Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 14 novembre 2010

Réaction d'Antoine Homé à la nomination de Philippe Richert

 

Le 14 novembre 2010

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Réaction du Groupe des élus socialistes et démocrates au Conseil Régional à l’entrée de Philippe RICHERT au Gouvernement.

 

Il est de tradition que le gouvernement de notre pays compte un ministre Alsacien dans sa composition. Cela ne peut généralement qu’être bénéfique pour notre Région.

Toutefois, la nomination de Philippe RICHERT pose problème. En effet, il s’est engagé, au moment de son élection à la Présidence de la Région, à consacrer toute son énergie à cette mission.

Non seulement il n’a pas démissionné du Sénat, mais il rentre aujourd’hui au gouvernement. Cette nouvelle responsabilité, qui demande une plus grande disponibilité, lui donnera encore moins de temps pour la Région Alsace. Cela témoigne du peu d’intérêt qu’il porte au mandat qui lui a été confié en mars dernier.

De plus, son exécutif, avec l’entrée d’André REICHARDT au Sénat, est largement composé de Parlementaires, qui passent le plus clair de leur temps à Paris. Pourtant, notre Région, confrontée à une situation économique et sociale très difficile, a besoin de responsables régionaux disponibles et présents.

Il n’est pas acceptable que, dorénavant, les actions et les politiques engagées par le Conseil Régional d’Alsace soient décidées depuis Paris, même si Philippe RICHERT a soutenu le projet de recentralisation et de régression territoriale porté par le Gouvernement.

Pour notre part, nous demandons une Présidence de la Région à plein temps, pour qu’enfin se dessine une véritable vision pour notre Région et son avenir.

 

Antoine HOMÉ

Pour le groupe des élus Socialistes et Démocrates

21:26 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : alsace, richert | |  Facebook | |

Commentaires

Il est bien regrettable que MR HOME oublie si vite le passé .......Son premier mandat de maire de WITTENHEIM et de conseiller régional il l'a passé également à PARIS à la Cour des Comptes ..................

Écrit par : Sobczak hervé | mardi, 16 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.