Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 décembre 2008

L'Alsace : réunion publique à Jeune-Bois

La sortie par la rue de de l’Ile-de-France fera l’objet de travaux. Photo Laurent Schneider

Une centaine d’habitants ont pris part à la réunion de quartier de la cité Jeune-Bois. Des problèmes de circulation, d’antenne-relais et d’odeurs ont notamment été évoqués.

Vendredi soir, la municipalité de Wittenheim a débuté sa série de quatre réunions publiques de quartier au Mille Club de la cité Jeune-Bois. Quelque 120 habitants avaient pris place dans la salle d’activités du site.

Chantier de la rue de la Forêt

Après la présentation de l’ensemble des élus présents, le maire Antoine Homé a énuméré les premières réalisations de la mandature. Ont ainsi été relevés la facilitation communale de la création d’une crèche d’entreprise, les efforts en matière de fleurissement, « l’obtention de la 2 efleurest notre objectif », la défense des intérêts de Wittenheim au niveau des instances intercommunales, le développement économique avec plusieurs implantations récentes, la préparation du projet Parc de loisirs familial, la fête de Noël pour les personnes âgées, en soulignant que « pour la première fois nos aînés seront invités pour un repas complet. »Le maire a poursuivi son exposé avec les actions qui seront engagées en 2009. Au niveau voirie, le grand chantier de la rue de la Forêt sera vraiment entrepris. Seront mis en place un conseil des sages, un conseil du commerce et surtout les conseils de quartiers. Antoine Homé a longuement développé ce dernier point. Ces conseils de quartiers seront des instances de « concertation, de consultation et d’interpellation », constitués d’habitants du quartier et présidés par un adjoint au maire. Autre grand programme mis en route en 2009 « le projet de plan écologique global». Ce projet est décliné à travers « la promotion de la sobriété énergétique, la maîtrise de l’urbanisme, la préservation des ressources naturelles et de la conjugaison environnement et santé ».

Implantations commerciales

« Il faudrait arrêter les implantations commerciales du côté de la route de SoultzL’antenne-relais est située trop près des habitations… Il faut installer des dos d’âne rue du Languedoc, on y roule trop vite…Nous sommes toujours gênés par les mauvaises odeurs en provenance de Schoenensteinbach …La sortie par la rue de l’Ile-de-France vers la route de Soultz est très dangereuse, » telles ont été les doléances principales formulées par l’auditoire. « Pour ce qui est des implantations commerciales, la Ville a déjà levé le pied, nous devons poursuivre cette décélérationMais les implantations génèrent du produit fiscal et des emplois. Il faut trouver un équilibre… Quant aux mauvaises odeurs imputées au site Agrivalor, nous sommes loin de la situation de 2005, l’exploitant a été contraint à effectuer des aménagements… Je constate comme vous qu’il ya encore des pics, quelle est leur provenance ? Il y a aussi des épandages agricoles…Nous ne relâchons pas, » a répondu le premier magistrat. Et de poursuivre: «L’antenne-relais située en bordure de cité devait être montée au milieu des habitations, nous avons imposé qu’elle le soit en zone non urbanisée. Des feux tricolores en voie d’installation règleront la circulation au carrefour route de Soultz/rue de l’Ile-de-France/rue de Provence et voie d’accès à l’aire de stationnement pour les gens du voyage. Il faudra trouver la bonne synchronisation. Pour améliorer la sécurité au niveau de la route de Soultz, nous sommes en train de l’intégrer en zone 50km/h.» «Enfin, le problème des excès de vitesse rue du Languedoc ne peut pas être traité par une simple pose de dos d’âne, il faut trouver une autre solution, » a encore précisé Antoine Homé.


L.S.

10:26 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.