djamila Sonzogni permettra de ratisser plus large au premier tour... Antoine Waechter reste le candidat unique de la gauche dans la 3e (Altkirch-Huningue) mais il est concurrencé par Max Delmond qui siège au sein de groupe d'opposition au conseil général du Haut-Rhin. « S'il se présente, c'est pour siéger dans quel groupe ? Il serait bon que les électeurs le sachent avant de se prononcer », observe Jacques Fernique, secrétaire régional d'EELV.

11:01 | Lien permanent | |  Facebook | |

Élections législatives 4e circonscription : Cernay / Ensisheim / Masevaux / St-Amarin / Soultz / Thann

© Dna, Samedi le 12 Mai 2012 / Mulhouse

Élections législatives 4e circonscription : Cernay / Ensisheim / Masevaux / St-Amarin / Soultz / Thann
Caractéristiques

 

La nouvelle carte des circonscriptions du Haut-Rhin.
Avec la modification territoriale des circonscriptions haut-rhinoises, le canton de Cernay rejoint les trois autres du secteur Thur-Doller auxquels s'ajoutent Ensisheim et Soultz. Ce qui représente un territoire de près de 130 000 habitants.

Avec la modification de la carte, le Haut-Rhin se découpe désormais en six circonscriptions. Le secteur Thur-Doller est désormais unifié dans la 4e.

Séparations et regroupements

Les cantons de Cernay, d'Ensisheim et de Soultz-Haut-Rhin, appartenant encore à la 7e circonscription lors des dernières législatives en 2007, se séparent de celui de Guebwiller pour rejoindre les cantons de Thann, Saint-Amarin et Masevaux jadis liés, dans la 3e circonscription à ceux d'Altkirch, Dannemarie, Ferrette et Hirsingue.

Population équilibrée

Si le nombre de citoyens dans chaque circonscription semble équilibré, la 4e circonscription, qui compte 129 905 habitants, est le deuxième territoire le plus peuplé après celui de la banlieue mulhousienne (136 577) et juste avant celui de Mulhouse (129 027).

Quant à la population, 41,9 % des habitants sont âgés de 25 à 54 ans et 26 % sont retraités (le plus fort taux après la 2e circonscription -Piémont des Vosges depuis Guebwiller jusqu'à Ribeauvillé- qui en compte 27,9 %).

Les candidats pour l'instant en lice

Les députés sortants des deux anciennes circonscriptions étaient tous deux UMP : Michel Sordi (ancienne 7e circonscription) et Jean-Luc Reitzer (ancienne 3e circonscription).

Les candidats de la nouvelle 4e circonscription pour l'instant en lice sont les suivants : le député-maire de Cernay Michel Sordi pour l'UMP, député sortant ; le maire de Wattwiller Jacques Muller pour Europe Écologie-les Verts ; le maire de Wittenheim et conseiller régional Antoine Homé pour le PS ; et Nadia Peter, assistante dentaire à la retraite de Pfastatt du PCF et candidate pour le Front de gauche, suppléée par Gilbert Jollain.

 

10:55 Publié dans Au PS, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

SIVU : Wittelsheim Contrat confirmé jusqu'en 2018

© Dna, Dimanche le 13 Mai 2012 / Monde

Wittelsheim Eau potable
Wittelsheim Contrat confirmé jusqu'en 2018

 

Poignée de main symbolique entre MM. Homé (à g.) et Karcher, devant le nouveau bâtiment du champ captant de Wittelsheim-Gare.
Le contrat qui lie la Lyonnaise des Eaux au Sivu BP-Hardt devrait être confirmé jusqu'en 2018.

L'histoire, sur un plan législatif, est un peu compliquée : le contrat, qui courait normalement jusqu'en 2019, doit être renégocié entre les deux parties, avant d'être soumis à l'examen du directeur départemental des Finances publiques.

Le premier acte a eu lieu entre la Lyonnaise, représentée par son directeur régional grand Est Daniel Karcher, et Antoine Homé, maire de Wittenheim, conseiller régional, et ici président du Sivu-Saep BP Hardt. Traduction : syndicat intercommunal à vocation unique, syndicat d'alimentation en eau potable du Bassin Potassique, l'eau venant de la Hardt.

Lequel alimente les communes de Kingersheim, Richwiller, Ruelisheim, Wittelsheim et Wittenheim, ainsi que, en cas de pénurie et suite à des interconnexions de sécurité, le BaBaRu (Baldersheim, Battenheim, Ruelisheim) et les communautés de communes de Cernay et environs et du Pays de Thann.

Remise gratuite des installations

L'accord entre la Lyonnaise et le Sivu-Saep prévoit des avancées importantes. D'une part, une diminution de 4,5 % du tarif de rachat de l'eau par le Sivu. « Cela pourrait permettre aux communes concernées d'opter pour une diminution du prix de l'eau », indique Antoine Homé. Ensuite, les installations qui appartiennent aujourd'hui à la Lyonnaise seront remises gratuitement au Sivu en fin de contrat.

Cela concerne les stations de reprise d'Amélie et Illzach, le château d'eau de Wittelsheim-Langenzug, la chambre de jonction avec Mulhouse, le réseau d'adduction et le champ captant et installations de Wittelsheim-Gare.

La valeur de l'ensemble de ce patrimoine avait été évaluée à 100 000 EUR. C'est sur le terrain de Wittelsheim-Gare que l'accord a été présenté, devant un nouveau bâtiment que peu de gens connaissent.

Équipé de filtres à charbon actif et financé par le pollueur de la nappe phréatique (DuPont Cernay), il a permis de rendre à l'eau sa parfaite potabilité, et donc de sauver ce champ captant.

« Promouvoir une économie vertueuse et concertée » du précieux liquide

Enfin, chacun des deux partenaires pourra accéder de manière transparente aux données relatives à la qualité et à la quantité de l'eau, de façon à « promouvoir une économie vertueuse et concertée » du précieux liquide.

Cet accord devra être approuvé successivement par le comité syndical du Sivu, puis par le directeur départemental des Finances publiques. Il devrait pouvoir entrer en application d'ici l'automne.

10:53 Publié dans A Wittenheim, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Fermeture de classes : une action trop tardive

© Dna, Dimanche le 13 Mai 2012 / Monde

Education/antoine homé réagit La réaction d'Antoine Homé
Fermeture de classes : une action trop tardive

 

En réponse aux déclarations de Michel Sordi concernant les fermetures de classes, Antoine Homé nous prie de publier sa réaction. « Après six ans d'inaction, Monsieur Sordi agit enfin contre les fermetures de classes, à un mois des élections législatives. Alors que 16 classes sont menacées de fermeture dans la 4e circonscription, il est impératif de rappeler que le député sortant a voté avec son groupe UMP la baisse des budgets de l'Education Nationale qui ont entraîné la diminution drastique du nombre d'enseignants, et notamment des RASED. Pour ma part, je me suis mobilisé sur le terrain auprès de nombreuses écoles concernées (Merxheim, Geishouse, Willer-sur-Thur, Roggenhouse...) pour sauver ces classes. Si les citoyens en décident les 10 et 17 juin, j'agirai en tant que député pour que l'Education soit de nouveau une priorité, comme François Hollande s'y est engagé. »

10:52 Publié dans Au PS, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |