Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 07 septembre 2009

DNA : Chuchotements

JACQUES BIGOT
Pressé et pas pressé

 


Les militants alsaciens du PS éliront leur tête de liste pour les régionales le 8 octobre. Les inscriptions seront closes le 18 septembre. Jacques Bigot, président de l'intergroupe PS-Verts, attendra le dernier moment pour dire si oui ou non il conduira la liste PS, comme en 1998 et 2004. Tous les dirigeants du PS le pressent d'y aller. Ils craignent la foire d'empoigne interne s'il renonce. Mais lui a de bonnes raisons d'hésiter. S'il gagne et devient président de la Région, il devra abandonner la mairie d'Illkirch et la présidence de la CUS. L'autre risque est de faire un score quelconque face à Philippe Richert.

HOMÉ

Dans les
starting-blocks

Estimant qu'il n'y a « pas de temps à perdre », la sénatrice PS du Haut-Rhin Patricia Schillinger a écrit à Martine Aubry pour défendre la candidature d'Antoine Homé à la tête de la liste PS aux régionales de 2010 si Jacques Bigot ne se présente pas. Le maire de Wittenheim soutiendra son collègue d'Illkirch si celui-ci part à la bataille dans le cadre d'un ticket Bigot-Homé. Antoine Homé « exhorte » par ailleurs les Verts et l'ensemble de la gauche à s'unir le plus largement dès le premier tour autour d'un « projet de qualité » sans parler le moins du monde d'une alliance avec le MoDem.

11:56 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : région, alsace, ps, élection | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.