Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 décembre 2009

DNA : Conseil Municipal du 14 décembre

Wittenheim / Conseil municipal / Vidéosurveillance
16 caméras dans la ville

 

16 caméras équiperont divers sites de la Ville (dont la Halle au Coton ci-dessus) pour un coût de 442 000 €. Si on est loin de l'oeil du glacial "Big Brother" d'Orwell, l'arrivée dans une cité de la vidéosurveillance peut provoquer des réticences dans la population. (Photo DNA)
Le débat d'orientation budgétaire (DOB), l'arrivée hypothétique du tramway et l'installation de 16 caméras de vidéosurveillance sur des sites sensibles ont constitué le gros du menu du dernier conseil municipal de l'année.

DOB 2010 : D'entrée Antoine Homé évoque un contexte économique maussade et un désengagement toujours plus important de l'Etat. « A Wittenheim comme ailleurs, l'Etat met à mal les fondamentaux de notre budget (...) L'analyse du contexte économique de la loi de finances et de la situation financière de la Ville invitent la collectivité à une gestion rigoureuse. »

Antoine Homé: «La Ville souhaite poursuivre sa politique de modération fiscale et aborde avec prudence la confection du budget 2010 qui restera un budget de rigueur 

  Il poursuit: « En dépit d'un contexte extrêmement contraint et d'une visibilité à court terme très réduite (...) la Ville souhaite poursuivre sa politique de modération fiscale et aborde avec prudence la confection du budget 2010 qui restera un budget de rigueur ».
 Le maire décline ensuite les axes prioritaires de l'action municipale : Une poursuite des efforts engagés pour maîtriser les charges de fonctionnement. Le maintien d'une politique active en matière de solidarité (aide aux personnes fragilisées par la crise, aux aînés, aux associations). Quelques projets structurants ensuite : La poursuite des études relatives à la construction d'un équipement culturel, l'avancement de la réalisation d'un parc de loisirs, un important programme de voirie, des travaux dans les écoles et au cimetière, etc.
 Philippe Duffau (opposition) : « D'accord sur les grandes lignes, mais je considère qu'il faut donner la priorité à un futur équipement culturel... »
 Patrick Pichenel (opposition) : « Les taux d'imposition resteront-ils stables ? »
 Maurice Haffner (groupe communiste) : « Je partage vos inquiétudes, il faut s'opposer fermement à la politique de réforme des collectivités locales ».
 Le maire répond, « concernant la fiscalité nous ferons de notre mieux (...) Le projet d'un équipement culturel peut-être mené de pair avec d'autres engagements (...) ».
Le tramway : Maurice Haffner s'inquiète de la position récente du président de la Communauté de l'Ile-Napoléon Bernard Notter qui envisage un abandon de l'extension des lignes du tram vers Kingersheim, Illzach et Wittenheim, « Qu'en est-il? Je demande un démenti public de la part du président délégué de la Camsa, Jean-Marie Bockel ».
 Antoine Homé : « Il s'agit d'un projet structurant vital, à l'heure actuelle nous nous en tenons au Document Unique (les axes de la prochaine Carma) qui estime nécessaire l'extension du Tram; cependant, le combat continue, il fera l'objet d'un débat; il est certain que la Camsa seule n'aurait pas pu financer ce projet. Le point de vue de M. Notter reste une position personnelle ».

Vidéosurveillance: « Ce n'est pas l'arme absolue, mais une corde de plus à l'arc de la sécurité (...). Ce projet figurait à notre programme, il y aura début janvier une réunion publique sur ce dossier »

Vidéosurveillance : L'adjointe Brigitte Lagauw en détaille la mise en place : « Un dispositif composé de 16 caméras sera installé sur des sites sensibles, il sera assorti d'un système de déport des images en direction du commissariat de police ».
 Dès 2010, une première tranche équipera ainsi le quartier du Markstein, l'Espace de la République et la Halle au Coton. Plus tard viendra le tour des églises Ste-Barbe et St-Christophe, du cimetière, des deux collèges, de la MJC (à Théodore et Fernand-Anna) de la route de Soultz, et de la place du Mont-Blanc. Le coût total de ce dispositif est estimé à 442 000 €. Antoine Homé : « Ce n'est pas l'arme absolue, mais une corde de plus à l'arc de la sécurité (...) Ce projet figurait à notre programme, il y aura début janvier une réunion publique sur ce dossier ».
 Philippe Duffau: « Je suis pour mais souhaite une évaluation sur l'efficacité de cette installation après la mise en route de sa 1re tranche, les caméras ne remplacent pas la présence humaine ». Unanimes, majorité et opposition, les élus adoptent la proposition à l'exception d'un conseiller de la majorité municipale, Jean Stritmatter qui s'abstient.
Divers : Le coût de la réalisation d'un carrefour giratoire rue du Nonnenbruch, en vue de desservir la future plate-forme de Décathlon est chiffré à 727 170 € (part de la Ville : 353 620 €). André-Yves Le Grand, habitant du Var et ancien libérateur de Wittenheim est nommé citoyen d'honneur de la Ville.
 Enfin, le maire se réjouit: « Après une certaine baisse, la courbe s'inverse, Wittenheim compte désormais 14 621 habitants ».


D.W.

15:15 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim, conseil municipal | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.