Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 janvier 2012

Retour sur la cérémonie des Voeux de Wittenheim

© L'alsace, Mardi le 10 Janvier 2012
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Wittenheim 2012, cap surde nouvelles réalisations

 

La Maison de la musique devrait être aménagée, dès cet été, dans les anciens locaux de l'école Jules-Renard. Elle accueillera les associations musicales, comme l'harmonie municipale Vogésia. Coût de cet investissement : 600 000 EUR. Photo Christophe Schmitt

Dans son discoursdu Nouvel An, le maire a insisté sur les projets et les échéances qui attendent, cette année, les Wittenheimois,tant au niveau local, intercommunalque national.

On ne change pas une formule qui avait déjà attiré beaucoup de monde l'an passé à l'Espace Léo-Lagrange : la cérémonie des voeux du maire de Wittenheim a débuté par la diffusion d'un film présentant les atouts de la Ville, s'est poursuivie avec l'allocution d'Antoine Homé et s'est achevée sur des notes entraînantes, en l'occurrence celles de l'harmonie municipale Vogésia. Sans oublier évidemment les petits fours et le vin d'honneur.

Et comme l'an passé, après avoir salué toutes les personnalités présentes, le maire a eu une pensée pour ses prédécesseurs, dont Paul Zwingelstein disparu il y a tout juste dix ans.

Aux urnes, citoyens

Dans son discours assez consensuel, avec un mot pour chacun des membres de son équipe municipale et le personnel communal, le responsable socialiste a parfois pris le dessus sur le premier magistrat, comme quand il a souhaité que « tous les citoyens de notre pays prennent le chemin des urnes au printemps prochain dans l'espoir que notre démocratie retrouve toute sa vigueur par une forte participation citoyenne ».

De même, le conseiller régional d'opposition s'est fait entendre sur le conseil unique d'Alsace, une « réforme d'ampleur » qui « ne pourra se concrétiser qu'à la condition d'être construite sur la base d'un dialogue démocratique et d'une concertation très large, au-delà des clivages partisans et des querelles territoriales ».

« Équilibre territorial »

Revêtant aussi ses habits de vice-président de la M2A (Mulhouse Alsace agglomération), Antoine Homé a donné sa définition d'une communauté d'agglomération idéale, « un lieu de coopération et de projets partagés », en prônant « l'équilibre territorial » : « Après le report du projet d'extension du tramway en 2010, il est de notre devoir de faire avancer les autres projets qui concernent le Bassin potassique ». Et Antoine Homé de souhaiter, pour cette année, un nouveau périscolaire sur le secteur Pasteur-La Forêt à Wittenheim, la concrétisation des bus express « pour pallier temporairement le report du tram » et celle du projet de stade nautique, « qui profitera à l'ensemble des habitants du nord de l'agglomération ».

Sur ce dernier point, le maire n'a pas manqué d'interpeller le président de la M2A Jean-Marie Bockel, pour s'assurer de son soutien, comme il l'a fait un peu plus tard avec le préfet du Haut-Rhin Alain Perret sur le « déstockage total » de Stocamine, sur la « pérennité » du commissariat de police de Wittenheim-Kingersheim ou encore sur l'inauguration du mémorial des mineurs « tant attendu ».

Des Maisons et un parc

Comme le veut l'exercice des voeux, Antoine Homé a retracé brièvement les grands événements wittenheimois de 2011 et s'est attardé sur les projets locaux de cette nouvelle année. Il s'est d'abord félicité, une nouvelle fois, d'avoir « une situation budgétaire saine » et donc de pouvoir « préserver un bon niveau d'investissement et poursuivre les engagements du programme municipal ».

« L'année 2012 sera particulièrement mise à profit pour démarrer ou achever de nombreux projets », a assuré le maire. Maison de la solidarité à la place de la friche Transval grès, nouveau centre social et familial sur le site du foyer Sainte-Marie, Maison de la musique dans les anciens locaux de l'école Jules-Renard, parc de détente familial, panneaux photovoltaïques sur plusieurs bâtiments publics, caméras de vidéoprotection supplémentaires... sont quelques dossiers qui verront leur concrétisation ou leur lancement cette année.

La Maison de la musique, notamment, « constitue la première phase de notre projet d'équipement culturel, dont la seconde, à savoir la salle de spectacle, est en cours d'étude », a souligné Antoine Homé. Pour le parc de détente familial, d'un coût prévisionnel de trois millions d'euros, un conseil participatif associant citoyens et associations sera mis en place. L'idée est de faire de cet espace dédié au sport et aux loisirs un équipement qui « incite au respect de l'environnement ».

Dans le domaine de la démocratie de proximité, le maire a rappelé l'installation de la Conférence permanente du commerce local en 2011, dont deux chantiers sont au programme cette année : la revitalisation de la zone bleue et l'organisation d'une animation commerciale au centre-ville.

« Malgré la crise [...], nous ne baisserons jamais les bras ! Nous continuerons à nous battre pour notre ville, pour son avenir et pour celui de nos enfants », a conclu Antoine Homé, avant de laisser la place à deux Vamps alsaciennes, à la Vogésia et aux danseurs de l'Association familiale de Ruelisheim.

Magali Claudel

 

 
 


© Dna, Mercredi le 11 Janvier 2012
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Wittenheim  Voeux du maire
Wittenheim Ne jamais baisser les bras
« Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent et une confiance inébranlable pour l'avenir ». Antoine Homé, au terme de ses voeux, citait Jean Jaurès.

 
Antoine Homé entend porter haut et fort la voix de Wittenheim

Le maire a tenté de coller aux mots du leader socialiste assassiné en 1914 en dressant un état des lieux de la ville; réalisations et projets étaient au menu.

Un impressionnant parterre d'élus et un Espace Léo-Lagrange comble... la cérémonie des voeux débutait par une projection vantant les « Grandes Heures 2011 » de Wittenheim. Antoine Homé enchaînait. D'emblée, le maire faisait allusion à la crise, mais... soulignait : « Nous avons su, au fil des ans, conserver une situation budgétaire saine (....)un véritable atout pour notre commune ». Bien entendu, M2A et ses projets pour Wittenheim étaient évoqués : une piscine, des liaisons « bus-express », le périscolaire, etc. Rien de nouveau sous le soleil, Antoine Homé s'adressait à JM Bockel assis au 1er rang et escomptait l'engagement du président de M2A. Les réalisations et projets locaux étaient ensuite détaillés : un nouveau Centre Social et Familial, une Maison de la Solidarité, une Maison de la Musique ou encore le futur Parc de Loisirs qui devrait voir le jour en 2013.

Antoine Homé saluait l'action de sa majorité municipale, se félicitait du dynamisme de la politique de proximité à l'image des multiples instances participatives (les conseils des Sages, des quartiers, du commerce, des jeunes) et louait la compétence des services municipaux.

Le conseiller régional, candidat à la députation sous les couleurs socialistes, concluait optimiste à l'adresse des Wittenheimois : « Malgré la crise, vous pouvez compter sur nous, nous ne baisserons jamais les bras [...] Vous pouvez compter sur moi pour porter haut et fort la voix de notre ville ! »

L'heure était à la fête : une éblouissante prestation de la Vogésia emportait l'adhésion générale. Les musiciens de Valérie Seiler ont fait un tabac avec Carmen de Bizet mais aussi Mickael Jackson sans oublier, Nouvel An oblige, Strauss et la Marche de Radetzky...

Pour peu la salle pouvait se croire sous les ors de l'Opéra de l'opulente Vienne. Un substantiel et roboratif buffet allait lui aussi contribuer à oublier la crise.

D.W.

 

 
 

09:35 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.