Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 mars 2012

Fusion : Centres de Cernay- Wittelsheim

© L'alsace, Lundi le 19 Mars 2012 

 

Pompiers Les centres de Cernay- Wittelsheim ne font plus qu'un

 

Le lieutenant-colonel Gilles Triballier désigne le commandant Gilles Papin, nouveau chef de centre des pompiers de Cernay-Wittelsheim.  Photo Arnaud Viry

 
Comme nous l'annoncions en exclusivité dans nos colonnes le 26 janvier dernier, les centresde secours de Cernayet Wittelsheim ont fusionné. Cette fusiona été officialisée samedi matin. Les 110 sapeurs-pompiers des deux sites sont désormais indissociables, en attendant la création d'une caserne unique d'ici trois ouquatre ans.

Samedi matin, une grande cérémonie s'est déroulée sur la place de la mairie à Wittelsheim, afin d'officialiser la fusion des centres de secours de Cernay-Wittelsheim en un centre de secours unique. Le commandant Gilles Papin, commandant de sapeurs-pompiers professionnels, a pour mission d'assurer les fonctions de chef du centre de secours unique de Cernay-Wittelsheim.

Cette officialisation s'est déroulée sous l'autorité de la sous-préfète de l'arrondissement de Thann, Anne Laparre-Lacassagne, en présence d'officiers, sous-officiers, vétérans, gradés et sapeurs ainsi que de nombreuses personnalités, tels que Dominique Dirrig, président du conseil d'administration du SDIS 68, du colonel Pierre Almand, directeur du service départemental d'incendie et de secours, le commandant Gilles Triballier, chef du groupement centre, François Papirer, président de l'Union Thann et Doller, le capitaine Pascal Niggeman, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Thann, le député-maire Michel Sordi, les conseillers régionaux Jean-Paul Omeyer et Antoine Homé, le conseiller général Pierre Vogt, le maire Denis Riesemann, et des maires des communes environnantes.

Médaille et grades

Avant de promouvoir certains officiers aux grades supérieurs, la sous-préfète Anne Laparre-Lacassagne a remis une médaille d'honneur des sapeurs-pompiers, échelon argent, pour 20 ans de service, au lieutenant Stéphane Binder, chef de centre des pompiers de Thann.

Ensuite, le commandant Gilles Triballier, chef du groupement centre, a été nommé au grade de lieutenant-colonel, puis le major Bernard D'Osualdo, adjoint du chef de centre de secours Cernay-Wittelsheim, a été élevé au grade de lieutenant.

Remise de fanion

Après cela, la sous-préfète a installé le commandant Gilles Papin à la tête du centre de secours de Cernay-Wittelsheim nouvellement créé.

Le premier acte de commandement du commandant Gilles Papin a été de désigner ses deux adjoints : le capitaine Laurent Marck et le lieutenant Bernard D'Osualdo. La section des jeunes sapeurs-pompiers de Staffelfelden-Wittelsheim, présente dans les rangs, s'est vue remettre par le lieutenant François Papirer, président de l'Union Thann et Doller, un fanion qui sera désormais son emblème.

Pour conclure cette cérémonie, le commandant Gilles Papin a intégré dans les unités opérationnelles quatre jeunes sapeurs-pompiers de la section JSP de Staffelfelden-Wittelsheim, qui ont réussi l'examen du brevet de cadets. Il s'agit de Manon Jaegly, Ossama Rachik, qui intègrent le centre de secours de Cernay-Wittelsheim, et d'Aurélien Lapp et Yann Radiguet, qui intègrent le centre de première intervention de Staffelfelden.

 

© Dna, Dimanche le 18 Mars 2012 / Thann

 

Cernay Le centre de secours unique existe !

 

Les personnalités qui ont officialisé la naissance du centre de secours de Cernay-Wittelsheim.
De puis hier, c'est officiel : le centre de secours de Cernay-Wittelsheim a été créé par le préfet du Haut-Rhin, en attendant la construction d'une nouvelle caserne commune.

L'idée était dans l'air depuis quelque temps (DNA du 9 février) : une cérémonie sur le parvis de l'église de Wittelsheim a officialisé hier la décision du préfet Alain Perret, représenté par la sous-préfète de Thann-Guebwiller Anne Laparre-Lacassagne. Un nombre impressionnant de personnalités a assisté à cette naissance, autour de Dominique Dirrig, président du conseil d'administration du SDIS 68, et du colonel Pierre Almand, directeur du Service départemental d'incendie et de secours. Citons les conseillers régionaux Jean-Paul Omeyer et Antoine Homé, le conseiller général Pierre Vogt, le député-maire de Cernay Michel Sordi, le maire de Wittelsheim Denis Riesemann, les maires des communes de Wattwiller, Uffholtz, Staffelfelden et Pulversheim, et le lieutenant-colonel honoraire Alphonse Hartmannn, président de l'union départementale des pompiers haut-rhinois.

« Nous avons fait quelque chose d'intelligent »

Le commandant Gilles Papin est à présent l'unique chef du centre Cernay-Wittelsheim ; pompier professionnel, il continue d'assurer les fonctions d'adjoint au chef de groupement centre. Ses deux adjoints sont, pour la section de Cernay, le major Bernard D'Osualdo, qui a été promu au grade de lieutenant, et le capitaine Laurent Marck, pour la section de Wittelsheim.

À l'occasion de cette cérémonie, le lieutenant Stéphane Binder, chef du centre de secours de Thann, s'est vu remettre la médaille d'honneur des sapeurs-pompiers en argent, pour 20 années de service. Enfin, le commandant Gilles Triballier, pompier professionnel, chef du groupement territorial centre, a été élevé au grade de lieutenant-colonel.

« Avec cette fusion, les secours seront mieux assurés durant la journée », a assuré le commandant Papin. Pour lui, cependant, « tout reste à faire, uniformisation des engins et des règles ».

La nouvelle structure qu'il commande sera la quatrième du département en importance, après celles de Mulhouse, Colmar et St-Louis, avec 1 800 sorties par an (dont 1 200 sur Cernay) et 110 pompiers.

Elle bénéficiera de nouveaux locaux, pour un budget global estimé à 5,5 MEUR. « C'est une opération qui est prioritaire », a assuré le président Dirrig. Mais pour l'instant, seul existe le terrain, 3 ha cédés par la commune de Wittelsheim.

La question des interventions en journée, alors que les sapeurs sont au travail, est au coeur de cette restructuration, et le maire de Wittelsheim a rappelé l'époque où elles étaient assurées par le personnel communal et les pompiers des MDPA !

Michel Sordi n'a pas d'état d'âme : « Ce qui a été fait aujourd'hui est quelque chose d'intelligent, au service de nos populations », a-t-il assuré. Même analyse pour la sous-préfète : « Avec le lieutenant-colonel Triballier, nous suivrons ce dossier, avec l'efficacité et l'efficience comme objectifs ».

15:20 Publié dans En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.