Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 février 2009

L'Alsace : redécoupage des circonscriptions du Haut-Rhin

Législatives Dans le Haut-Rhin, un immense chamboulement

 


La carte électorale du Haut-Rhin va être remodelée. L’opposition crie au scandale, mais les députés de la majorité ne sont pas satisfaits non plus.

Rien n’est fait. Il n’y a pas de trace écrite des propositions présentées par le secrétaire d’État Alain Marleix aux députés du Haut-Rhin, il y a quinze jours, sans que ces derniers – tous membres de la majorité présidentielle - aient été consultés. Mais ils pourront faire des contre-propositions lors de l’entrevue vendredi avec le préfet. « La Constitution stipule qu’après chaque recensement, les circonscriptions électorales doivent être revues. Ni Michel Rocard, ni Lionel Jospin ne s’en étaient assurés. Le Conseil constitutionnel a menacé de ne plus valider les législatives partielles », rappelle la sénatrice Catherine Troendlé, présidente de l’UMP du Haut-Rhin, en soulignant que la loi fixant les modalités a été adoptée dans un large consensus.Dans le Haut-Rhin – le Bas-Rhin n’est pas touché – la moyenne de 125 000 habitants par circonscription conduit à la suppression de l’une d’elle.

La 4e disparaît

Le couperet est tombé sur la 4e, celle de Saint-Louis-Huningue, détenue depuis vingt ans par Jean Ueberschlag (UMP), le doyen des parlementaires alsaciens. L’âge a-t-il joué ? Dès avant Noël, le député-maire de Saint-Louis nous avait annoncé qu’il « ne se laisserait pas faire ». Son voisin UMP, Jean-Luc Reitzer (3e) n’est pas davantage satisfait. Il « gagne » le canton de Huningue, mais « perd » ceux de Saint-Amarin, Thann et Masevaux qu’il a « labourés pendant vingt ans ». Toujours dans le sud, la Mulhousienne Arlette Grosskost (5e) « récupère » Habsheim qui jouxte Mulhouse. Et Francis Hillmeyer (6e), en plus de Mulhouse Nord, Wittenheim et Illzach, se voit attribuer Sierentz. « Un gros canton », relève le député (Nouveau Centre) qui ne fera pas de contre-proposition. Déjà, les élus du pays des Trois Frontières – qui englobe les communautés de communes de Huningue et de Sierentz – sont inquiets. « Rien au plan juridique, ni au plan administratif, ne nous empêchera de travailler ensemble », tente de les rassurer Catherine Troendlé, présidente des « Portes du Sundgau ». Comme le montrent nos cartes, deux autres circonscriptions seront « impactées » : le député-maire de Cernay, Michel Sordi (7e) « reçoit » les trois cantons autour de Thann, mais perd Guebwiller qui rejoint la 2e dont le sortant est le député-maire de Ribeauvillé, Jean-Louis Christ. Seule la 1ère, celle d’Éric Straumann, autour de Colmar, ne bouge pas…

Plus d’alternance ?

Un redécoupage n’est jamais neutre au plan politique. Le dernier remonte à 1988. Charles Pasqua avait favorisé, en Alsace, certains de ses amis politiques au détriment d’autres. Un calcul qui, à Strasbourg, s’est retourné, depuis, en faveur du député PS Armand Jung. À l’époque, certaines circonscriptions avaient été taillées sur mesure dans le Haut-Rhin. Néanmoins l’alternance a joué, profitant aussi bien à Jean-Marie Bockel, alors PS, à Mulhouse qu’au maire de Thann, Jean-Pierre Baeumler, à Guebwiller-Cernay. La « nouvelle » 7e, avec Thann, sera-t-elle à la portée d’un élu PS ? En revanche, pour Pierre Freyburger, la (re) conquête du siège de Mulhouse sera plus malaisée. Mais tout dépend du charisme des candidats et de la situation au moment des élections. « Il n’y aura plus d’alternance. C’est un redécoupage d’opportunité à finalité politique », s’insurge le maire de Wittenheim, Antoine Homé, président de la Fédération des élus socialistes et républicains. L’autre soir à Guebwiller, il a dénoncé « le tripatouillage électoral qui fait passer des cantons de gauche dans des circonscriptions de droite ». Pour sa part, le premier secrétaire du PS 68, Denis Wiesser, demandera au préfet que « l’ensemble du projet soit rediscuté ».


Yolande Baldeweck

09:55 Publié dans En Alsace | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.