Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 décembre 2009

L'Alsace : réunion publique à Jeune-Bois

Wittenheim Crise et circulation au coeur du débat à Jeune-Bois

 

Rue de l'Île-de-France, la piste cyclable est encombrée par des voitures. Photo Laurent Schneider

La première des quatre réunions de quartier organiséespar la municipalitéa été très suivie, jeudi soir au Mille Club de la cité Jeune-Bois.

Jeudi soir, la municipalité de Wittenheim a débuté sa série de quatre réunions publiques de quartier au Mille Club de la cité Jeune-Bois. Quelque 120 habitants avaient pris place dans la salle d'activités du site.

Après des mots d'accueil et la présentation des élus présents, le maire Antoine Homé a débuté la première séquence de la réunion : l'exposé de l'avancement du programme municipal, la seconde partie étant consacrée au débat interactif.

En introduction, il a évoqué la situation financière des communes « qui ont à supporter des charges de plus en plus importantes et qui doivent faire face à des baisses continuelles des dotations de l'État... Heureusement, les fondamentaux financiers de Wittenheim sont sains ».

Le plan écologique« bien engagé »

Antoine Homé a ensuite développé divers thèmes. La démocratie de proximité : « Les conseils de quartiers et le conseil des sages sont en place et travaillent ». Le développement durable et l'environnement : « Notre plan écologique global est bien engagé ». L'intercommunalité : « De nombreux dossiers doivent être traités au niveau intercommunal ».

L'urbanisme : « Nous avons engagé une étude sur la structuration future du territoire communal qui devra nous fournir des indications utiles quant au développement de certaines zones ». La salle culturelle : « Nous sommes au stade de l'acquisition du foncier ». Le centre social et familial : « Nous étudions sa relocalisation ».

Questions - réponses

Les premières questions des habitants ont concerné l'intercommunalité et la crise. « La nouvelle communauté, la Carma, regroupe 32 communes avec un total de 253 000 habitants. Ce monstre est-il encore gérable ? En ce temps de crise, les communes sont-elles en mesure de faire des économies ? »

« La Carma aura à gérer les affaires qu'on ne peut plus conduire dans la proximité, répond le maire. Évidemment, notre but est de faire des économies au niveau des dépenses de fonctionnement, mais pour ce qui est des dépenses d'investissement, l'État nous a demandé de faire plus. »

Plusieurs questions ont porté sur la circulation. Au niveau de la route de Soultz, par exemple, « ne serait-il pas possible d'insérer un tourne-à-gauche entre le passage à niveau et le grand giratoire ? Cela faciliterait l'accès à la petite zone d'activités quand on vient de Wittenheim », suggère un habitant. « Sujet difficile, une telle implantation serait contraire à la réglementation », indique Antoine Homé.

« Il serait souhaitable de préserver la piste cyclable avenue de l'Île-de-France, qui est régulièrement encombrée par des voitures en stationnement, poursuit un membre de l'auditoire. Par ailleurs ce giratoire est mal éclairé ». « Il s'agit de comportements incivils, d'autant plus qu'il y a des places de parking à proximité, regrette le maire. Il faut trouver une solution. Pour l'éclairage, un programme de rénovation pour l'ensemble de la commune est engagé. »

« Le bus Soléa roule trop vite dans la rue de Bretagne », déplore encore un habitant. « Il faut signaler ces faits. »

Enfin, à la question « Quand seront implantés les panneaux indiquant les noms des quartiers ou des lieux-dits ? » , le maire répond : « Très rapidement ».

L.S.

11:07 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : wittenheim | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.