Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 10 septembre 2008

Journées italiennes à WITTENHEIM

Dans les DNA :

Wittenheim / Journées italiennes
Claude Barzotti en tête d'affiche

 

Les Claqueurs de fouets du Gruppo Frustratori del Monferrato participeront au grand défilé de dimanche. (Document remis)
C'est désormais un classique : Wittenheim vivra une nouvelle - et pour la 7e - fois les 25, 26, 27 et 28 septembre au rythme de ses Journées italiennes, avec cette année le chanteur Claude Barzotti en « guest star » grand public de luxe. Avant-goût de programme...

Son nom à lui, c'est Barzotti... et pour peu que vous aimiez un tant soit peu la variété aux accents italiens, vous le connaissez forcément. Dans les années 1980, il a vendu 1,5 millions de son single Le Rital. Vendredi 26 septembre, ce fils d'émigrés italiens sera à la Halle au coton pour un concert exceptionnel donné dans le cadre des Journées italiennes, organisées pour la septième année consécutive par la Ville. Et si le vice-consul d'Italie, Giuseppe Staiano, avouait lundi n'avoir encore jamais entendu parler du chanteur, c'est qu'on n'est pas forcément prophète en son pays... fusse-t-il d'origine.

« A la fois une manifestation
culturelle d'envergure et
une grande fête populaire »

 « Ministar 2006 de la chanson », Angélique Marjory assurera la première partie. Chansons « à voix » et reprises entraînantes à connotation latine entrent dans le répertoire de celle qui est « tombée dans la mélodie à l'âge de onze ans ».
 Point d'orgue de ces Journées italiennes 2008, la venue de Claude Barzotti reflète bien l'esprit de la fête qui, comme le résume le maire Antoine Homé, se veut « à la fois une manifestation culturelle d'envergure et une grande fête populaire qui, au fil des ans, s'est ancrée dans la vie wittenheimoise. Fruit d'une coproduction entre la Ville, les associations italiennes et le consulat, elle s'intègre parfaitement dans la politique culturelle ».
 Cette année encore, il est fort à parier qu'Italien ou pas, on viendra de tout Wittenheim, et au-delà de toute la région - les premières réservations bas-rhinoises ont d'ores et déjà été enregistrées - pour participer à la fête.
 Elle démarrera jeudi 25 septembre à 20 h 30 par quelques allocutions - avec notamment la présence du consul d'Italie Alessandro Giovine -, suivies de Bout de bois, une pièce proposée par l'association culturelle Ouver'Thur. Ce conte moderne retracera le parcours initiatique d'un Pinocchio âgé de 128 ans, qui n'a pas su tenir les promesses de ses débuts pétillants et qu'une fée exaspérée renvoie à son état originel de bout de bois... Les écoles de Wittenheim en auront la primeur : elles assisteront à la générale à 14 h 30.
 Le lendemain à 20 h 30, place à la variété, avec Claude Barzotti (ouverture des portes à 18 h 30). « C'est la première fois que nous avons un chanteur de cette renommée », précise l'adjoint à la Communication et aux grands événements, Francis Knecht-Walker. Et le maire de souligner que, si cette venue a représenté pour la commune un effort financier important - la participation de 10 € étant loin de couvrir les frais -, le budget global des Journées italiennes reste stable, autour de 42 000 €.
 Samedi 27 septembre à 20 h 30, des talents plus locaux, mais non moins remarquables, investiront la Halle au coton. « Les professeurs de l'École de musique nous ont proposé de se produire dans des formations constituées pour l'occasion », explique l'adjoint. Le quintette Atouts Vents sera suivi d'un duo piano et chant et d'un trio violon, violoncelle et piano. Au programme, des oeuvres de Bellini, Rossini, Hændel, Vivaldi, Corelli et Enrico Bossi.

Les Claqueurs de fouets
de la province d'Asti
feront une démonstration

 A 22 h 30, les Claqueurs de fouets de la province d'Asti, dans la région du Piémont - que l'on retrouvera le lendemain -, feront une démonstration de leur art, véritable hommage au métier de charretier. « A l'époque, les marchands claquaient leurs fouets pour prévenir les gens de leur arrivée », précise la vice-présidente du COM.IT.ES et cheville ouvrière de l'organisation, Livia Londero.
 Les Journées italiennes se termineront dimanche 28 septembre. A 10 h, Carole Berroir, de l'association Dante Alighieri, donnera salle Albert-Camus une conférence sur le David de Michel-Ange. A 11 h 30, le traditionnel défilé s'ébranlera de la Halle au coton. Dans le cortège : le Gruppo Frustratori del Monferrato (les Claqueurs de fouets), la fanfare Piccola Banda della Rochetta costumée comme à Venise, les Balarins Furlans di Basilea (des danseurs folkloriques siciliens), des motos et quelques petites et grosses cylindrées italiennes (80 véhicules attendus). Gastronomie italienne assurée par les associations, tombola et animation par Gino Sacco ponctueront l'après-midi. A vos agendas !


V.W.

7e Journées italiennes, les 25, 26, 27 et 28 septembre à la Halle au coton. Entrée libre, excepté pour le concert de Claude Barzotti (10 € la place, à régler le soir du concert, possibilité de réservation par retrait d'un bon au Service culturel de la mairie).

10:18 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.