Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 03 mai 2012

Urbès : une émouvante commémoration

© L'alsace, Jeudi le 03 Mai 2012

Urbès Souvenir français : une émouvante commémoration

 Hommages et recueillement ont marqué la cérémonie organisée samedi devant le tunnel d'Urbès, dans le cadre de la Journée nationale de la résistanceet de la déportation.

 

Près de 120 personnes ont assisté samedi à la traditionnelle cérémonie patriotique organisée par la section du Souvenir français de Saint-Amarin, devant le tunnel d'Urbès.

 

Dans le rang des officiels, le président Roger Bringard a notamment pu saluer le maire d'Urbès Claude Ehlinger, la présidente départementale des Amis de la Fondation pour la mémoire de la déportation, Arlette Hasselbach, le président du sous-groupe des anciens combattants UNC de Thann, Henri Juncker, le député-maire Michel Sordi, le conseiller régional Antoine Homé, le conseiller général Jean-Jacques Weber, et le commandant par suppléance de la compagnie de gendarmerie de Thann, Patrick Niggemann.

 

14 porte-drapeaux étaient alignés lors de la prise de parole de Roger Bringard, qui a rappelé les événements barbares et tragiques qui, en 1944, se sont déroulés en ces lieux, et les dures conditions d'existence des prisonniers déportés. « À nous le souvenir, à eux l'immortalité », cette phrase a conclu son propos.

 

Roger Bringard a rendu hommage à deux dames récemment disparues, fidèles de longue date des cérémonies du Tunnel et du Steingraben : la résistante Éliane Picard et la sympathisante Rina Mura.

 

Le message national dédié à la Journée la déportation a été lu par Paola Zanoli, élève du lycée Storck de Guebwiller, accompagnée de son professseur d'hsistoire, Emmanuel Subiali.

Une étude sur le tunnel

Celui-ci a entrepris, avec d'autres élèves encore, un travail de mémoire sur la période sombre de l'ouvrage souterrain d'Urbès. Il s'agit d'un projet de signalisation et d'explication par panneaux. Le groupe est par ailleurs en quête de témoignages concernant tout ce qui a trait au tunnel pendant la guerre.

 

Les musiciens et les choristes d'Urbès, dirigés par Thierry Hamich, ont superbement rehaussé la cérémonie et un double dépôt de gerbes, en présence d'un détachement des hommes du feu d'Urbès menés par le capitaine Jean-Jacques Kraft et l'adjudant-chef Philippe Munsch.

11:23 Publié dans En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.