Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 décembre 2010

L'Alsace : Dernier Conseil Municipal de 2010

 

Wittenheim Ajustements, travaux et prix de l'eau

 

Pour sa dernière séance de l'année, le conseil municipal de Wittenheim a procédéà des ajustements financiers et lancé quelques chantiers.

Décision modificative de 180 000 EUR pour le budget de la Ville, renouvellement d'une ligne de trésorerie d'un million d'euros, renégociation de deux emprunts bancaires à des taux plus favorables, fixation des tarifs municipaux pour 2011... autant de points financiers qui n'ont pas appelé d'observation de la part des conseillers municipaux de Wittenheim, réunis lundi soir.

Il faut dire que cette dernière séance 2010 ne comportait pas d'enjeu majeur, si ce n'est une information importante pour les futurs mariés (lire ci-dessous). Même la légère augmentation du prix de l'eau a été approuvée à l'unanimité.

Petite hausse

La part communale de l'eau va ainsi passer de 0,90 EUR à 0,94 EUR/m3 en 2011, « ce qui correspond au strict nécessaire pour disposer d'un budget qui réponde aux obligations de bonne gestion », a souligné la première adjointe Marie-France Vallat, en précisant aussi que « le prix de l'eau à Wittenheim demeure inférieur à celui de la plupart des communes alentour ».

Outre ces questions financières, deux chantiers immobiliers ont été présentés par le maire Antoine Homé : celui, déjà connu, mené par le bailleur social Habitats de Haute-Alsace (HHA) au 81 rue d'Ensisheim, et celui, tout frais, de la réhabilitation des locaux de la communauté de paroisses Sel de la terre, au 2 rue du Bourg. Des travaux de mise aux normes et d'isolation doivent être réalisés sur ce bâtiment, propriété de la Ville. Une première estimation du coût de l'opération a été faite à hauteur de 318 000 EUR hors taxes. Des cofinancements vont être recherchés, notamment auprès de la Région, et les communes de Kingersheim et de Ruelisheim, dont les paroisses font partie du Sel de la terre, vont aussi participer.

Quant au projet de logements sociaux, le conseil municipal a approuvé la vente à HHA du bien et des 16 ares de terrain, que la Ville avait préempté au 81 rue d'Ensisheim. Montant de cette vente : 150 000 EUR. L'immeuble existant va être entièrement rénové en deux appartements, un F3 et un F4, au moyen d'un prêt aidé de l'État. Une réserve foncière de 7 ares va être créée en vue d'y construire ultérieurement d'autres logements, « dans les limites édictées par le plan local d'urbanisme », a précisé le maire. La Ville, ayant acquis cette propriété au prix de 253 000 EUR, mise sur le concours du Fonds d'aménagement urbain (FAU) et sur d'autres aides financières (conseil général, conseil régional) pour boucler ce projet.

La Ville va également céder à HHA les huit garages communaux du 94 rue d'Ensisheim, en contrepartie d'une indemnité de 3000 EUR. Ces garages contenant de l'amiante seront démolis par le bailleur social, qui réhabilite par ailleurs les anciens logements de la gendarmerie nationale situés sur ce même terrain.

M.C.

 

 

La M2A, ses impôts et le futur centre nautique

  


 

Au cours de cette séance plutôt consensuelle du conseil municipal de Wittenheim, le seul point qui a suscité un début de débat concernait la M2A (Mulhouse Alsace agglomération) et le versement d'un fonds de concours annuel aux communes membres. Ce n'est pas cette aide financière de l'agglo à proprement parler -- soit un montant annuel maximum de 87 579 EUR pour la Ville de Wittenheim jusqu'en 2014, qui devrait contribuer au fonctionnement du complexe Léo-Lagrange et de la salle des sports Florimont-Cornet -- qui a fait intervenir différents élus, mais la M2A elle-même et son conseil d'agglo qui se tient ce vendredi soir.

En attendant le conseil d'agglo...

Patrick Pichenel, croyant savoir que « la M2A va annoncer une hausse des impôts pour 2011, alors que la taxe additionnelle avait été supprimée l'an dernier », a demandé des explications au maire et vice-président de la M2A. « Je ne peux pas vous en dire plus, parce que la décision n'a pas encore été prise et en plus, étant malade, je n'ai pas pu assister à la dernière commission réunie de l'agglo », a répondu Antoine Homé. Philippe Duffau, qui est également un conseiller communautaire, a voulu prendre la parole sur ce sujet des impôts, mais l'adjointe Marie-France Vallat lui a fait comprendre que l'assemblée municipale n'était pas le lieu propice à ce débat.

Le maire n'a en revanche pas caché sa satisfaction quant au rapport présenté par le vice-président Daniel Bux au bureau de la M2A sur le futur centre nautique de Wittenheim. Antoine Homé en a donné les grandes lignes, notamment le budget prévisionnel de l'opération (12 millions d'euros hors taxes) et l'échéance prévue pour fin 2013-début 2014. Évidemment, ce projet est encore à faire valider par le conseil d'agglo.

Pour Philippe Duffau, la construction -- tant attendue -- de cette piscine peut se faire en raison du « report de l'extension du tram et de l'abandon du projet Pierre & Vacances » à Ungersheim, abandon d'investissements qu'il a regretté personnellement. « Je ne sais pas si le projet Pierre & Vacances est enterré, a répondu le maire, mais, de toute façon, il convient de dissocier le centre nautique, qui répond à une demande des habitants et des scolaires, de ce projet touristique. Cela a toujours été ma position. »

Maurice Haffner s'est voulu encore plus catégorique : « Si Pierre & Vacances ne se fait pas, ce n'est pas le centre nautique de Wittenheim qui en est la cause. »

Stocamine : pour déstocker les déchets

Le même Maurice Haffner a par ailleurs interpellé, au point divers, Antoine Homé sur le dossier Stocamine, en lui demandant sa position. « Je suis pour le déstockage immédiat et intégral des déchets », a fait savoir Antoine Homé, comme il l'avait déjà dit au préfet du Haut-Rhin et au conseil régional, où il siège.


 

 

09:22 | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.