Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 février 2009

DNA : Réunion publique du PS à Munster

Première réunion publique du PS
La crise en débat

 

La section du Parti socialiste de Munster vient d'organiser sa première réunion publique en présence du conseiller régional Antoine Homé et du premier secrétaire du PS 68 Denis Wiesser. La crise était au coeur du débat.

Le parti socialiste a décidé de passer à l'offensive dans la vallée de Munster en lançant une série de réunions-débats publiques. Pour cette première rencontre, Jean-Louis Hoffet et Serge Geisert ont invité Antoine Homé, maire PS de Wittenheim, conseiller régional et président de la fédération des élus socialistes et républicains du Haut-Rhin, qui était accompagné de Denis Wiesser, le premier secrétaire du PS 68.
Dénonçant « la dérive monarchique » de Nicolas Sarkozy qui « veut casser tous les contre-pouvoirs » et « annonce trop vite des choses sans penser aux conséquences », Antoine Homé s'est interrogé sur les capacités du gouvernement à lutter efficacement contre la crise. Il y a opposé les propositions faites par le PS : relance de la consommation par le versement d'une aide immédiate de 500 € aux bénéficiaires de la prime à l'emploi, gel de toutes les suppressions de postes dans la fonction publique, promouvoir la croissance verte...
Sur le plan local, Serge Jaeggy de la CGT a évoqué « la centaine d'emplois perdus » dans la vallée et « certains hôtels qui risquent de mettre la clé sous la porte ». Sylvie Buhl a, quant à elle, relevé une progression de 15 à 20 % de la fréquentation des Restos du coeur avec un vestiaire « qui ne désemplit pas ». Les différents intervenants ont aussi regretté « le manque de synergie » entre les différents acteurs concernés par l'action touristique, tout en s'interrogeant sur l'intérêt et la viabilité de la Maison du munster.


09:15 Publié dans Au PS | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.