Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 juillet 2008

L'Alsace : Le SIVU conteste la redevance antipollution

Bassin potassique Le Sivu conteste la redevance antipollution

 


Récemment, les délégués des communes de Kingersheim, Richwiller, Ruelisheim, Staffelfelden, Wittelsheim et Wittenheim alimentées en eau potable par la Hardt se sont retrouvés à la mairie de Wittenheim pour une réunion du comité syndical à vocation unique (Sivu) présidé par le maire de Wittenheim Antoine Homé.Les trois premiers points de l’ordre du jour étaient une sorte d’état des lieux de ce Sivu. D’une part, il y a eu une présentation technique des installations par MM. Fickinger, directeur de la Sogest, et Reiss de la DDAF chargé du suivi du contrat de concession. D’autre part, Hubert Wioland, vice-président du Sivu lors de la mandature précédente, est revenu pour présenter un historique du Sivu, celui de l’alimentation en eau potable des communes du Bassin potassique et transmettre ses connaissances à la nouvelle assemblée. Enfin, Antoine Homé a rappelé les différentes actions menées par le Sivu depuis 2001, afin que soit distribuée une eau de qualité et conforme aux normes de potabilité en vigueur.La seconde partie de l’ordre du jour concernait le fonctionnement du syndicat. Les délégués ont fixé les taux de rémunération du président et des vice-présidents. L’assemblée a également adopté les modalités de remboursement des frais de mission des délégués, le taux de l’indemnité de conseil due au receveur syndical, ainsi que le montant de la rémunération du responsable administratif du syndicat. Le comité a été informé des délégations confiées aux cinq vice-présidents.

Motion

Le comité syndical a pris position par rapport aux propositions présentées par la consultation nationale « L’eau c’est la vie. Donnez-nous votre avis » en adoptant une motion qui sera notamment transmise à l’Agence de l’Eau Rhin Meuse, aux élus nationaux du secteur, aux présidents des syndicats d’eau des environs et au ministre Jean-Louis Borloo.Dans cette motion, le Sivu déplore notamment que « la redevance antipollution se soit pas affectée au financement des actions publiques menées pour lutter contre la pollution, et conteste le mode de calcul de la redevance antipollution ». Il propose d’une part « un autre mode de calcul de la redevance afin de faire participer d’une façon plus responsable et plus équitable l’ensemble de la population et non au prorata du volume d’eau vendu », et d’autre part « une remise en question de la position actuelle de l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse permettant l’attribution de subventions pour la mise en œuvre de traitements de l’eau que pratiquent semble-t-il d’autres agences de l’eau ». Le Sivu se prononce par ailleurs en faveur de toutes les améliorations proposées.

10:59 Publié dans A Wittenheim | Lien permanent | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.