Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 21 novembre 2008

Résultats des votes au PS

Les résultats en Alsace

 

Mathieu Cahn reste premier secrétaire dans le Bas-Rhin.


Mathieu Cahn
dans le Bas-Rhin

Dans le Bas-Rhin, c'est le premier secrétaire sortant, Mathieu Cahn (motion Delanoë-Aubry), qui est sorti vainqueur hier soir de la confrontation avec le candidat de la motion Hamon, Syamak Agha Babaei, avec 501 voix (58,19 %) contre 360 (41,81 %). Un résultat logique, tous les grands élus du département s'étant prononcés pour Mathieu Cahn. Le challenger pouvait néanmoins se féliciter d'un excellent score, inattendu dans un département où le PS ne se classe généralement pas très à gauche de l'échiquier.
Pour le vote national, SÉGOLÈNE ROYAL est arrivée en tête, grâce notamment aux sections du député Armand Jung, qui avait appelé à voter pour elle, et de son attaché parlementaire Éric Elkouby. Elle a obtenu 386 voix (42,51 %) contre 343 à Martine Aubry (37,78 %) et 179 (19,71 %) à Benoît Hamon. 923 militants se sont déplacés pour voter sur 1547 inscrits, soit une participation de près de 60 %.
Le député strasbourgeois attribuait hier soir le succès de Ségolène Royal au «ras-le-bol vis-à-vis de l'appareil et au besoin de renouveau et de dynamisme. Il y a cinq jours, je n'aurais jamais parié qu'elle arriverait en tête».
Le vainqueur local de la soirée, Mathieu Cahn, s'est félicité que la ligne majoritaire qui s'était imposée lors du vote des motions l'ait emporté à travers sa personne. Les militants ont adressé un message aux dirigeants du parti : «Il faut sortir des péripéties du congrès avec un PS rassemblé».

Denis Wiesser
dans le Haut-Rhin

Soutenu par les motions Aubry, Delanoë et Utopia, Denis Wiesser a été élu hier soir premier secrétaire fédéral du PS 68 avec 52,58 % des voix contre 47,42 % à la sortante Cartherine Hoffarth (motion Royal), en poste depuis 2005. Seules 25 voix les séparent, illustration que le rapport de force entre les trois motions ayant totalisé 66 % le 6 novembre et les 21 % de la motion Royal s'est rééquilibré sur ce scrutin. Ce vote confirme cependant la volonté des socialistes haut-rhinois de tourner la page de l'ère Bockel, une volonté mise en oeuvre depuis plusieurs mois par les nouveaux hommes forts du PS 68 : Antoine Homé et Pierre Freyburger.
Jeune retraité de la SNCF âgé de 54 ans, Denis Wiesser a adhéré au PS en 1984. Secrétaire de la section de Soultz où il est conseiller municipal d'opposition, il a notamment été directeur de campagne de Jean-Pierre Baeumler en 2002 et de Catherine Hoffarth en 2007.
« Nous devons maintenant nous unir pour faire en sorte d'être une fédération lisible et audible, avec une parole et une réflexion fortes face à la politique de Sarkozy. Je compte sur les militants », a-t-il déclaré hier soir.
Pour l'élection du secrétaire national, MARTINE AUBRY est arrivée en tête dans le département avec 47,8 % des voix, devant Ségolène Royal (35,8 %) et Benoît Hamon (16,4 %).
Pierre Freyburger a par ailleurs été élu secrétaire de la section de Mulhouse et Julien Ernst a été réélu secrétaire de la section de Colmar.


C.K. et F.By

09:41 Publié dans Au PS | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.