Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 10 février 2010

L'Alsace : Conseil Municipal du 5 février

Wittenheim Budget, taxes, footet clash

 


Les groupes minoritaires ont manifesté leur opposition au projet de budget 2010, examiné vendredi soir en conseil municipal.

Des opposants votant contre le budget, d'autres quittant la salle avant même le vote... Pour une fois qu'elle avait lieu un vendredi soir, la dernière séance du conseil municipal de Wittenheim, principalement consacrée aux finances, a été quelque peu agitée.

17,4 millions d'euros

Avant que les groupes d'opposition ne se manifestent, le maire Antoine Homé présente le budget primitif 2010 et ses orientations : « Maîtriser les dépenses de fonctionnement ; maintenir l'autofinancement à son niveau 2009, soit 1,5 million d'euros ; limiter le recours à l'emprunt, pour garder de la marge pour le futur, notamment le projet de salle culturelle ; poursuivre la politique en matière de développement durable... » Il justifie aussi la hausse d'1,2 % des taux des trois taxes locales (lire ci-contre).

Le budget, d'un montant total de 17,4 millions, se décompose comme suit : 12,8 millions en fonctionnement et 4,6 millions en investissement. Parmi les grosses dépenses d'investissement prévues, on relèvera 100 000 EUR pour l'étude de la future salle culturelle ; 200 000 EUR pour la salle Coubertin ; 250 000 EUR pour le club-house de l'USW foot ; 289 000 EUR pour le patrimoine, comme le mémorial des mineurs ou la rénovation de l'ancien Moulin ; 330 000 EUR pour la vidéoprotection ; 700 000 EUR pour le giratoire rue du Nonnenbruch...

D'autres priorités

« Ce budget est très contraint, de même que le budget des ménages l'est actuellement, fait valoir Philippe Duffau, le premier des opposants à s'exprimer. Toute hausse d'impôt impacte les foyers modestes... » Et même s'il reconnaît qu'au final la fiscalité locale baissera, il ne veut pas préjuger de l'avenir et d'un éventuel retour d'une taxe intercommunale et se prononce donc contre les taux d'imposition et le budget.

« Six mois après notre adhésion à la Camsa, on avait de nouveau une taxe additionnelle », renchérit Patrick Pichenel, qui s'interroge aussi sur les choix de l'équipe municipale : « Avant le club-house pour le foot, la grande priorité était la salle culturelle, qui est pour tout Wittenheim ». Lui aussi votera contre le budget.

Même position de Maurice Haffner, qui ne partage pas les choix de la majorité en matière de rénovation de voirie, aurait préféré « plus d'investissements dans le photovoltaïque » et trouve également « trop cher » le club-house.

Antoine Homé s'étonne un peu de certaines positions et met cela sur le compte des élections régionales qui approchent. Il répond notamment à Maurice Haffner que, lorsqu'ils étaient ensemble dans la précédente équipe municipale, ils avaient augmenté les taux de 3 %. Il s'élève aussi contre « le procès d'intention fait à la M2A ». Et monte d'un cran sur la « polémique » du club-house, qu'il considère comme « injuste » au vu des coûts « plus importants » de telles structures ailleurs. Il fait une allusion sur le fait qu'on attaque ce club à cause du quartier qu'il représente. « On peut faire un choix sans être traité de raciste, s'emporte immédiatement Maurice Haffner. C'est inacceptable, c'est un dérapage. » Il se lève et quitte la salle, suivi de sa colistière Annick Havé. Il n'entendra pas la réponse du maire, qui souligne le rôle social de ce club de foot.

Seule membre du groupe Haffner à être restée, Rosine Hartmann s'abstient sur le budget, qui est adopté à quatre oppositions et une abstention près.

Magali Claudel

Solidarité Haïti et subventions

 


Mis à part le budget de la Ville, les autres points à l'ordre du jour du conseil municipal de Wittenheim n'ont pas particulièrement soulevé de débat.

Solidarité

Les élus ont unanimement approuvé le versement d'une aide de 5 000 EUR pour Haïti. Cette somme sera répartie à part égale entre l'Ircod, organisme alsacien de coopération qui intervient depuis près de vingt ans dans ce pays, et l'association Agronomes et vétérinaires sans frontières.

Intercommunalité

La nouvelle dénomination de la communauté d'agglo, Mulhouse Alsace agglomération (M2A), a été adoptée. Par ailleurs, Antoine Homé a été désigné comme membre titulaire de la commission locale d'évaluation des transferts de charges et Marie-France Vallat comme suppléante.

Budgets

Le budget primitif 2010 du service des eaux s'équilibre à 1,2 million d'euros en section de fonctionnement et à 190 100 EUR en investissement. Celui du cinéma s'élève à 144 970 EUR en fonctionnement et à 92 120 EUR en investissement. Celui des transports urbains est arrêté à 66 050 EUR.

Subventions

Le conseil municipal s'est prononcé favorablement pour cinq avenants financiers à des conventions attributives de subventions, passées entre la Ville et des structures privées. Ces avenants précisent les subventions versées pour 2010. Ainsi, pour l'Office municipal des sports et loisirs, deux subventions de 28 200 EUR et de 8 650 EUR ont été inscrites à deux postes différents du budget 2010. Pour la MJC, il s'agit de 352 550 EUR; pour le Centre de loisirs utiles, 37 299 EUR; pour le comité régional d'Alsace de gymnastique, 40 000 EUR. Quant au centre social et familial, il pourra compter sur deux subventions de 69 580 EUR et de 94 100 EUR, sans compter celles accordées ultérieurement dans le cadre du Cucs (Contrat urbain de cohésion sociale).

Pass foncier

La Ville a reconduit, pour 2010, le dispositif Pass foncier, qui vise à faciliter l'accession à la propriété dans des constructions neuves. Elle s'engage de nouveau à soutenir dix dossiers, à raison de 1 000 EUR chacun.

Forêt

Le conseil municipal a approuvé les programmes de travaux 2010 présentés par l'Office national des forêts, pour un montant de 14 504 EUR TTC.

En compensation d'un défrichement effectué en 1995 dans la zone d'activité Jeune-Bois Ouest, la Ville doit procéder à un boisement de même surface, soit 10 hectares. Les travaux s'échelonneront sur trois ans. Pour 2010 et les quatre premiers hectares, une dépense de 24 149 EUR TTC est prévue.

09:15 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : conseil municipal, wittenheim | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.