Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 novembre 2008

L'Alsace : Sivu de l'eau

Wittenheim Alimentation et préservation au Sivu de l’eau

 


Les délégués des six communes du Bassin potassique approvisionnées en eau potable par les puits de la Hardt se sont récemment retrouvés à la mairie de Wittenheim pour une séance publique du comité syndical. Convention. Les délégués ont autorisé le président Antoine Homé à signer la convention tripartite (Sivu/ville de Mulhouse/Lyonnaise des eaux) qui fixe pour trois ans les conditions d’achat d’eau en gros par le Sivu à la commune de Mulhouse. Achat décidé par le Sivu en 2002 dans le cadre d’un plan d’amélioration de la qualité de l’eau et reconduit en 2006. Cette eau est actuellement vendue 0,31 /m3. Ce prix évoluera selon un index de revalorisation précis. Les volumes livrés pourront aller de 200 000 m3/an à 300 000 m/an. Le mélange appliquera le dosage 10 % eau Ville de Mulhouse et 90 % eau de la Hardt, répartition préconisée par les services de la DDASS. Mission eau. Elsa Schopka, coordinatrice de la « mission eau » du secteur de Mulhouse, était l’invitée du comité. Depuis 2003, la mission eau du secteur de Mulhouse a en charge la reconquête de la qualité de la ressource en eau de la zone Hardt Sud. Cofinancée par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse (40 %), la Région Alsace (40 %) et les syndicats d’alimentation en eau potable — Sivu du BP, Sivom de Habsheim Rixheim, Sivom du Pays de Sierentz et ville de Mulhouse (20 %), elle mène des actions de prévention, de préservation et assure un suivi régulier de la qualité des eaux superficielles et des eaux souterraines. Elsa Schopka a plus particulièrement présenté le projet « Ergo » de l’Institut d’hydrologie de Fribourg. Ce projet a pour objet la conception d’une modélisation du parcours des produits phytosanitaires et une évaluation des temps de transfert.

Changer les pratiques

La coordinatrice a ensuite détaillé les différentes actions engagées au niveau des agriculteurs, des communes, des particuliers et des enseignes de jardinage localisées dans la zone Hardt Sud Camsa. Antoine Homé a invité ses collègues à reconduire cette mission eau pour une durée de trois ans. « Notre syndicat doit être pilote au niveau de cette lutte pour la réduction de l’emploi des pesticides, nos services techniques doivent changer leurs pratiques pour tendre vers la non utilisation des herbicides, fongicides et autres produits ». Il a proposé l’organisation prochaine d’une réunion de l’ensemble des adjoints techniques des six communes avec la coordinatrice de la mission.


10:09 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.