Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 décembre 2010

L'Alsace : Dernier Conseil Municipal de 2010

 

Wittenheim Ajustements, travaux et prix de l'eau

 

Pour sa dernière séance de l'année, le conseil municipal de Wittenheim a procédéà des ajustements financiers et lancé quelques chantiers.

Décision modificative de 180 000 EUR pour le budget de la Ville, renouvellement d'une ligne de trésorerie d'un million d'euros, renégociation de deux emprunts bancaires à des taux plus favorables, fixation des tarifs municipaux pour 2011... autant de points financiers qui n'ont pas appelé d'observation de la part des conseillers municipaux de Wittenheim, réunis lundi soir.

Il faut dire que cette dernière séance 2010 ne comportait pas d'enjeu majeur, si ce n'est une information importante pour les futurs mariés (lire ci-dessous). Même la légère augmentation du prix de l'eau a été approuvée à l'unanimité.

Petite hausse

La part communale de l'eau va ainsi passer de 0,90 EUR à 0,94 EUR/m3 en 2011, « ce qui correspond au strict nécessaire pour disposer d'un budget qui réponde aux obligations de bonne gestion », a souligné la première adjointe Marie-France Vallat, en précisant aussi que « le prix de l'eau à Wittenheim demeure inférieur à celui de la plupart des communes alentour ».

Outre ces questions financières, deux chantiers immobiliers ont été présentés par le maire Antoine Homé : celui, déjà connu, mené par le bailleur social Habitats de Haute-Alsace (HHA) au 81 rue d'Ensisheim, et celui, tout frais, de la réhabilitation des locaux de la communauté de paroisses Sel de la terre, au 2 rue du Bourg. Des travaux de mise aux normes et d'isolation doivent être réalisés sur ce bâtiment, propriété de la Ville. Une première estimation du coût de l'opération a été faite à hauteur de 318 000 EUR hors taxes. Des cofinancements vont être recherchés, notamment auprès de la Région, et les communes de Kingersheim et de Ruelisheim, dont les paroisses font partie du Sel de la terre, vont aussi participer.

Quant au projet de logements sociaux, le conseil municipal a approuvé la vente à HHA du bien et des 16 ares de terrain, que la Ville avait préempté au 81 rue d'Ensisheim. Montant de cette vente : 150 000 EUR. L'immeuble existant va être entièrement rénové en deux appartements, un F3 et un F4, au moyen d'un prêt aidé de l'État. Une réserve foncière de 7 ares va être créée en vue d'y construire ultérieurement d'autres logements, « dans les limites édictées par le plan local d'urbanisme », a précisé le maire. La Ville, ayant acquis cette propriété au prix de 253 000 EUR, mise sur le concours du Fonds d'aménagement urbain (FAU) et sur d'autres aides financières (conseil général, conseil régional) pour boucler ce projet.

La Ville va également céder à HHA les huit garages communaux du 94 rue d'Ensisheim, en contrepartie d'une indemnité de 3000 EUR. Ces garages contenant de l'amiante seront démolis par le bailleur social, qui réhabilite par ailleurs les anciens logements de la gendarmerie nationale situés sur ce même terrain.

M.C.

 

 

La M2A, ses impôts et le futur centre nautique

  


 

Au cours de cette séance plutôt consensuelle du conseil municipal de Wittenheim, le seul point qui a suscité un début de débat concernait la M2A (Mulhouse Alsace agglomération) et le versement d'un fonds de concours annuel aux communes membres. Ce n'est pas cette aide financière de l'agglo à proprement parler -- soit un montant annuel maximum de 87 579 EUR pour la Ville de Wittenheim jusqu'en 2014, qui devrait contribuer au fonctionnement du complexe Léo-Lagrange et de la salle des sports Florimont-Cornet -- qui a fait intervenir différents élus, mais la M2A elle-même et son conseil d'agglo qui se tient ce vendredi soir.

En attendant le conseil d'agglo...

Patrick Pichenel, croyant savoir que « la M2A va annoncer une hausse des impôts pour 2011, alors que la taxe additionnelle avait été supprimée l'an dernier », a demandé des explications au maire et vice-président de la M2A. « Je ne peux pas vous en dire plus, parce que la décision n'a pas encore été prise et en plus, étant malade, je n'ai pas pu assister à la dernière commission réunie de l'agglo », a répondu Antoine Homé. Philippe Duffau, qui est également un conseiller communautaire, a voulu prendre la parole sur ce sujet des impôts, mais l'adjointe Marie-France Vallat lui a fait comprendre que l'assemblée municipale n'était pas le lieu propice à ce débat.

Le maire n'a en revanche pas caché sa satisfaction quant au rapport présenté par le vice-président Daniel Bux au bureau de la M2A sur le futur centre nautique de Wittenheim. Antoine Homé en a donné les grandes lignes, notamment le budget prévisionnel de l'opération (12 millions d'euros hors taxes) et l'échéance prévue pour fin 2013-début 2014. Évidemment, ce projet est encore à faire valider par le conseil d'agglo.

Pour Philippe Duffau, la construction -- tant attendue -- de cette piscine peut se faire en raison du « report de l'extension du tram et de l'abandon du projet Pierre & Vacances » à Ungersheim, abandon d'investissements qu'il a regretté personnellement. « Je ne sais pas si le projet Pierre & Vacances est enterré, a répondu le maire, mais, de toute façon, il convient de dissocier le centre nautique, qui répond à une demande des habitants et des scolaires, de ce projet touristique. Cela a toujours été ma position. »

Maurice Haffner s'est voulu encore plus catégorique : « Si Pierre & Vacances ne se fait pas, ce n'est pas le centre nautique de Wittenheim qui en est la cause. »

Stocamine : pour déstocker les déchets

Le même Maurice Haffner a par ailleurs interpellé, au point divers, Antoine Homé sur le dossier Stocamine, en lui demandant sa position. « Je suis pour le déstockage immédiat et intégral des déchets », a fait savoir Antoine Homé, comme il l'avait déjà dit au préfet du Haut-Rhin et au conseil régional, où il siège.


 

 

09:22 | Lien permanent | |  Facebook | |

samedi, 11 décembre 2010

DNA : Visite du Préfet : Commissariat maintenu

Wittenheim / Visite préfectorale
Commissariat maintenu

 20101211_DNA023059.jpg

Marie-France Vallat (1re adjointe), Thierry Humbert, Antoine Homé et Pierre-André Pleyvel (de gauche à droite) pour remplir la besace préfectorale de sujets wittenheimois. (Photo DNA)
Pierre-André Pleyvel, préfet du Haut-Rhin, était accompagné de son secrétaire général Thierry Humbert pour un vaste tour d'horizon wittenheimois. Une visite qui aura notamment permis de mettre un terme à certaines rumeurs inhérentes à la suppression du commissariat de police sur le secteur.

Flanqué de ses adjoints, le maire Antoine Homé a convié l'autorité préfectorale à une large visite matinale de sa ville : les cités minières, le chevalement Théodore et le futur site du mémorial des mineurs en particulier. Le quartier du Markstein dont la rénovation urbaine est en cours, ainsi une trentaine de logements répartis dans trois immeubles sont en construction; sur le même site la barre du Rossberg sera rasée courant 2012.
 Le futur centre logistique de Décathlon, un bâtiment de 30 000 m² a également donné lieu à une « inspection ». Après quoi, dans la salle du conseil, le maire et le préfet devaient pointer les priorités et tracer les perspectives.

Pierre-André Pleyvel assure que des subventions de l'Etat de l'ordre de 30 % seront versées pour la seconde tranche de mise en place de la vidéosurveillance

 D'emblée, Antoine Homé aborde le thème de la sécurité : La vidéosurveillance (dont les implantations ont elles aussi fait l'objet de la visite), les effectifs de la police et un éventuel futur commissariat.
 Pierre-André Pleyvel assure que des subventions de l'Etat de l'ordre de 30 % seront versées pour la 2e tranche de mise en place de la vidéosurveillance. Les effectifs de police en baisse : 54 policiers à ce jour contre 70 en 2002, le préfet remarque : « J'observe cependant une baisse de 14 % de la délinquance sur le secteur, les forces de police se sont réorganisées; (...) le commissariat de police n'est pas menacé, il sera conservé pour la circonscription Wittenheim/Kingersheim ». Le maire précise qu'un terrain de la ville est mis à la disposition de l'Etat pour l'édification éventuelle d'un nouveau commissariat.
 A ce sujet ainsi que celui concernant les effectifs policiers, Antoine Homé ajoute que rendez-vous est pris avec le ministère de l'Intérieur en compagnie du député Francis Hillmeyer pour évoquer la situation locale.
 Autre point abordé, les nuisances de la compostière Agrivalor. Le maire s'adresse au préfet et réitère sa demande de fermeture de cette entreprise placée en milieu urbain. La couverture haut-débit de la zone est elle aussi loin d'être parfaite, « La fracture numérique subsiste, une partie du territoire reste non couverte », remarque Antoine Homé.
 Dernier sujet évoqué, celui des transports et plus précisément la mise en place de liaisons par bus express pour pallier la non arrivée du tramway, un dossier qui relève de M2A et non pas de l'Etat. Antoine Homé explique : « Les choix techniques seront arrêtés au printemps avec un objectif de mise en place de ces liaisons courant septembre 2011 ou septembre 2012, ce en fonction de la nature des travaux à envisager; une décision définitive devrait tomber avant l'été 2011 ».
 La visite allait se conclure par les mots de Pierre-André Pleyvel : « Rien ne vaut une visite, une prise de conscience sur le terrain (...) Je rentre la besace pleine de sujets à régler dans des délais très courts... »

 


D.W.

 

09:40 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim | |  Facebook | |

vendredi, 10 décembre 2010

L'Alsace : visite du Préfet à Wittenheim

À l'invitation du maire de la ville Antoine Homé (PS), le préfet du Haut-Rhin Pierre-André Peyvel a passé la matinée d'hier à Wittenheim -- le temps d'y effectuer une (roborative) visite de terrain et de défricher les principaux dossiers en cours en compagnie des principaux élus communaux.

« Croyez-moi, je repars la besace bien remplie de dossiers à régler dans des délais bien courts », a confié le préfet en fin de matinée. De fait, entre les nuisances olfactives récurrentes entraînées par l'établissement Agrivalor, le maillage plus que perfectible de la commune en terme de connexion Internet à haut débit, la future ligne de « bus-express » destinée à pallier l'absence de prolongement immédiat du réseau de tram, le futur mémorial dédié à la mémoire des mineurs ou encore le (lourd) programme de rénovation urbaine engagé dans le quartier du Markstein (lire également ci-contre), le représentant a été sollicité sur les sujets les plus divers...

Exemple avec le dossier de la vidéoprotection (la commune de Wittenheim entend faire installer 16 caméras d'ici trois ans) : « La Ville de Wittenheim a sollicité pour cela une subvention de l'État et il n'y a pas de raison qu'elle ne l'obtienne pas en 2011, à hauteur d'environ 30 %... »

« Le commissariat n'est pas menacé »

Autre dossier où le préfet était « attendu au tournant » : celui des effectifs du commissariat de police local (en baisse drastique depuis 2002) et du futur nouveau commissariat. « Il est exact qu'il y a eu une baisse des effectifs du commissariat ces dernières années, concède Pierre-André Peyvel, mais je note que la délinquance est elle aussi en baisse, de 14 % depuis le début de l'année. » Bref, bien que l'époque y soit propice, le préfet n'a pas joué le Père Noël... Au moins a-t-il saisi l'occasion de cette visite pour tordre le cou à une rumeur persistante : « Le commissariat de Wittenheim n'est pas menacé. »

Emmanuel Delahaye

 

 

15:37 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, homé | |  Facebook | |

jeudi, 02 décembre 2010

DNA : Wittenheim aura son centre nautique

Agglomération / Piscines
Wittenheim aura son centre nautique

 

C'est confirmé, le projet de centre nautique de Wittenheim, après avoir bu la tasse pour cause de Pierre % Vacances, refait surface. Le vice président de M2A chargé des sports, le maire de Sausheim Daniel Bux avait vendu la mèche dimanche lors de l'inauguration de l'Espace bien-être du centre nautique Ile Napoléon.
« C'est un équipement de proximité qui va concerner Wittenheim, Kingersheim, Ruelisheim et Pulversheim, toute la partie nord de l'agglomération », a précisé mardi Antoine Homé. Le maire de Wittenheim rappelle qu'une délibération de portée générale avait d'ailleurs été prise sur ce point le 28 juin en conseil d'agglo lors de l'abandon du projet d'extension du tramway vers Wittenheim. « Y figurait le projet d'étudier des bus express, la prise en compte de l'intérêt communautaire du stade d'athlétisme de Pulversheim, et un engagement de relancer le projet de centre nautique à Wittenheim. » Le terrain a d'ores et déjà été acquis par M2A. Il s'agit du lieu dit Hueb, près de la voie ferrée MDPA et de la route de Soultz, « déjà classé au niveau du plan local d'urbanisme en équipement nautique. »

Centre nautique de proximité et projet touristique

Cette annonce est une bonne nouvelle tant pour le public que pour les scolaires qui peinent à trouver des créneaux pour pratiquer la natation. Un débat est prévu lors du prochain conseil d'agglomération le 17 décembre et les études devraient commencer en 2011. Le retour en force du centre nautique wittenheimois ne signifie pas l'abandon du projet d'aqualude à Ungersheim en bordure du village projeté par le numéro un européen des résidences de loisirs Pierre % Vacances qui avait en son temps sonné le glas des espoirs de Wittenheim. « Ce sont deux sujets de nature différente que j'ai toujours dissociés  : un centre nautique de proximité, et un projet touristique », souligne Antoine Homé, qui se dit satisfait « que cette position ait été reprise par la communauté d'agglomération. »

 


G. G

10:51 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |