Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 mars 2010

L'Alsace : Développement touristique dans la Bassin Potassique

PS : « Il faut tirer les leçons du fiasco du Bioscope »

 


Jacques Bigot et Antoine Homé, les deux têtes de liste du PS aux régionales, veulent remettre à plat le projetde développement touristique autour de l'Écomuséeet du patrimoine minier.

Le jugement est sans appel : « Le Bioscope est un fiasco, le concept n'est pas bon. Ce n'est plus le projet initial autour de la santé. Il faut que l'ensemble des élus ait le courage de reconnaître l'erreur », ont souligné Jacques Bigot et Antoine Homé, hier à Feldkirch, lors d'une réunion électorale consacrée au développement économique du Bassin potassique par la valorisation touristique du patrimoine minier et la relance de l'Écomusée d'Alsace à Ungersheim.

« Si nous arrivons aux affaires, nous changerons de politique, nous arrêterons la fuite en avant », ont-ils souligné. Mais Jacques Bigot est moins catégorique que ses futurs alliés d'Europe Écologie Alsace qui prônent la fermeture du parc de loisirs consacré à l'environnement ouvert en juin 2006 et qui a attiré 100 000 visiteurs seulement la saison dernière. « Si on ferme le Bioscope, cela coûtera de l'argent et ne réglera rien ». La tête de liste socialiste prône un audit et une remise à plat d'un projet touristique « attractif et économiquement viable ».

« La culture ouvrière alsacienne »

Premier objectif : « Aboutir à un accord politique » entre les trois partenaires publics (Région, Département et Communauté d'agglomération de Mulhouse).

Antoine Homé plaide pour un « projet local » à bâtir avec les associations de protection du patrimoine minier. « Le village de loisirs de Pierre & Vacances n'a pas sa place dans ce projet qui doit reposer sur l'économie sociale et solidaire ». Le maire de Wittenheim prône le développement d'une « hôtellerie familiale de qualité ». Il envisage une « reconversion partielle » du Bioscope par l'implantation du projet Domaine Nature, le centre de loisirs de plein air pour handicapés et leurs familles proposé depuis plusieurs années par Jacky Lechleiter.

Jacques Bigot a indiqué une nouvelle voie à suivre : « La droite a longtemps sublimé l'Alsace rurale avec ses châteaux et ses cigognes, il est temps de se préoccuper aussi de la culture ouvrière alsacienne. »

A. D.

14:12 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : alsace, régionales, bigot, homé | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.