Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 décembre 2009

DNA : L'opposition s'oppose

Politiques urbaines
L'opposition s'oppose

 


La Région consacrera en 2010 près de 8,2 millions d'€ à ses politiques de la ville, que ce soit pour les contrats urbains de cohésion sociale, la rénovation urbaine et la réhabilitation du logement social en basse consommation. Le maire de Wittenheim Antoine Homé (PS) les juge « insuffisantes », estimant que la collectivité « ignore le fait urbain » alors que les « villes sont au coeur de l'aménagement du territoire ». Martine Binder (FN) fustige elle cette « politique funeste » vue comme de « l'acharnement thérapeutique ». La vice-présidente en charge du dossier Arlette Grosskost et le président André Reichardt insistent sur les interventions en matière d'efficacité énergétique dans les quartiers. Ils soulignent aussi que les villes socialistes telles que Wittenheim et Strasbourg ont sollicité et obtenu ces aides régionales. Les Verts, le PS et le FN ont voté contre.


09:05 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : région, alsace | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.