Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 octobre 2008

DNA : Cyclo-cross

Wittenheim / Cyclo-cross
Récompenses et émotion

 

Coupes et prix, mais les coeurs sont lourds... (Photo DNA)
Comme de coutume à l'issue des deux courses du jour disputées sur le circuit du Rebbergala, les compétiteurs, organisateurs, amis et élus se sont retrouvés sous le préau de l'école La Fontaine pour une vaste remise des prix. Une réception qui a aussi été dédiée à la mémoire d'un espoir du vélo, Maxime Walter, fauché au sortir de l'adolescence, la semaine dernière.

Cette année, la 53e édition du prix de la Ville s'est déroulée particulièrement tôt dans la saison. La doyenne des épreuves de cyclo-cross alsacienne a une fois de plus attiré un public nombreux, fan de vélo et cela ne gâte rien, un public et des coureurs qui ont bénéficié d'un temps quasi estival. Le maire Antoine Homé ainsi que son adjointe aux Sports, Anne Catherine Lutolf, ont chaudement félicité les champions et rendu un très chaleureux hommage aux organisateurs, notamment au premier d'entre eux, l'infatigable organisateurs, notamment au premier d'entre eux, l'infatigable président du Vélo-club Wittenheim, Gérard Grunewald.

Maxime Walter est mort accidentellement sur son vélo à l'âge de 16 ans

 Le président Grunewald a proclamé les résultats (voir nos pages sportives) puis, a rendu un hommage des plus émouvants à un jeune champion cycliste bas-rhinois. Maxime Walter est mort accidentellement sur son vélo à l'âge de 16 ans. Il était le champion d'Alsace cadet en titre, il avait remporté l'épreuve l'année passée sur ce même circuit du Rebbergala.
 Le cyclo-cross alsacien est en deuil, le président Grunewald a fait respecter une minute de silence au départ des deux épreuves du jour. En dépit du soleil, en dépit de la qualité des courses, en dépit de l'engouement populaire, cette course d'ouverture des épreuves régionales de cyclo-cross avait un goût amer, un sentiment d'injustice...


 

 

09:33 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.