Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 mai 2009

DNA : Lycée Deck à Guebwiller

Guebwiller / Lycée Théodore-Deck
Compétences et compétitivité

 

Jacques Muller, sénateur, Adrien Zeller, président du conseil régional, Denis Rebmann, maire de Guebwiller, avec Martine del Conte, proviseur du lycée Théodore-Deck.
Restaurant scolaire, internat, pôle Ortech... ces trois équipements performants du lycée guebwillerois ont été inaugurés hier après-midi.

Après avoir connu une première phase d'aménagement il y a une vingtaine d'années et une réorganisation des espaces en 1996, le lycée s'est doté il y a peu d'un restaurant en self-service dans un bâtiment réalisé par le cabinet Serge Gaussin de Mulhouse (coût, avec les équipements de la cuisine, de 3,9 M € TTC). L'internat a également été entièrement restructuré avec la création de 19 chambres doubles et de cinq chambres individuelles au rez-de-chaussée et au premier étage pour les lycéens, ainsi que de 19 studios réservés au étudiants du CFEB (Centre de formation aux enseignements bilingues). Menée par le cabinet guebwillerois Muller ' Muller, cette opération, qui comprend également la création de quatre logements de service, apparaît pour 4,27 M € au budget de la Région, financier de la totalité de l'opération.
Adrien Zeller, président du conseil régional, François Loos, député et ancien ministre de l'industrie, Jacques Muller, sénateur, Bernard Stoessel et Antoine Homé, conseillers régionaux, Jean-Pierre Gallo, président de la CCI de Mulhouse, Denis Rebmann, maire de Guebwiller, ont également découvert le Pôle Ortech, installé au coeur du lycée et dont la devise pourrait être : « Prouver aux entrepreneurs qu'il est possible de rester compétitif et d'améliorer la rentabilité en utilisant de nouvelles technologies et méthodes ».
Pensé par les enseignants du lycée il y a six ans, soutenu avec conviction par la Région, ce pôle Ortech (Outillage Rapide TECHnologique) est en relation avec une vingtaine d'entreprises, des artistes, des chercheurs du CNRS, des structures universitaires mais est surtout au service de la formation des lycéens et des étudiants qui disposent d'un outil industriel à la pointe de la technologie. Parmi ces sept équipements extrêmement sophistiqués figurent notamment un scanner laser 3 D, une machine UGA cinq axes (usinage grande vitesse) tournant à 22 000 tours/mn, une installation de frittage "poudre polyamide FPP" pour prototypes et petites séries, une imprimante 3 D. L'investissement de la région est de 800 000 € (dont 200 000 € d'aide européenne au titre de l'innovation), l'apport du rectorat de 150 000 €.

Une démarche
« venue d'en bas »

Jean-Pierre Gallo s'est plu a rappeler que « aujourd'hui nos entreprises industrielles redeviennent compétitives dans de nombreux domaines ; il faut optimiser cette compétitivité en développant de façon exemplaire et sensé le partenariat entreprises/Éducation nationale ; pour le pôle Ortech, c'est initialement la compétence de NSC, par le biais des enseignants et des ingénieurs, qui est arrivée au lycée. Plus de compétences, c'est une meilleure compétitivité ! ».
Après avoir salué le travail esthétique et environnemental des architectes, Denis Rebmann a constaté « qu'avec le pôle Ortech, l'excellence n'est plus réservée aux sites les plus réputés ; un pôle symbolique des défis à relever, qui conjuguent dynamisme, innovation, emploi, développement ». Après avoir souligné « que la création du pôle d'excellence guebwillerois est une démarche "venue d'en bas", des enseignants », Adrien Zeller a dit que « la responsabilité première de la Région, ce sont les lycées, et que ces fondamentaux ne seront jamais sacrifiés à d'autres priorités (notamment les liaisons ferroviaires). Si on développe l'Alsace, c'est tout le territoire qui doit en profiter, tous les jeunes qui doivent en profiter ! ».


b.fz.

21:16 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : lycée, alsace, région | |  Facebook | |

vendredi, 29 mai 2009

DNA : L'alsacien à l'honneur

 

Wittenheim
Le trophée des Alsaciens

 

En costume gris, Antoine Homé, à droite Rose Kiry, puis Patricia Schillinger, Justin Vogel et, derrière lui, Charles Bixel. (Document remis)

L'Office pour la langue et la culture d'Alsace (Olca) et l'association « E friehjohr fer unseri sproch » proposent chaque année une grande fête régionale du dialecte alsacien. Il récompense des Alsaciens qui oeuvrent, chacun dans leur domaine, pour la promotion du dialecte. Cette année, deux Wittenheimois ont été décorés du trophée « FriehjohrSchwälmelePriss 2009 », le samedi 23 mai à Sélestat. C'est en présence du maire de Wittenheim et conseiller régional, Antoine Homé et de son adjoint Francis Knecht-Walker, que Charles Bixel a été honoré pour son implication au sein du Théâtre alsacien de Mulhouse et Rose Kiry pour l'organisation de deux « Friehjohr » à Wittenheim et son implication pour la mise en place des plaques de rues bilingues dans la commune.


 

 

11:06 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : alsace, dialecte, alsacien, région, homé | |  Facebook | |

jeudi, 28 mai 2009

DNA : Accordéon club

Wittenheim / Concours Aciw
Musiciens distingués

 

Un groupe de jeunes de l'Aciw récompensés. (Photo DNA)

Ils étaient près de 170 lauréats, les jeunes élèves de l'école des claviers de l'Aciw (Accordéon club Idéal de Wittenheim) pour le traditionnel concours musical de fin d'année.
Tout au long du week-end, les candidats ont fait montre d'une étonnante virtuosité, que ce soit à l'orgue, au synthétiseur, au piano, à la batterie, à l'accordéon, à la guitare ou à la batterie.
Le président de l'Aciw, par ailleurs professeur, Jean-Claude Didierlaurent, a souligné le niveau exceptionnel des prestations et a salué le savoir-faire de ses collègues, les profs de musique Angélique Muller et Yolande Schaegis. De nombreux parents et amis ainsi que le maire, Antoine Homé, venu présider la pléthorique remise de coupes, ont savouré et apprécié le talent des jeunes musiciens de l'Aciw.

13:32 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | Tags : association, musique, wittenheim | |  Facebook | |

lundi, 25 mai 2009

L'Alsace : tournoi d'échec à Lutterbach

Échecs Réussite départementale

 

300 joueurs se sont affrontés au Cosec. Photo Antoinette Ober

À la demande du Comité départemental des échecs présidé par Claude Schmitt, et grâce à l’appui de la municipalité, le Cercle lutterbachois d’échecs (Clé) a organisé hier, pour la troisième fois, la finale départementale, dans un Cosec bondé le matin, 300 joueurs soit 45 équipes s’affrontant, mais où l’on entendait une mouche voler. « Plus qu’une finale départementale, c’est à une fête des échecs que nous avons assisté, a souligné le directeur technique, Bernard Chemin. Le championnat s’est déroulé de façon brillante, grâce au fair-play qui a permis aux différentes rencontres de se dérouler sereinement toute l’année ». Jean-Marie Nick, adjoint au maire, a relevé que Lutterbach est célèbre « pas seulement pour la bière ou la Savonnerie mais aussi pour ses manifestations associatives » et Antoine Homé, conseiller régional, a salué les vertus « de contrôle de soi et de respect de l’autre » que développe « ce sport cérébral ».

Parties rapides

Côté jeu, la surprise est venue du premier de la Division I, le Cercle d’échecs de la Thur, s’imposant par un étonnant 7 à 0, face à Colmar. Kingersheim 2 quant à lui a remporté le titre de champion du Haut-Rhin.L’après-midi s’est déroulé le troisième championnat départemental de parties rapides, gagné, chez les plus de 1 500 élo par Sébastien Muheim de Philidor et chez les moins de 1 500 élo par Thiébaud Schaffhauser d’Osenbach. Le président du Clé s’est montré fier de sa féminine, Loreleï Muller, deuxième derrière Noémie Delaunay de Saint-Louis et de ses jeunes.


11:24 Publié dans En Alsace | Lien permanent | Tags : alsace | |  Facebook | |