Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 mai 2012

SIVU : Wittelsheim Contrat confirmé jusqu'en 2018

© Dna, Dimanche le 13 Mai 2012 / Monde

Wittelsheim Eau potable
Wittelsheim Contrat confirmé jusqu'en 2018

 

Poignée de main symbolique entre MM. Homé (à g.) et Karcher, devant le nouveau bâtiment du champ captant de Wittelsheim-Gare.
Le contrat qui lie la Lyonnaise des Eaux au Sivu BP-Hardt devrait être confirmé jusqu'en 2018.

L'histoire, sur un plan législatif, est un peu compliquée : le contrat, qui courait normalement jusqu'en 2019, doit être renégocié entre les deux parties, avant d'être soumis à l'examen du directeur départemental des Finances publiques.

Le premier acte a eu lieu entre la Lyonnaise, représentée par son directeur régional grand Est Daniel Karcher, et Antoine Homé, maire de Wittenheim, conseiller régional, et ici président du Sivu-Saep BP Hardt. Traduction : syndicat intercommunal à vocation unique, syndicat d'alimentation en eau potable du Bassin Potassique, l'eau venant de la Hardt.

Lequel alimente les communes de Kingersheim, Richwiller, Ruelisheim, Wittelsheim et Wittenheim, ainsi que, en cas de pénurie et suite à des interconnexions de sécurité, le BaBaRu (Baldersheim, Battenheim, Ruelisheim) et les communautés de communes de Cernay et environs et du Pays de Thann.

Remise gratuite des installations

L'accord entre la Lyonnaise et le Sivu-Saep prévoit des avancées importantes. D'une part, une diminution de 4,5 % du tarif de rachat de l'eau par le Sivu. « Cela pourrait permettre aux communes concernées d'opter pour une diminution du prix de l'eau », indique Antoine Homé. Ensuite, les installations qui appartiennent aujourd'hui à la Lyonnaise seront remises gratuitement au Sivu en fin de contrat.

Cela concerne les stations de reprise d'Amélie et Illzach, le château d'eau de Wittelsheim-Langenzug, la chambre de jonction avec Mulhouse, le réseau d'adduction et le champ captant et installations de Wittelsheim-Gare.

La valeur de l'ensemble de ce patrimoine avait été évaluée à 100 000 EUR. C'est sur le terrain de Wittelsheim-Gare que l'accord a été présenté, devant un nouveau bâtiment que peu de gens connaissent.

Équipé de filtres à charbon actif et financé par le pollueur de la nappe phréatique (DuPont Cernay), il a permis de rendre à l'eau sa parfaite potabilité, et donc de sauver ce champ captant.

« Promouvoir une économie vertueuse et concertée » du précieux liquide

Enfin, chacun des deux partenaires pourra accéder de manière transparente aux données relatives à la qualité et à la quantité de l'eau, de façon à « promouvoir une économie vertueuse et concertée » du précieux liquide.

Cet accord devra être approuvé successivement par le comité syndical du Sivu, puis par le directeur départemental des Finances publiques. Il devrait pouvoir entrer en application d'ici l'automne.

10:53 Publié dans A Wittenheim, En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.