Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 21 octobre 2010

DNA : Inauguration des courts de tennis couverts

Wittenheim / Inauguration
Deux courts de tennis couverts

 20101021_DNA048169.jpg

Couper de ruban pour un bijou d'une valeur de 687 795 €. (Photo DNA)

Yves Ruiz, président du tennis-club de Wittenheim (TCW) affichait un visage radieux et satisfait en accueillant ses très nombreux convives venus participer à l'inauguration de deux nouveaux courts couverts de tennis.
Le maire Antoine Homé, le député Francis Hillmeyer, le conseiller général Jo Spiegel, de nombreux élus, des représentants de la Fédération française de tennis et bien entendu beaucoup des quelque 150 joueurs du TCW se sont montrés ravis et impressionnés face au nouvel équipement : un grand carré de 36 m sur 36, un bâtiment dont la haute qualité environnementale a été soulignée durant les multiples allocutions, une construction réalisée par l'entreprise alsacienne Walter. Son coût, 687 795 €, a été pris en charge par la Ville pour plus des trois quarts, des subventions de la Région, du Département et de la Fédération française de tennis venant boucler le financement. Désormais, le TCW créé en 1976 peut envisager l'avenir avec sérénité devait souligner Antoine Homé : « Son école de tennis et ses équipes sont bien armées pour porter haut les couleurs du sport wittenheimois... » Après les discours, place été donnée aux démonstrations tennistiques, beaucoup auront alors remarqué, qu'Antoine Homé, maire de gauche, possédait cependant un remarquable et redoutable coup droit!

 


D.W.

 

 

 

09:13 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

DNA : Développement du photovoltaïque

Wittenheim / Energie solaire
Toiture photovoltaïque de 1 800 m²

 20101021_DNA001123.jpg

Le courant passe: Bernard Ropp et les élus ont enclenché la production. (Photo DNA)
Bernard Ropp, son épouse Anne-Marie et ses fils sont à la tête d'une importante exploitation agricole sur les communes de Wittenheim et de Pulversheim. Désormais la ferme est également productrice d'électricité : la Sarl Volta-Ropp a démarré ses activités. Explications...

Enclavé dans le tissu urbain, la ferme Ropp avait besoin d'un bâtiment de stockage de grande dimension à l'écart de la ville. Les travaux sont achevés, de terre est sorti un immense hangar de 2 200 m² ( ! ), une réalisation séduisante des Ets Wolf qui allie avec bonheur bois et béton.
 Bernard Ropp souligne : « L'idée du solaire s'est imposée d'elle-même, outre son aspect écologique, l'intérêt est double : l'apport de recette générée par la revente de la production d'électricité permet de réduire le poids des remboursements du projet global. D'autre part, les infrastructures étant réalisées (transfo, raccordement...) et la durée de vie des équipements solaires étant supérieure à 20 ans, il y a un véritable enjeu d'autonomie énergétique à terme... »

Le générateur produira en moyenne 250 000 KWh/an, soit l'équivalent de la consommation annuelle d'une cinquantaine de pavillons

 Aussi, le projet a-t-il été confié à System Voltaik, entreprise alsacienne basée à Dessenheim. Ces spécialistes du solaire (près de 40 000 m² posés en Alsace à ce jour) ont mis en place 1 079 panneaux sur le toit du hangar, une surface de 1 800 m².
 Le générateur produira en moyenne 250 000 kwh/an, soit l'équivalent de la consommation annuelle d'une cinquantaine de pavillons. Une installation de pointe qui a nécessité un investissement conséquent : 1 450 000 € TTC dont 1 100 000 € pour la partie photovoltaïque.
 Bernard Ropp, accompagné des maires de Wittenheim et de Pulversheim, Antoine Homé et Jean-Claude Eicher, a enclenché l'interrupteur pour lancer la production : « Une installation impressionnante, l'une des plus importantes en Alsace qui fait de Wittenheim une ville pilote de l'énergie photovoltaïque, une politique que nous entendons poursuivre au sein de nos bâtiments publics... » devait ajouter le conseiller régional Antoine Homé.

 


D.W.

 

 

 

 

 

 

09:12 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

L'Alsace : une action du Conseil de quartier de Ste Barbe

 11.0.1034764243.jpg

La remise de chèque Photo Jean-Paul Frey

Le conseil du quartier Sainte Barbe a effectué un beau geste de solidarité envers les écoles primaires et élémentaires du quartier. Deux chèques de 150 euros provenant du bénéfice d'une soirée de chants donnée par un groupe vocal Corse à la salle Gérard Philippe ont été remis par Emile Delattre aux deux directrices d'école.

"Nos coopératives pourront ainsi acheter des jeux ou organiser des sorties au ciména" ont déclaré Mmes Schaaf et Lang lors d'une réception en présence du maire Antoine Home.

Jean-Paul Frey

09:11 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

lundi, 18 octobre 2010

L'Alsace : inauguration des courts de tennis couvert

 11.0.1040884072.jpg

 

Photo Laurent Schneider

Wittenheim

Deux nouveaux courts de tennis couverts ont été inaugurés samedi par la Ville de Wittenheim. Un nouvel équipement mis à disposition du Tennis-club local. La manifestation était coprésidée par le maire Antoine Homé et Yves Ruiz, président du TC Wittenheim. Parmi les invités, on a remarqué Jean-Michel Pequery, secrétaire général du Comité régional de tennis, Jacques Hecke, président du Comité départemental de tennis, Francis Hillmeyer, député, Jo Spiegel, conseiller général du canton de Wittenheim et vice-président de la M2A.

Les élus ont rappelé que « cette réalisation était une première concrétisation du programme municipal en matière de politique sportive... Nous sommes fiers de remettre ce magnifique outil de travail au Tennis-club qui pourra ainsi envisager son avenir avec plus de sérénité ». Du côté des responsables du tennis, on a relevé « la qualité de cette nouvelle structure, attendue depuis longtemps. D'ores et déjà, ces deux nouveaux courts nous permettront l'organisation d'un nouveau tournoi pour les jeunes en 2011 ».

L'équipement a coûté 687 795 EUR, dont les trois quarts à la charge de la commune, le reste étant financé par des aides régionale, départementale et de la FFT.

10:27 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |