Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 juillet 2010

DNA : Hommage aux enseignants

Wittenheim / Éducation nationale
Hommage aux enseignants

 

Les enseignants ont été reçus par le maire. (Photo DNA)

Le maire, Antoine Homé, ainsi que son adjointe aux écoles, Catherine Runzer, ont accueilli les enseignants dans les salons de la mairie pour la traditionnelle réception de fin d'année. Après les hommages d'usage, c'est Jean-Marie Baldeck qui a été particulièrement honoré. Il a droit à la retraite après avoir enseigné successivement à Bitschwiller-lès-Thann, Brunstatt et, depuis 2005, à l'école Fernand-Anna de Wittenheim.
Par ailleurs, Karine Iffrig attendra encore pour jouir de ces mêmes joies ; en fonction à Wittenheim depuis 2005, elle est affectée à Mulhouse. Bérangère Fritig, qui a assuré l'intérim de direction à l'école Bastian, connaîtra elle aussi un changement d'affectation.
Au cours de cette même réception, Éric Oudot, inspecteur de l'Éducation nationale, a informé les élus de la mise en place dès la prochaine rentrée d'un site bilingue (français-allemand) à l'école maternelle La Fontaine.


09:04 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

L'Alsace : La ville du futur présentée aux habitants

Wittenheim La ville du futur présentée aux habitants

 

Les habitants ont fait remarquer qu'il était difficile de circuler à bicyclette rue de Kingersheim.

Photo Laurent Schneider

Faire de Wittenheim une ville parc sur le long terme, tel est l'objectif de l'étude de structuration du territoire communal, présentée aux habitants au cours d'une réunion publique.

Mercredi soir, les élus wittenheimois avaient convié la population à une réunion publique à la salle Albert-Camus, pour lui présenter l'étude de structuration du territoire communal qui guidera le développement de la ville sur le quart de siècle à venir. Quelque 100 personnes s'étaient déplacées.

Le maire Antoine Homé a dans un premier temps rappelé que l'une des grandes priorités du programme municipal était « la mise en oeuvre d'un plan écologique communal qui implique un aménagement raisonné du cadre de vie. Pour mener à bien ce projet, nous avons décidé de confier un travail d'études au bureau Vidal Consultants. Cette étude a déjà été présentée aux élus lors de la récente séance publique du conseil municipal (lire notre édition du dimanche 27 juin) ; nous tenions à la faire connaître à tous les habitants ». Pour cette présentation, les élus étaient accompagnés par deux responsables du cabinet DeA architectes de Mulhouse, qui a travaillé avec le bureau Vidal Consultants.

Rappelons que cette étude préconise trois orientations : maintenir la ville à une taille humaine, de 16-17 000 habitants, maîtriser l'urbanisation en préservant les zones vertes et améliorer la circulation dans la ville en traitant la route de Soultz et en créant des liaisons douces, pistes cyclables et cheminements piétons, entre les quartiers. Ces orientations ont déjà abouti à la décision de préserver la zone agricole du Mittelfeld, se concrétiseront par une nouvelle dynamique attribuée à la Zac les Bosquets du Roy, par la création de réseaux de liaisons douces et par le traitement de la route de Soultz, qui pourrait bien à terme être ramenée à deux fois une voie. Ce dernier projet impliquera l'amplification de l'échangeur vers la voie rapide du Florival, à deux sens au lieu du seul sens actuel direction Mulhouse.

« Circuler à vélo,un calvaire »

Après la présentation de l'étude, le public a été invité à poser des questions. En dehors de la première question, « Qu'en est-il du tram ? », les autres interventions et questions ont essentiellement porté sur la circulation et le stationnement : « Circuler à vélo à Wittenheim est un calvaire, le centre-ville a été oublié dans votre projet, la rue de Kingersheim est trop chargée et donc dangereuse pour les cyclistes. Pourquoi ne pas mettre la rue de Kingersheim et la rue De Lattre en sens unique. Il y a trop de panneaux publicitaires. Il y a trop de stationnements avec emprise sur la voie publique... ».

Le maire et Marie France Vallat, première adjointe, ont répondu : « L'aménagement du centre-ville est lié à l'arrivée du tram, cette arrivée est retardée, mais le tram arrivera bien un jour... Progressivement, il faut faire évoluer les mentalités, le concept de voie partagée finira par être accepté de tous. La rue de Kingersheim est une rue commerçante, il faut qu'on puisse y stationner et y circuler. La rue de la Croix sera sécurisée pour les cyclistes prochainement. »

L.S.

09:03 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |